Le conseil régional Rhône-Alpes s’estime lésé par les attributions de licences Wimax

0

WiMAx

Vendredi dernier l’ARCEP dévoilait les heureux élus qui obtenaient ainsi les licences WiMax régionales.

La région Rhône-Alpes avait aussi poser sa candidature, qui n’a malheuresement pas été retenue.

Le conseil régional a donc décider de déposer un recours sur cette décision, estimant que cette dernière « a été rendue dans la plus grande opacité sans tenir compte des impératifs d’aménagement du territoire et s’est placé uniquement sur le terrain financier en fonction des redevances attendues relayant ainsi la politique gouvernementale, sacrifiant les intérêts publics. » et estime qu’elle a été écarté « au profit de deux opérateurs privés. »

Dans un communiqué daté du 10 juillet 2006, le Conseil régional affirme se trouver « privé du droit à disposer librement de cette technologie essentielle pour l’aménagement numérique de son territoire et la résorption des zones blanches encore nombreuses dans les zones rurales de montagne. »

Ce recours sera probablement déposé dans les prochains jours afin de mettre en cause « tant sur le fond que sur la forme » les décisions de l’ARCEP.

Source : NetEconomie

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.