Numhérault à nouveau sur les rails !

0

Le 31 janvier 2005, le conseil général de l'hérault présentait les détails de son projet Num'Hé[email protected].

Il s'agissait d'un réseau haut débit qui devait permettre de raccorder la grande majorité des NRA du département (ainsi que des zones d'activité économiques, etc…) à une fibre optique utilisable par tous les opérateurs.

Ainsi ce projet devait permettre un dégroupage rapide du département, y compris de l'arrière pays.

Le 25 octobre 2005, suite à une plainte d'une association de consommateurs (« pourquoi faire un autre réseau alors qu'il y a celui de France Telecom, c'est du gaspillage d'argent public… »), le tribunal administratif de Montpellier annulait le projet tel qu'il était prévu.

Mais aujourd'hui, après un nouvel appel d'offre, le conseil général dévoile la nouvelle mouture de son projet, qui ira – espérons le – à terme cette fois.

Ce réseau sera déployé sous deux ans et sera construit par un consortium regroupant Vinci Networks, Covage, Sogetrel et LD Collectivités.

Il couvrira 98.2% de la population du département, dont 139 zones d'activités.

Ce projet d'un coût total de 60 millions d'euros sera financé par le département à hauteur de 27.9 millions d'euros (le reste est pris en charge par le consortium).

Quelques caractéristiques de Num'Hé[email protected] 2 :

  • Raccordement à tous les points de présence opérateur
  • Interconnexion au réseau Pégase de la ville de Montpellier
  • Interconnexion avec les autres réseaux des départements voisins
  • Raccordement en fibre optique de tous les NRA de plus de 3000 lignes 
  • Ouverture des premières plaques sous 12 mois

 

Consultez :

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.