Disney+ : mauvaise surprise du côté de l’offre soutenue par la publicité…

0

La plateforme issue des studios réputés pour ses dessins animés, a présenté cette semaine, ses résultats pour le deuxième trimestre de l’année.

Et ils sont plutôt bons, avec un recrutement global à la hausse, qui porte le nombre de comptes payants à 152 millions à travers le monde, après un peu plus de deux ans d’existence, sur un marché saturé et dans lequel les abonnés ont parfois du mal à se retrouver.

Ce bilan trimestriel, a été tout naturellement l’occasion de présenter le nouveau business model de la plateforme, mis en place à partir du 8 décembre prochain aux Etats-Unis et 2023 pour le reste du monde, qui entendait, à première vue, mettre en place un abonnement soutenu par la publicité afin d’offrir une formule plus abordable pour les familles les plus modestes ..

Si l’on s’attendait à un impact sur l’abonnement premium, personne ne pensait cependant que le soutien des régies publicitaires complèterait un abonnement minimum maintenu au niveau actuel.

Une bonne croissance certes mais une répartition bancale sur l’ensemble des produits du Groupe.

Pourtant Disney+ n’est pas en difficulté, voire même connaît un joli développement avec près de 14,4 millions d’abonnés supplémentaires ce trimestre, ce qui défie les lois des prévisionnels établis par les cabinets d’analyse, qui avaient évalué la croissance de la plateforme à un gain de 4 millions d’abonnés supplémentaires uniquement.

Mais si l’on jette un oeil sur l’ensemble des produits proposés (Disney+, Disney+ Hotstar, Hulu et ESPN+), ce sont pas moins de 221 millions de comptes qui ont trouvé un souscripteur, à l’échelle mondiale, ce qui dépasse, certes de peu mais quand même Netflix présent depuis bien plus longtemps que Disney sur le marché du streaming.

Car Disney+ en lui-même ne compte que 6 millions d’abonnés avec une dépense moyenne de 6,29 USD, contre 1,20 USD pour sa filiale Hotstar, ce qui contraint le Groupe a trouver des solutions pour ses produits premium.

Pour résumer, l’abonnement entrée de gamme, renommé Disney+ Basic sera donc proposé à 7,99 USD/mois dans une version qui ne permettra aucun règlement annuel contre 10,99 USD pour la version Premium soit 38% de plus par rapport à la proposition actuelle.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.