Sat-isfaction en Alsace

5

Sat-isfaction est une entreprise qui déploie des offres de haut-débit pour la campagne isolée du haut-débit à travers son offre OzoneVillage via ses bornes Wi-Fi. Après quelques mois d’expérimentation en Alsace, Sat-isfaction est bien décidé à se lancer dans toute la campagne française et suisse. Avec un forfait unique à 30€ pour du 3Mb/s pour les résidents, ils permettent aussi la connection de « gens de passage » au tarif de 1.5€ par heure, très intéressant pour ceux qui cherchent l’isolement mais ont besoin tout de même d’une connection Internet avec un débit correct.

Voilà une utilisation concrète du Wi-Fi haut-débit pour les oubliés de la fracture numérique.

Ceci n’est pas une publicité mais peut intéresser les oubliés du haut-débit et leurs communes. Tous solidaires 🙂

Pour plus d’informations, voir le Communiqué de Presse qui suit :

Merci à Jacques pour l’info

Sat-isfaction annonce le déploiement du service haut débit OzoneVillage en Alsace.

Depuis mai 2005, les communes de Magstatt-le-Haut et du Bonhomme sont couvertes par le réseau OzoneVillage.
Ces deux expérimentations ont démontré la pertinence d’une offre basée sur la technologie sans fil WIFI. Au-delà du simple fait de combler la fracture numérique, le réseau OzoneVillage permet non seulement un accès au haut débit pour tout un chacun mais aussi des usages nouveaux dont la mobilité.
Dans le village du Bonhomme, ce ne sont pas moins de 150 connexions de touristes qui ont été relevées pendant la période estivale, démontrant ainsi l’engouement pour un service d’accès au haut débit à destination de non-résidents.

Vite et partout

Quelques dizaines de communes alsaciennes restent inéligibles à la technologie ADSL. Avec Ozonevillage elles peuvent être raccordées en moins de trois mois. Le choix de la technologie satellite et son débit élevé (jusqu’à 3 Mégabits) permet de répondre immédiatement aux attentes des utilisateurs.
Les réseaux de fibres optiques d’Alsace Connexia, opérateur de la Délégation de Service Public régionale, et la future DSP Haut-rhinoise permettront aux Villages concernés de disposer de débits encore plus élévés. « Nous avons un accord avec Alsace Connexia et étudions systématiquement le racordement aux DSP publiques, notre préoccupation est de faire évoluer nos services vers les très hauts débits, partout où c’est possible » précise Yves Tévonian le fondateur de Sat-isfaction.
Les communes disposant d’une couverture ADSL partielle ou de débits insuffisants, peuvent elles aussi accéder service Ozonevillage en moins de 3 mois.

Pour tous et tout le temps

Si l’ADSL permet de connecter des lieux, le service Ozonevillage connecte des personnes. Les abonnés d’OzoneVillage peuvent se connecter sans supplément dans toutes les zones de couverture d’Ozone avec n’importe quel objet WIFI. OzoneVillage permet des connexions illimitées dans le temps comme dans le volume des données émises ou reçues.
Les zones raccordées par fibre optique disposent aussi d’un service de téléphonie.

Et pour pas cher !
Le tarif mensuel de l’abonnement est de 30 Euros TTC, il n’y a aucun frais de mise en service ou de résiliation. Les « touristes » (non abonnés) disposent du service pour 1,5 Euros de l’heure.
L’investissement et les frais d’étude sont pris en charge par Sat-isfaction, les communes prenant quant à elles l’engagement de s’abonner au service et de mettre à disposition un bâtiment où les antennes seront déployées.

« Moins de 100000 abonnés au haut débit début 2000, plus de 9 millions fin 2005 (chiffres ARCEP). Bien plus qu’un simple effet de mode, ce phénomène démontre à quel point les enjeux sont importants, particulièrement dans les territoires ruraux.
Les initiatives de la région Alsace et du département du Haut-Rhin démontrent la prise de conscience du besoin en matière de réseaux et d’infrastructures collectives..
Sat-isfaction avec le service OzoneVillage offre une réponse idéale aux contraintes de coûts et de délais nécessaires au déploiement d’ initiatives publiques.
Au-delà de l’accès à l’Internet à Haut débit, l’apport d’un service permettant la mobilité est un véritable tremplin pour les usages. Avec un délai de déploiement de moins de trois mois, tous les alsaciens qui n’ont pas accès au haut débit à Noël, peuvent raisonnablement l’espérer pour Pâques.
Maintenant, les élus disposent d’une solution efficace, évolutive, sans prise de risque financier et permettant un accès haut débit à tous leurs administrés. »
déclare Yves Tévonian.

À propos de Sat-isfaction Ozone-village
Depuis 2002, Satisf’action est le partenaire de nombreuses collectivités dans leur mission de réduction de la fracture numérique.
Avec les solutions WIFI, la technologie CPL (Courants porteurs en ligne) et son réseau satellite administré. Satisf’action propose une offre complète permettant aux entreprises et aux collectivités de disposer d’Internet à haut débit, en tous points du territoire. Le siège social de Sat-isfaction est basé au Bonhomme en Alsace, confirmant ainsi son attachement aux territoires ruraux et soulignant la véritable opportunité éco-
nomique de développement des technologies de l’information loin des zones urbaines.Partenaire d’Ozone sur le marché des communes rurales, Sat-isfaction déploie son réseau en France et en Suisse. « Combattre la fracture numérique et vous permettre de partager vos passions, où vous voulez ! », telle est sa vocation.

En savoir plus
www.sat-isfaction.net pour les offres satellite aux entreprises
www.ozonevillage.net pour les offres destinées aux collectivités et leurs administrés
www.ozone.net et www.ozoneparis.net pour en savoir plus sur le Réseau Pervasif.

Contact
Relations presse Sat-isfaction et OzoneVillage : Joëlle Quarenghi 03 89 47 29 29 [email protected]

Partager

A propos de l'auteur

5 commentaires

  1. Florian MARTIN a écrit :
    Hé hé hé ils précisent pas la latence :D WiFi + Satellite, ça fait mal.
    Pff t'es jaloux t'as pas ça chez toi :P L'alsace m'étonnera toujours !

  2. J'ai encore du mal à comprendre comment des boites peuvent vendre un service en WiFi alors que le WiFi ne peut pas être protégé contre les perturbations et que les "opérateurs WiFi" n'ont aucun moyen de protéger les fréquences qui leur permettent de gagner leur vie... Si jamais n'importe quelle application ISM avec le même statut que le WiFi (disons, un transmetteur télé, une alarme sans-fil, une caméra sans-fil, un autre point d'accès WiFi d'un particulier, etc...) provoque un brouillage rendant inutilisable un point d'accès Satisf'action, que peu faire cette société ? Légalement, absolument rien. De plus, si jamais les installations de Satisf'action viennent à brouiller des utilisateurs de statut primaire (service de la Défense) ou à statut secondaire (service amateur et amateur par satellite) de la bande 2400 MHz où officie le WiFi, c'est Satisf'action qui est en infraction. D'ailleurs, sachant que la P.I.R.E. autorisée est de 100 mW (1/10ème de Watt) je ne vois pas comment ils peuvent prétendre avoir des zones de couverture rurale importantes. Je suis curieux de voir leurs installations et de connaître les puissances et/ou antennes qu'ils mettent en oeuvre.

  3. Dudullo a écrit :
    Pour le cryptage, il y a les WEP et WPA ... même si ça se refile ces choses-là...
    Le problème c'est que ça ne protège absolument pas la couche physique (les "ondes") du déni de service par interférence avec un ou plusieurs utilisateur(s) des mêmes fréquences que le WiFi. C'est comme si, à tout moment, et pour n'importe quelle raison, on pouvait donner un coup de pince coupante dans un cable réseau ou une fibre et faire tomber un WAN ou un MAN. Impensable !... et pourtant, en WiFi, ça peut arriver à tout moment, sans pouvoir s'en prémunir légalement. Ca ne viendrait à l'idée de personne d'utiliser les fréquences des Faisceaux Hertziens ("FH") professionnels (TDF, EDF/GDF, Défense, etc...) au risque de perturber les services (commerciaux ou non) qu'ils transportent. Le WiFi n'a jamais été prévu pour en faire une exploitation commerciale (sinon on aurait prévu des fréquences dédiées et dont les utilisateurs auraient des licences d'utilisation comme pour le WiMAX) et fonder une activité économique sur un service s'appuyant sur cette technoloie est un non-sens.

  4. Réagir sur le forum