Rencontre avec Clermont Communauté Networks

13

Jeudi 5 avril, Freenews avait pris rendez-vous avec le délégataire de service public « Clermont Communauté Networks » pour la construction et l'exploitation d'un réseau fibre métropolitain. Réseau nommé « ROCA » (Réseau Optique Clermont Agglomération).

Nous allons consacrer une semaine spéciale sur cette rencontre. Vous retrouvez en effet tous les jours un article consacré à ce projet, qui va apporter plein de nouveautés pour les clermontois.

 

Au programme de cette semaine :

Nous avons rencontré Jean-Luc Opigez directeur de Clermont Communauté Networks et Christophe Berthenet responsable commercial de Vinci Networks.

 

A gauche : Jean-Luc Opigez, à droite : Christophe Berthenet

Freenews : Nous nous trouvons dans les locaux de Sogea. Pouvez-vous nous présenter les relations Sogea Rhône Alpes / Vinci Networks et Clermont Communauté Networks ?
Jean-Luc Opigez : Clermont Communauté Networks est la société qui a été créée pour exploiter le réseau de Clermont Agglo. Elle est constituée de Vinci Networks, Marais Contracting et Axia et par ailleurs les travaux sont réalisés par une SEP (Société En Participation) Travaux dont le mandataire est Sogea Rhône-Alpes qui lui-même fait parti du groupe Vinci.

F : En juillet 2006, Clermont Communauté a signé avec Clermont Communauté Networks qui est donc un groupement de trois entreprises vous venez de le dire, quels vont être les rôles de chacun dans cette délégation de service public (DSP) ?
JLO : Marais est une société qui est leader des travaux de fibre en Europe du fait de son activité principale qui est la conception-réalisation de machines particulièrement adaptées au déploiement de ce type de réseaux. Vinci Networks est l'entité du groupe Vinci compétente sur ce genre de marché avec des compétences de conception, de pilotage, d'ingénierie, etc. Et Axia est un partenaire opérateur canadien qui doit nous permettre de faciliter l'émergence d'opérateurs locaux au travers d'une offre de bande passante.

F : Un petit rappel des chiffres du réseau qui va être mis en oeuvre : 150km de fourreaux vont être passés et 144 fibres de posées. Qui cela va-t-il toucher ? Qui va être intéressé par cette fibre ?
JLO : La première philosophie de la DSP c'est de déployer une infrastructure qui puisse permettre de faire une offre à la fois grand public et une offre plus adressée aux entreprises et aux institutions. L'offre grand public sera certainement à travers le dégroupage des répartiteurs France Télécom et par ailleurs nous serons en mesure de proposer des services de connectivité fibres aux entreprises. Vous avez trois grandes classes : les entreprises, le pôle enseignement – le pôle santé, et les institutions.

F : Combien d'entreprises vont être intéressées ?
JLO : C'est difficile à déterminer aujourd'hui. De mémoire, il y a environ 40 sites du pôle enseignement et une quarantaine de sites du pôle santé. 

Clermont Communauté a indiqué que le réseau toucherait 280 000 habitants, 29 NRA et 30 zones d'activités.

Rendez-vous demain pour savoir comment se passent les travaux

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d’avoir la fibre optique (« nom di diou »).

13 commentaires

  1. La surprise, je vois bien un an de retard, ou bien le report de la construction des NRA HD, ou encore la suppression d'un ou plusieurs segments de fibre initialement prévus :D

  2. Zdravo a écrit :
    huhu ! Très intéressant ! :) Et bonne idée d'étaler sur la semaine plutôt que de tout nous balancer :D
    Oui, en une niouze, ça aurait été indigeste... Il fallait absolument couper... :)

  3. Réagir sur le forum