Une norme WiMax 2 jusqu’à 1 Gbps en 2012 (MàJ)

0

Mise à jour : le WiMax 2 a bien été confirmé par le WiMax Forum, qui donne quelques détails sur son calendrier. La norme devra être finalisée en novembre 2010, pour une entrée en service dès 2012 sur le marché.

Le WiMax 2 devrait immédiatement être déployé sur les réseaux WiMax déjà existants aux Etats-Unis : Clear et Spring. Au rang des avantages, sa rétro-compatibilité avec la technologie WiMax d’origine assure une continuité de service pour tous les abonnés. Néanmoins, on remarquera également que le LTE (norme couramment choisie pour la 4G) aura sûrement fait de gros progrès dans son déploiement, d’ici là…

En Europe, si le WiMax est principalement utilisé pour des accès fixes, c’est à cause de la législation, qui en interdit l’usage pour des services de mobilité avant 2015.


Article initial (13 août 2010) :

Devant la mauvaise santé de sa technologie sans fil WiMax, le consortium WiMax Forum travaillerait à finaliser sa succession, baptisée Wimax 2, permettant des débits en download de 100 Mbps (usage mobile) et jusqu’à 1 Gbps (usage fixe).

Supplanté par le LTE (offrant des débits supérieurs) sur le terrain de la 4G, avec une offre quasi-inexistante à travers le monde, et délaissé petit à petit par les industriels, le standard WiMax n’affiche pas une très bonne forme. La prochaine révision majeure du standard, qui promet de multiplier les débits, pourrait-elle changer la donne ?

Actuellement, le WiMax tel que nous le connaissons repose sur la spécification IEEE 802.16e, établie en 2005. Le WiMax 2 serait le nom industriel adopté pour la spécification IEEE 802.16m, toujours à l’état de brouillon, qui devrait être finalisée avant la fin de l’année. A la manière des différentes versions de WiFi, les deux technologies sont en partie compatibles, ce qui permet de limiter le renouvellement d’équipement, chez les opérateurs comme chez les abonnés.

Si, sauf grosse surprise, cette arrivée semble trop tardive pour renverser la donne sur le terrain de l’Internet mobile, elle pourrait toutefois avoir des répercussions intéressantes pour les accès fixes, avec son débit maximum théorique de 1 Gbps.

Rappelons qu’en France, le WiMax est principalement exploité pour couvrir les zones blanches, oubliées du haut débit. Seules quelques offres existent, fragmentées sur l’ensemble du territoire, et pour cause ; Iliad et Bolloré Telecom, seuls opérateurs à détenir une licence nationale pour l’exploitation du WiMax, ne semblent pas disposés à en démocratiser l’usage… cela pourrait-il changer avec le WiMax 2 ?

Sources : Network World, ZDnet.fr

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.