(Mise à jour) Belfort: Laborieuse montée en débit à Chalonvillars et Cravanche

0

Les fabricants de cartes de voeux se frottent les mains

La mise en place de deux NRA-MED (montée en débit) se passe mal pour les Freenautes.

Article initial du 31 décembre 2013

Deux nouveaux NRA ont été mis en service à Chalonvillars (70) et à Cravanche (90) à la mi-décembre. Depuis cette date, tous les Freenautes de ces communes et des alentours sont privés de connexion.

Auparavant situés au bout de lignes très longues (autour de 6 km), les habitants du secteur n’étaient théoriquement pas éligibles à l’ADSL ; seul Free permet, depuis 2006, d’accéder au « haut débit » (à des débits compris entre 512K et 1Mbps). L’opérateur est donc largement majoritaire sur ces communes, qui totalisent plus de 1500 lignes.

A l’initiative du Syndicat Mixte de l’Aire Urbaine (SMAU), de lourds investissements ont été réalisés afin de mettre en place ces NRA-MED (plus de 300.000€, financés par les collectivités locales).

Cette opération devait permettre aux abonnés de bénéficier d’un débit bien supérieur (au moins 15Mbps, et jusqu’à 100Mbps en VDSL2). Seulement voilà, en raison d’un manque de coordination entre Orange et Free, les Freenautes sont privés d’internet et de téléphone depuis déjà 2 semaines.

En effet, ces NRA devaient normalement être mis en service à la mi-janvier, mais Orange a décidé au dernier moment d’anticiper cette date afin de « permettre aux habitants du secteur de commander une box pour Noël », selon Daniel Bonnet, directeur régional d’Orange. L’opérateur n’a d’ailleurs pas manqué d’effectuer un démarchage très offensif dans ce secteur où il était absent jusqu’à maintenant…

Free, contacté par nos confrères de l’Est Républicain, affirme ne pas avoir été prévenu du nouveau calendrier ; ses équipements (DSLAM) ne sont donc pas prêts à connecter les lignes des abonnés. Le dégroupage des NRA par Free était prévu pour le 7 janvier, et sera au mieux avancé de quelques jours. Les Freenautes concernés ont donc encore environ une semaine à passer coupés du monde… après quoi ils pourront enfin bénéficier d’un « vrai » haut débit.

Mise à jour du 8 janvier 2015

Les premières connexions ont été rétablies lundi à Chalonvillars. Une centaine de lignes sont d’ores et déjà actives sur le NRA de la commune (NVI70). Les autres freenautes du village devraient être raccordés dans les tout prochains jours.

En revanche, aucune connexion n’a encore été rétablie sur les NRA de Cravanche (NCH90) et Bourguignon, dans le Doubs (B1125), troisième sous-répartiteur concerné par l’opération de montée en débit.

Sources : l’Est Républicain, Francois04

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.