Xavier Niel lance son campus agricole avec Hectar

0

On savait ce dernier investi dans la cause animale, mais on avait du mal encore à l’attendre au tournant dans le milieu de l’agriculture.


Pour ce faire, Xavier Niel s’est allié à une ancienne conseillère d’Emmanuel Macron, afin de créer un campus exclusivement dédié à l’agriculture, à quelques encablures seulement de la Capitale, dans la Vallée de Chevreuse.

Cet espace, de 600 hectares (dont 250 consacrés à la transition bio) et qui se veut unique en Europe, se présente sous la forme d’une maison pédagogique et de formation, accueillera ses premiers pensionnaires à compter du milieu du mois de septembre et leur proposera de les soutenir dans la création de projets agricoles.

Le modèle, un peu construit sur celui très réussi de 42, a été favorablement accueilli et reçu, lors de la première campagne d’inscriptions, un nombre impressionnant de candidatures, pour n’en retenir qu’une trentaine.

Un lieu d’exception pour près de 19 millions d’euros d’investissement.

Du côté des infrastructures, un château du XVIIIème siècle acquis en 2019 par Audrey Bourolleau et Xavier Niel via sa holding personnelle pour pas moins de 18,4 millions d’euros, sera le siège de cet incubateur de talents agricoles qui aura pour particularisme supplémentaire d’être 100% gratuit d’accès mais également de comporter des modules ayant trait à l’IA de manière à « développer des compétences techniques dans le cadre de projets d’intelligence artificielle liés au contexte et aux besoins du secteur agricole » tel que décrit dans un communiqué de presse commun.

« Nous sommes confrontés à un défi de génération très conséquent. En France, 160.000 fermes sont à reprendre d’ici trois ans. Il faut former la prochaine génération », a de son côté précisé Audrey Bourolleau, une nouvelle fois interface féminine des projets menés par Xavier Niel.

Un accueil particulier sera également réservé aux collégiens des établissements des réseaux d’éducation prioritaire (REP et REP+) dans le cadre de leur stage de troisième, comme aux élèves des écoles primaires qui pourront venir visiter la maison avec leurs professeurs dans le cadre d’ateliers « de la fourche à l’assiette ».

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.