Free recrute un Formateur Relation Abonné à Vitry (94)

11

Dans le cadre du développement de son Centre de Relation Abonné basé à Vitry-sur-Seine (94), Free est à la recherche d’un Formateur Relation Abonné en CDI, à temps plein.


Formateur Relation Abonné (H/F) – Vitry sur Seine (94)

Entreprise

Afin d’accompagner le développement des Centres de Relation Abonné de la marque FREE, 2e Fournisseur d’Accès Internet en France et Fournisseur téléphonie mobile, nous recherchons pour le centre d’appels de Vitry sur Seine, un Formateur Relation Abonné (H/F).

Poste

Au sein du Centre d’Appels de Vitry sur Seine, le Formateur Relation Abonné (H/F) contribue à la formation et à l’amélioration de la performance des conseillers commerciaux du site, en mettant en œuvre des formations et des actions de transmission des pratiques métiers liées à la relation client par téléphone.

MISSIONS PRINCIPALES :

- Assurer l’animation des programmes ou modules de formation (initiales et continues) spécialement conçus pour les équipes opérationnelles ;

- Contribuer, en relation avec le Département Conception du Pôle Formation, à la création et à l’évolution des modules de formation (proposition d’axes de travail/suggestions/réflexions pour améliorer les actions existantes) ;

- Réaliser des actions de formation comportant de nombreuses simulations permettant de mettre en application en situation les connaissances acquises ;

- Accompagner les nouveaux collaborateurs sur le terrain au moment de la prise des premiers appels pour renforcer leur confiance et développer leur efficacité et leur autonomie

- Assurer des actions de suivi des compétences afin de favoriser la progression individuelle et collective ;

- Evaluer les acquis de la formation et mettre en place un suivi qualitatif des actions ;

- Etre le contact sur site du Pôle Formation pour faciliter la mise en œuvre des actions à déployer.

Profil

Issu(e) d’une formation Bac+2 minimum (recommandé), ayant travaillé au moins 5 ans en centre d’appels, vous justifiez d’une expérience d’au moins 2 ans dans le management d’équipe et/ou dans l’animation de formation. Votre expérience dans la formation et la montée en compétences de conseillers, sur des activités d’appels entrants et sortants, vous pose en expert de la relation client.

PROFIL :

- Maîtrise des méthodes pédagogiques et des techniques d’animation

- Qualité relationnelle et techniques de communication interpersonnelle

- Qualité rédactionnelle et esprit de synthèse

- Sens du service client

- Dynamisme et Réactivité

- Autonomie, sens de l’organisation, rigueur (respect des engagements et des délais)

- Résistance au stress et adaptabilité

- Mobilité géographique (déplacements France et étranger possible)

CONTRAT : CDI Temps Plein

SALAIRE : Négociable en fonction du profil

PRISE DE POSTE : Novembre 2012

Pour postuler, consultez la fiche de poste sur le site de recrutement de Free.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

11 commentaires

  1. Il a du boulot le gars.
    Il devrait déjà commencer par l'équipe de direction et lui expliquer ce qu'est un abonné.

    Mais, pas sûr qu'ils aient envie d'entendre ça.

  2. PoilàGratter a écrit :

    Un métier d'avenir  ;)

    Dans un monde où l'écrit (entre autre) vas plus vite que le cerveau, où les mots n'ont plus la même signification pour tout le monde, où la certitude de savoir de quoi il retourne est monnaie courante, où ...
    Non seulement c'est un métier d'avenir, mais il vas devenir de plus en plus compliqué, au moins autant qu'indispensable ^^.

  3. Patoun a écrit :

    Non seulement c'est un métier d'avenir, mais il vas devenir de plus en plus compliqué, au moins autant qu'indispensable ^^.

      C'est sans doute pour ça qu'ils n'ont pas précisé le salaire . >:(

  4. alainlfanfree a écrit :

      C'est sans doute pour ça qu'ils n'ont pas précisé le salaire . >:(


    Pour le salaire, c'est assez facile à imaginer: le système "low-cost" tire tout vers le bas, incluant les salaires.

    Devant la Commission Parlementaire en mars dernier, le DG de B-T avait évoqué un rapport 3 entre le coût salarial chez B-T et FM (de mémoire: respectivement 64 k€/an versus 23 k€/an).

  5. PoilàGratter a écrit :

    Pour le salaire, c'est assez facile à imaginer: le système "low-cost" tire tout vers le bas, incluant les salaires.

    Devant la Commission Parlementaire en mars dernier, le DG de B-T avait évoqué un rapport 3 entre le coût salarial chez B-T et FM (de mémoire: respectivement 64 k€/an versus 23 k€/an).

    Que tu soit payé peu, et que tu paye la plupart des choses peu cher, ou que tu soit payé énormément, et que tu paye énormément la plupart des choses, quelle différence.
    Un jour ou l'autre il faut descendre de l'arbre. La fuite en avant n'a jamais rien régler, elle maintient juste artificiellement un pseudo état d'équilibre soit disant, mais passablement instable, surtout depuis que certains ont décidés de creuser l'écart entre les couches de la société.

    Rien à voir avec Freemobile, qui ne fait que faire pression là où ça fait mal. Et j’espère que d'autres suivront.

  6. PoilàGratter a écrit :

    Pour le salaire, c'est assez facile à imaginer: le système "low-cost" tire tout vers le bas, incluant les salaires.

    Devant la Commission Parlementaire en mars dernier, le DG de B-T avait évoqué un rapport 3 entre le coût salarial chez B-T et FM (de mémoire: respectivement 64 k€/an versus 23 k€/an).

      C'est peut être aussi trop élevé chez l'un et trop bas chez l'autre.

  7. alainlfanfree a écrit :

      C'est peut être aussi trop élevé chez l'un et trop bas chez l'autre.


    Personnellement je n'ai jamais vu d'entreprises qui payaient trop leurs salariés.  ::)
    En revanche, j'en ai vu des quantités qui ne rémunéraient pas leurs employés à leur juste valeur !  >:(

    Enfin, il y a un rapport évident entre un niveau de compétence et un niveau de rémunération.  8)

  8. PoilàGratter a écrit :

    Enfin, il y a un rapport évident entre un niveau de compétence et un niveau de rémunération.  8)

    C'est sans doute ce qui explique que certains patrons touchent 400 fois par mois le plus bas salaire de leur entreprise ^^.

    Mais dans le principe ça serait bien oui.
    Ne resterait plus qu'à faire en sorte que l'évaluateur et l'évalué tombent d'accord ^^.

  9. Réagir sur le forum