La conférence d’annonce de Free Mobile

10

A voir et revoir dans son intégralité, la conférence du 10 janvier 2012 où Xavier Niel a officialisé les premières offres de Free Mobile, non sans quelques provocations à l’égard de la concurrence, comme à son habitude.

Attention, certaines scènes sont susceptibles d’heurter la sensibilité d’un public historique 😉


Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. Le mot heurter commence par un H aspiré, ce qui impose de ne pas faire de liaison, une règle de plus en plus méconnue ou bafouée, comme pour Handicapé ou Haricot.

  2. sauf que la rêgle a changer et qu'il est maintenant toléré de faire la liaison... comme les "Zaricots" verts. C'est pas beau... mais c'est possible :/

  3. doppel a écrit :
    sauf que la rêgle a changer et qu'il est maintenant toléré de faire la liaison... comme les "Zaricots" verts. C'est pas beau... mais c'est possible :/
    Enfin en tout cas ça reste toujours la règle a changé et non la règle a changer ;)

  4. doppel a écrit :
    sauf que la rêgle a changer et qu'il est maintenant toléré de faire la liaison... comme les "Zaricots" verts. C'est pas beau... mais c'est possible :/
    Faux pour les haricots, je me demande d'où tu sors ça. En tout cas la règle des participes passés reste la même, merci. :mad: ;)

  5. Free nous amène, en avance, le Printemps de la Téléphonie Mobile, c'est le capitalisme à visage humain avec la concurrence "libre et non faussé" promise par la constitution Européenne. Il a fallu attendre 10 ans et le tsunami est a la hauteur de l'escroquerie géante subie par les consommateurs. J'espère que des économistes compétents vont chiffrer le détournement de fonds que cela représente. Merci XN de cette acte de salubrité publique.

  6. Au temps pour moi.... je croyais que cela avait changer avec la rectification de 1990 qui accepte désormais ognon *beurk*. Une rumeur urbaine de plus.... désolé.

    académie francaise a écrit :
    Le h de haricot est « aspiré », c’est-à-dire qu’il interdit la liaison, impose que ce mot soit prononcé disjoint de celui qui le précède, au singulier comme au pluriel. On écrit et dit : le haricot, non l’haricot ; un beau haricot, non un bel haricot. Tous les dictionnaires indiquent par un signe conventionnel quels h (généralement d’origine germanique) sont aspirés et quels h (généralement d’origine gréco-latine) ne le sont pas. Pour certains mots, l’usage est indécis. Ce n’est pas le cas de haricot : la liaison est incontestablement une faute. La rumeur selon laquelle il serait aujourd’hui d’usage et admis que l’on fasse cette liaison a été colportée par un journal largement diffusé dans les établissements scolaires, L’Actu (n°8 du jeudi 3 septembre 1998, p.7), qui n’a pas jugé bon de publier de rectificatif.

  7. vieuxrat a écrit :
    Free nous amène, en avance, le Printemps de la Téléphonie Mobile, c'est le capitalisme à visage humain avec la concurrence "libre et non faussé" promise par la constitution Européenne. Il a fallu attendre 10 ans et le tsunami est a la hauteur de l'escroquerie géante subie par les consommateurs. J'espère que des économistes compétents vont chiffrer le détournement de fonds que cela représente. Merci XN de cette acte de salubrité publique.
    Je me demande si vous vous rendez bien compte de ce que vous écrivez, si vous comprenez le sens des mots ...

  8. PoilàGratter a écrit :
    Free nous amène, en avance, le Printemps de la Téléphonie Mobile, c'est le capitalisme à visage humain avec la concurrence "libre et non faussé" promise par la constitution Européenne. Il a fallu attendre 10 ans et le tsunami est a la hauteur de l'escroquerie géante subie par les consommateurs. J'espère que des économistes compétents vont chiffrer le détournement de fonds que cela représente. Merci XN de cette acte de salubrité publique.
    Je me demande si vous vous rendez bien compte de ce que vous écrivez, si vous comprenez le sens des mots ... En date de septembre dernier, il y avait 40 opérateurs de téléphonie mobile en France, proposant un total d’environ 600 offres. Une entente à deux est déjà difficile ; A 40 c’est une vue de l’esprit ! Tout autant que de dire que les 600 offres reviennent au même. C’est juste une insulte à l’intelligence. Ensuite, nous parlons ici d’un simple produit de consommation, de commerce et de concurrence, pas du sort de l’humanité ! Un peu de mesure et de recul ne nuirait pas …

  9. PoilàGratter a écrit :
    [quote=vieuxrat]Free nous amène, en avance, le Printemps de la Téléphonie Mobile, c'est le capitalisme à visage humain avec la concurrence "libre et non faussé" promise par la constitution Européenne. Il a fallu attendre 10 ans et le tsunami est a la hauteur de l'escroquerie géante subie par les consommateurs. J'espère que des économistes compétents vont chiffrer le détournement de fonds que cela représente. Merci XN de cette acte de salubrité publique.
    Je me demande si vous vous rendez bien compte de ce que vous écrivez, si vous comprenez le sens des mots ... En date de septembre dernier, il y avait 40 opérateurs de téléphonie mobile en France, proposant un total d’environ 600 offres. Une entente à deux est déjà difficile ; A 40 c’est une vue de l’esprit ! Tout autant que de dire que les 600 offres reviennent au même. C’est juste une insulte à l’intelligence. Ensuite, nous parlons ici d’un simple produit de consommation, de commerce et de concurrence, pas du sort de l’humanité ! Un peu de mesure et de recul ne nuirait pas …
    On ne parle d'entente à 40 mais d'une simple envie de faire un profit important et qu'en baissant les prix de 10/20% cela suffisait pour attiré un nombre de client suffisant pour générer un profit conséquent. Les 3 opérateurs fixes un prix quasiment similaire et les MVNO 10/20% moins chère. Il n'y a aucune insulte à l'intelligence de remarquer que la seule chose qui était réfléchie était comment ne pas trop baisser les prix pour toujours faire beaucoup de profit.

  10. Wilf34 a écrit :
    [quote=PoilàGratter]Je me demande si vous vous rendez bien compte de ce que vous écrivez, si vous comprenez le sens des mots ... En date de septembre dernier, il y avait 40 opérateurs de téléphonie mobile en France, proposant un total d’environ 600 offres. Une entente à deux est déjà difficile ; A 40 c’est une vue de l’esprit ! Tout autant que de dire que les 600 offres reviennent au même. C’est juste une insulte à l’intelligence. Ensuite, nous parlons ici d’un simple produit de consommation, de commerce et de concurrence, pas du sort de l’humanité ! Un peu de mesure et de recul ne nuirait pas …
    On ne parle d'entente à 40 mais d'une simple envie de faire un profit important et qu'en baissant les prix de 10/20% cela suffisait pour attiré un nombre de client suffisant pour générer un profit conséquent. Les 3 opérateurs fixes un prix quasiment similaire et les MVNO 10/20% moins chère. Il n'y a aucune insulte à l'intelligence de remarquer que la seule chose qui était réfléchie était comment ne pas trop baisser les prix pour toujours faire beaucoup de profit. A noter également qu'une bonne partie des MVNO dépendaient des opérateurs historiques directement ou indirectement (c'est à dire via un intérêt au niveau du groupe, Universal Mobile = Vivendi = SFR par exemple.

  11. Réagir sur le forum