Xavier Niel : La Provence en saura plus sur le projet de reprise gagnant le 09 mai prochain

0

La décision du Conseil d’Administration tombera le 09 mai prochain, après de multiples rebondissements dont la suspension du droit de véto de Xavier Niel représenté par sa holding NJJ, restitué par une décision rendue par la Cour d’Appel d’Aix en Provence, contre toute attente, il y a quelques jours seulement.

En effet, en sa qualité d’actionnaire minoritaire à hauteur de 11% du capital social du quotidien, Xavier Niel peut statutairement faire barrage au projet de reprise de l’armateur marseillais CMA CGM, qui entend mettre la main sur les 89% restant, issus de la liquidation du Groupe Bernard Tapie.

Cette lutte fratricide dure depuis maintenant depuis de trop long mois, et plus encore depuis le décès de Bernard Tapie, survenu dans le courant de l’automne 2021, afin de prendre le contrôle du quotidien méridional mais surtout du Groupe composé de deux entités : la Provence, mais aussi Nice Matin, dans lequel Xavier Niel est également partie prenante, représentant au total une masse salariale de 850 personnes.

Une procédure inscrite dans les statuts du Groupe mais contestée par le liquidateur.

Si le liquidateur a d’ores et déjà ouvert la porte à CMA CGM, en raison des 81 millions d’euros posés sur la table, manne séduisante pour rembourser les créanciers dans le cadre de la procédure collective, cette offre doit être soumise à l’accord du Conseil d’Administration, qui a désormais toute faculté pour s’y opposer, disposant de deux sièges et faire barrage au rachat grâce au pacte d’actionnaires défini dans les status du Groupe.

Cette situation déplaisait fortement aux liquidateurs, dont l’objectif était de céder à une offre mieux-disante, afin de procéder au remboursement des créances.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.