Retards de déploiement Wimax : l’Arcep ne sanctionne pas

10

L’Arcep (Autorité de régulation des télécoms) annonce qu’elle ne sanctionnera pas les opérateurs qui ne respectent pas leurs obligations de déploiement sur la technologie Wimax en France.

Mis en demeure de respecter leurs engagements en novembre 2011, les trois opérateurs retardataires (Altitude Wireless, Bolloré Telecom et la Société du Haut Débit) disposaient d’une nouvelle échéance, fixée au 30 juin 2012. Or, à cette date, ils n’avaient toujours pas réalisé les déploiements nécessaires pour rattraper leurs retards.

L’Arcep annonce toutefois qu’elle ne sanctionne pas ces trois opérateurs. Elle constate notamment que ces retards s’expliquent par le peu d’intérêt accordé au Wimax sur le marché, concurrencé par d’autres technologies (cuivre, fibre optique, satellite, WiFi ou 3G).

Dans ce contexte, l’Arcep ne voit pas l’abrogation de licence, ou une sanction financière quelconque, comme des solutions. En outre, les opérateurs se sont engagés à un déploiement à court terme, ou à une restitution de leurs fréquences dans « certains départements dépourvus de perspectives concrètes »). Bolloré Télécom, qui détient des autorisations couvrant l’ensemble du territoire métropolitain, s’est même engagé à « restitutions automatiques de ses fréquences » partout où ses engagements ne seraient pas respectés.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. L’Arcep annonce toutefois qu’elle ne sanctionne pas ces trois opérateurs. Elle constate notamment que ces retards s’expliquent par le peu d’intérêt accordé au Wimax sur le marché, concurrencé par d’autres technologies (cuivre, fibre optique, satellite, WiFi ou 3G).


    Bah c'est clair, on s'en fout du Wimax, il y a le cuivre.
    Bah c'est clair, on s'en fout de la Fibre, il y a le cuivre.
    Bah c'est clair, on s'en fout de la 4G, il y a le cuivre.

    Après, faut pas s'étonner que FT demeure encore et toujours l'unique tyran du monde télécom.

    Et franchement, si vous attendez l'engouement de la France pour quoi que ce soit, gardez votre budget et arrêtez tout simplement la recherche de nouvelles technologies.
    Car le jour où la France montrera de l'intérêt avec ferveur pour quoi que ce soit, n'est certainement pas pour après-demain.

  2. Balveryn a écrit :

    Bah c'est clair, on s'en fout du Wimax, il y a le cuivre.
    Bah c'est clair, on s'en fout de la Fibre, il y a le cuivre.
    Bah c'est clair, on s'en fout de la 4G, il y a le cuivre.

    Après, faut pas s'étonner que FT demeure encore et toujours l'unique tyran du monde télécom.

    Et franchement, si vous attendez l'engouement de la France pour quoi que ce soit, gardez votre budget et arrêtez tout simplement la recherche de nouvelles technologies.
    Car le jour où la France montrera de l'intérêt avec ferveur pour quoi que ce soit, n'est certainement pas pour après-demain.

    Ton pseudo, c'est bien l'anagramme de baliverne ? Parce que question nuance, ca se pose la... ;)

  3. Balveryn a écrit :

    Bah c'est clair, on s'en fout du Wimax, il y a le cuivre.
    Bah c'est clair, on s'en fout de la Fibre, il y a le cuivre.
    Bah c'est clair, on s'en fout de la 4G, il y a le cuivre.

    Après, faut pas s'étonner que FT demeure encore et toujours l'unique tyran du monde télécom.

    Et franchement, si vous attendez l'engouement de la France pour quoi que ce soit, gardez votre budget et arrêtez tout simplement la recherche de nouvelles technologies.
    Car le jour où la France montrera de l'intérêt avec ferveur pour quoi que ce soit, n'est certainement pas pour après-demain.



    Quand une technologie ne tient pas ses promesses que doit-on faire ?
    Poursuivre dans l'erreur ?
    Engloutir des millions pour rien et personne ?

    Ou mettre son argent dans de meilleurs investissements ?

    Il faudrait de temps en temps (à défaut de réfléchir) s'informer un peu avant de râler systématique quoi qu'il se passe.



  4. OhMonBato a écrit :

    Ton pseudo, c'est bien l'anagramme de baliverne ? Parce que question nuance, ca se pose la... ;)


    Quel humour décoiffant, on ne me l'avais jamais faite celle-là.

    Quand une technologie ne tient pas ses promesses que doit-on faire ?
    Poursuivre dans l'erreur ?
    Engloutir des millions pour rien et personne ?

    Ou mettre son argent dans de meilleurs investissements ?

    Il faudrait de temps en temps (à défaut de réfléchir) s'informer un peu avant de râler systématique quoi qu'il se passe.


    Et quand on entend toujours le même discourt "Ça n'avance pas car l'intérêt du public français n'est pas au rendez-vous", même pour une innovation aussi important que la fibre, alors que les autres pays se développent, que doit-on faire, stagner ?

    Après, je ne dit pas que ce projet "Wimax" est forcément intéressant, mais c'est juste que de toujours voir la même excuse m'exaspère un peu.

  5. Je ne pretendais pas au jeu de mot du siecle mais moi ce qui m'exaspere un peu ce sont les raleurs en ton genre toujours prets a crier au scandale parce que la France n'est pas la premiere dans tel ou tel domaine et qui du coup en deviennent persuades qu'on est les derniers en tout. Un peu de nuance ne fait pas mal.
    Il est clair qu'aujourd'hui on s'en fout du Wimax, mais je ne crois pas que ce soit le cas pour la fibre et encore moins pour la 4G, ce sont en partie les financements qui manquent pour la fibre par exemple. Quand on voit que sur le nombre de foyers elligibles a la fibre (oui je sais y'a pas que de la FTTH)  finalement tres peu ont franchi le pas, je ne suis pas sur que ca incite les operateurs a investir massivement la dedans.

  6. OhMonBato a écrit :
    Quand on voit que sur le nombre de foyers elligibles a la fibre (oui je sais y'a pas que de la FTTH)  finalement tres peu ont franchi le pas, je ne suis pas sur que ca incite les operateurs a investir massivement la dedans.


    Ce qui est drôle, c'est que j'ai l'impression que tu es d'accord avec moi tout en ne l'étant pas.

    C'est exactement ce que j'insinue, l'évolution des nouvelles technologies est mal-menée par le peu d'intérêt que le public français lui porte. "Beaucoup de foyers sont éligibles à la fibre", faut le dire vite, c'est quand même disponible dans des zones très ciblées, tout le monde n'habite pas en mégapole.

    Par conséquent, ceux qui attendent de pied ferme ces innovations subissent les retards à répétition.

  7. OhMonBato a écrit :

    Je ne pretendais pas au jeu de mot du siecle mais moi ce qui m'exaspere un peu ce sont les raleurs en ton genre toujours prets a crier au scandale parce que la France n'est pas la premiere dans tel ou tel domaine et qui du coup en deviennent persuades qu'on est les derniers en tout. Un peu de nuance ne fait pas mal.
    Il est clair qu'aujourd'hui on s'en fout du Wimax, mais je ne crois pas que ce soit le cas pour la fibre et encore moins pour la 4G, ce sont en partie les financements qui manquent pour la fibre par exemple. Quand on voit que sur le nombre de foyers elligibles a la fibre (oui je sais y'a pas que de la FTTH)  finalement tres peu ont franchi le pas, je ne suis pas sur que ca incite les operateurs a investir massivement la dedans.


    Dixit Maxime Lombardini très récemment:

    "A ce jour, 2 milliards d’euros ont été investis pour 250 000 abonnés… soit 8 000 € par abonné. Tirons les leçons des difficultés de déploiement en zones denses (réticence des ménages dans l’installation d’une nouvelle prise, complexité des travaux…), ne recommençons pas le plan câble trente après et validons l’appétit du marché avant de planifier à grands frais la couverture des zones les moins denses. Et sans attendre, bâtissons ensemble un plan ambitieux et peu coûteux de montée en capacité du cuivre."

    (Source : Les Cahiers de l’ARCEP N°9)

  8. Le truc qui est quand même "savoureux" (au 2ème degré...), est que l'affaire Wimax a été peu ou prou "initiée" par Iliad/Free, sans que cela ne lui coûte grand chose, et que derrière, cela a été la ruée vers l'or...
    Le problème est que l'intérêt manifesté par Iliad/Free a transformé aux yeux de certains de la vulgaire pyrite en filon aurifère...
    Il faut tout de même admettre que les "grands" du secteur télécoms ne semblent ne pas 'être fait "avoir"...
    En positivant, on pourrait avancer que cette "aventure" a permis à Iliad/Free de se débarrasser de potentiels concurrents dans les activités télécom... 

  9. WiMax, mon amour.
    Toi qui relierais des antennes de freeMobile en attendant de pouvoir les fibrer.
    Toi qui couvre des campagnes où tu auras été l'unique solution.
    Toi que je voudrais dans ma boîte à la place du WiFi pourri (trop exploité).
    Toi dont les fréquences pourront être réutilisées quand la neutalité des technologies sera décrétée.
    Toi qui incarne l'humiliation de Vivendi, l'ayant abandonné.
    Toi par qui Niel a pu déployer son premier réseau mobile, sans retard, et certainement calibrer sa Révolution™ Mobile.

    Toi qui nous réserve sans doute encore de belles surprises...  :-*

  10. Freeçoit a écrit :

    Toi que je voudrais dans ma boîte à la place du WiFi pourri (trop exploité).

    Oh, oui. Et dire qu'il suffirait à Free de rabaisser la force des signaux du Free_Secure et du Wifi_Free et de free_phonie au niveau du wifi personnel pour que ce dernier soit captable et ne décroche pas intempestivement. Que de monde sur un même espace. Ahhh, un Wifi géré dignement, ce serait le début du bonheur... ::)

  11. Réagir sur le forum