Les grands constructeurs passent à Linux

12

Gilles Gouget, Anaël Navarro et Alexandre Cabrol reçoivent sur le plateau de Divergence Numérique monsieur Vincent Baijot, chef de produit chez Dell, venu expliquer la place de Linux sur le marché des grands constructeurs informatiques…

Quelques duplex téléphoniques avec l'Afrique, Soissons, etc… un peu de musique libre et d'artistes improbables, et le cocktail est toujours aussi détonnant !


Partager

A propos de l'auteur

12 commentaires

  1. Bonjour, J'ai regardé entièrement la vidéo malgré quelques problèmes techniques j'ai réussi a comprendre l'essentiel ce qui est plutôt pas mal. Par contre la première personne appelé a donné de multiple abréviation totalement inconnu donc obligé de faire une pose regardé sur le net et reprendre. Je pense que les gents connaissent les différentes solutions de système mais n'en veulent pas. Je le vois ou je travail actuellement on propose Open Office qui et gratuit libre et qui rempli ces fonctions très bien a la place de Microsoft office qui est chère, quand on dit open office c'est comme si je leur disais virus, ils font des yeux ronds vous pouvez pas imaginé. Alors je me vois mal leur proposé du linux. Pourquoi les gents ne veulent pas du libre ?? Je pense qu'ils ne comprennent pas comment on peut gagné de l'argent avec le gratuit et donc créer des emplois et toute ce qui sent suit. Après je me trompe peut être voir sûrement mais bon quand on m'a parlé du libre pour la première foie c'est la chose a la quel j'ai pensé directement.

  2. nous sommes formaté a windows and co. meme si j avais le choix je reprendrai un win xp. J ai tenté qlq fois linux par le passé, ca n a jamais trop bien marché, a part la derniere que j ai installé il y a 2 mois qui a tourné comme une reine... ce qui me retien encore, c est que nous sommes habitué a un mode de fonctionnement et que linux differe enorment, mais pour moi, c est aussi la l incompatibilité des jeux, pour moi et mes enfants.... je ne susi pas pret a mettre le bins et des multiboot pour pouvoir jongler de l un a l autre... Je pense que linux doit encore se promouvoir pour que les devellopeurs fassent des jeux compatibles...

  3. perso j' ai vista +ubuntu 7.10 sur mon ordi mais meme si linux est devenu plus simple à utiliser , c' est pas encore "plug & play" pour le commun des mortels:rolleyes: je me debrouille plutot bien sur Windows mais ubuntu bien qu' il soit sympa à l' usage mérite de l' attention si on veut installer certains logiciels /drivers ou faire evoluer sa machine .et le logiciel libre , beaucoup de gens ignorent totalement ce que c' est !

  4. Aujourd'hui, le support du matériel sous Linux est probablement le plus gros soucis, qu'il est impératif de régler. Je suis obligé de désapprouver l'utilisation de Linux sur des portables à cause de composantes matériel sinon supporté. On sait aussi qu'il y a beaucoup d'utilisateurs avancés qui ne souhaitent pas franchir le pas à cause des gens non supportés. Cela fait des utilisateurs en moins qui ne pourront pas aider les débutants et parler de Linux autour d'eux : moins d'utilisateur, moins d'aide, moins de logiciels, des logiciels moins travaillé pour l'utilisateur lambda. Il est vrai que Linux est à la base pas construit pour être user-friendly. mais Linux a beaucoup avancé de ce côté là. Il ne manque plus que les à-côté. Lorsque j'utilise XP, je n'utilise quasiment rien de l'OS à part l'explorateur de fichier et la panneau de configuration, le reste ce n'est que le support matériel, les logiciels de configuration qui vont avec, et les logiciels tout court. Après, lorsque l'on sort des sentiers battus, on se retrouve la plupart du temps dans la jungle...

  5. En ce qui concerne les PC Portables, je n'ai jamais eu de problème pour l'installer sur des portables Dell, même avant le support officiel d'Ubuntu. Quand aux jeux, j'ai fait le choix chez moi : Ubuntu pour le PC et une console de jeux pour les jeux. C'est bien mieux à la fois pour le PC (stabilité, rapidité...) que pour les jeux (rapides à lancer, pas la peine de les installer, meilleure qualité que sur un PC...) :)

  6. Moi je dis vive le logiciel libre! J'espère que les programmeurs de jeux PC dans l'avenir pense à réaliser des jeux à la fois windows et à la fois linux. je pense qu'ils n'auront pas le choix! Vu la montée progressive de linux dans les PC's de marque et du prix des OS de chez microsoft qui ne cessent d'augmenter et connu par leur problèmes de lenteurs et autres soucis de sécurité! Et le pouvoir d'achat du Français moyen qui ne cessent de diminuer! L'avenir et sans aucun doute au libre. :)

  7. C'est le principe de l'œuf et de la poule avec distorsion. En effet, les constructeurs ne veulent pas supporter Linux sur les ordinateurs personnels car il n'y a pas de marché, mais le marché de l'ordinateur personnel ne veut pas de Linux car les constructeurs ne supportent pas toujours Linux suffisamment bien. En plus le Grand Satan avec la quantité d'argent qu'il brasse ne doit pas "motiver" certains constructeurs à lâcher leurs spécifications... Pour ce qui est de l'aspect ludique, techniquement il n'y a pas de freins, il y a des drivers 3D qui marchent bien sur linux (bien que fermés... mais la résolution de ce pb est en cours) et des jeux comme Unreal, Doom, Quake etc... qui sont natifs sur GNU/Linux. Donc les motivations (au delà de l'incompétence technique) doivent être autres, je pense entre autres aux "contrats d'exclusivité" moyennant finance, monnaie courante dans le monde du jeu sur console, et bien sûr, là, c'est toujours le plus riche qui gagne... Pour ma part, le fait que le logiciel libre produit parmi les meilleurs logiciels du monde est quelque chose de fantastique et incroyablement plus sain que le logiciel fermé (au passage, la vidéo de la news ne semble accessible qu'en utilisant cet horreur de flash, il faudrait d'autres formats un peu plus ouverts svp... :/). C'est génial quand on sait dans quel monde on vit, et j'ai envie que ça marche :o. Je ne veux pas d'un OS qui décide à ma place la façon dont je dois me comporter sur MA machine. On va me prendre pour un idéaliste mais il ne faut pas oublier un fait: beaucoup de ces logiciels marchent et sont techniquement parmi les meilleurs du monde, point à la ligne.

  8. Réagir sur le forum