Chantonnay et Saint-Fulgent dégroupés

0

Le travail, c’est la santé

Alors que nous pensions la journée des techniciens vendéens de Free terminée après la déclaration de deux nouveaux centraux téléphoniques, il semble qu’ils aient profité de la fin d’après-midi pour avancer un peu dans leur travail.

C’est donc avec plaisir que nous constatons ce soir la déclaration puis l’activation des centraux de Chantonnay et de Saint-Fulgent.


Le central (ou NRA) de Chantonnay, poétiquement nommé CHY85, dessert environ 4 500 lignes téléphoniques. Free avait annoncé souhaiter le dégrouper en février 2009. Il couvre partiellement les communes de :

- Chantonnay,

- Bazoges-en-Pareds,

- la Reorthe,

- Saint-Germain-de-Princay,

- Saint-Vincent-Sterlanges, et

- Sainte-Cécile.

Celui de Saint-Fulgent, SFG85, était planifié pour un dégroupage par Free depuis février dernier. Il se contente plus modestement de desservir 2 500 lignes téléphoniques. Ces dernières sont réparties sur :

- Saint-Fulgent,

- Chauché,

- Chavagnes-en-Paillers,

- Mesnard-la-Barotière,

- la Rabatelière,

- Saint-André-Goule-d’Oie, et

- Vendrennes.

L’étude de la carte du réseau de fibre optique de France-Telecom que nous avons publiée en début de mois montre que ces deux activations n’amèneront pas directement de nouveaux dégroupages. Chantonnay ouvre cependant la voie vers une collection de petits NRA non prévus au dégroupage pour le moment. Le plus gros d’entre eux, CHT85, situé à la Châtaigneraie, a tout de même une capacité de 2 500 lignes téléphoniques. Il était cependant déjà atteignable via Fontenay-le-Comte. Tous les autres font moins de 1 000 lignes.

Comme toujours, n’oubliez pas de demander le dégroupage total si vous le souhaitez, via votre interface de gestion.

Source : Stats-Dégroupage

Illustration : Chantonnay – Hôtel de ville par MOSSOT

Partager

A propos de l'auteur

[Rédacteur] Geek. Hacker.

Les commentaires sont fermés.