Clermont-Fd, que se passe-t-il avec les Salins et les Cézeaux ?

0

Le dégroupage est un long chemin, parfois difficile, pour les opérateurs alternatifs en démarches administratives, commerciales, techniques…

On ne le dira jamais assez mais un freenaute dégroupé est plus intéressant pour Free ! L’opérateur n’a donc pas pour but de ralentir les dossiers.

Le dégroupage sur Delille est parti, qu’en est-il avec les Salins et les Cézeaux ? Contacté à ce sujet, Alexandre Archambault, responsable des affaires règlementaires chez Free, apporte quelques réponses.

Les opérations de déploiement suivent leur cours, pour une ouverture au
dégroupage d’ici la fin du 2nd semestre 2005 si tout va bien
.
Cela signifie que si aucun grain de sable vient bloquer l’engrenage, on devrait voir les premiers connectés d’ici la fin de l’année. Attention, vous ne serez pas tous dégroupés au 31 décembre ;).

Certains freenautes se posent la question :
« pourquoi Free ne communique aucune information ? »


Malheureusement, vu que de moins en moins de monde n’est capable de saisir la véritable signification du terme « planning prévisionnel » (en effet, on en compte plus les roulades par terre en cas de dépassement de délais prévisionnels), on peut difficilement fournir plus de visibilité et on ne communique plus sur l’état d’avancement, mais uniquement dans les quelques jours qui précèdent ou suivent la mise en service (ie mise à jour des cartes réseau, puis cartes dégroupage), à ne pas confondre avec
activation et encore moins déclarations.

Alors que se passe-t-il pour les centraux des Salins et des Cézeaux ?

Voilà pourquoi les déclarations dans le réseau sont effectuées au dernier
moment, quelques jours voire heures avant l’activation, cette dernière
s’effectuant quelques jours avant le feu vert octroyé par FT pour
l’acceptation des premières commandes dégroupage.

Et donc ce n’est pas parce qu’un DSLAM est activé qu’il faut en déduire
qu’un site est ouvert au dégroupage, car parfois cela il peut manquer une
condition pour ouvrir les vannes alors que quelques jours avant, tout était
parti pour que cela soit OK. C’est ce qui se passe sur les 2 NRA en
question, et c’est pourquoi les DSLAMs qui y sont ne répondent pas au ping
pour éviter les mauvaises interprétations.

Pour résumer, les DSLAM sont installés dans les NRA mais tous les feux ne sont pas verts et donc, ils n’ont pas été activés. Espérons toutefois que tout cela ne traîne pas trop…

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d'avoir la fibre optique ("nom di diou").

Les commentaires sont fermés.