IFW (Iliad) dévoile son offre Wimax

13

La société IFW, filiale du groupe Iliad, vient de publier sur son site les caractéristiques de son offre commerciale Wimax : sa carte de couverture du réseau national ainsi que ses tarifs sont désormais accessibles en ligne…

On apprenait hier que 7 opérateurs titulaires de licences régionales ont été mis en demeure par le régulateur pour avoir manqué à leurs obligations de déploiement Wimax. Ce n’est pas le cas d’IFW, doté de la seule licence nationale du pays (hors Bolloré Télécom qui détient suffisamment de licences régionales pour disposer d’une couverture nationale complète). L’opérateur méconnu d’Iliad met à disposition du public sa carte de couverture :

PNG - 170.8 ko
Carte du déploiement Wimax IFW

Les tarifs très élevés de l’offre semblent toutefois la réserver à une clientèle bien spécifique :

Etude d’éligibilité

- Etude d’éligibilité théorique : 100 € par site

- Etude d’éligibilité sur Site (*) : 1 000 € par site

Abonnement mensuel au Service (comprenant la fourniture des Equipements)

- Accès internet débit crête 2 Mbit/s sans débit garanti : 220 € / mois

- Liaison louée 10 Mbit/s : 2 200 € / mois

Service Après Vente

- Pénalité en cas d’interruption de plus 48h ouvrées, du fait d’IFW : Un mois d’abonnement

- Pénalité en cas de signalisation transmise à tort : 250 €

À voir sur ifw.fr

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

13 commentaires

  1. Argh !!! Dommage : j'ai un point haut WiMax à coté de chez moi ... et il n'est pas sur leur carte. J'esperais qu'avec Free Mobile, ils offrent une connexion 3G/WiMax en cas de panne ADSL.

  2. Avec de tels tarifs, et des débits aussi faibles, je ne vois que les professionnels reclus de tout comme clients potentiels, et encore. A un tel tarif, les offres satellite sont sûrement plus intéressantes. Il sera intéressant de voir si cette offre trouve son public... Ou pas.

  3. Bonjour, Je vais peut être dire des bêtises. Mais nous savons que que free mobile a déployer des antennes dernière génération qui serait capable de faire du wimax. La société IFW qui fait surface et commence a proposer des tarifs. Est ce qu'il y aurai pas une super connectivité au réseau free qui est entrain de s'installer. Utiliser le wimax en plus de de la 3G et de la 4G, faire diminuer les tarifs grace à la voix sur ip pour les mobiles.

  4. Leur objectif est de garder une licence qu'ils ont payé ... dans quelques années l'ARCEP sera obligé de constater que le WiMax est mort et autorisera l'utilisation des fréquences attribués à autre chose (comme la 4G ou tout autre moyen de communication radio)

  5. Oui, l'ARCEP a rappelé que les détenteurs de licence WIMAX étaient dans l'obligation de s'en servir... Cf http://www.degroupnews.com/actualite/n7009-arcep-wimax-deploiement-operateur-haut_debit.html Du coup le développement du réseau Free Mobile est le bon moment pour mettre en activité peu à peu le wimax avec des coûts de déploiement faibles vu qu'il est couplé aux antennes 3G. Je me permets d'émettre quelques hypothèses qui contrediraient Azalsup quant à la mort annoncée du wimax, ça reste un "long shot" pour Free, mais ça pourrait être aussi un très bon investissement : Sans parler des "quelques" foyers qui ne peuvent être connectés à l'adsl par le cuivre et encore moins la fibre (ce qui représente tout de même un marché pas si faible que ça, icompris des résidences secondaires etc.), il y a aussi pour Free une utilisation intéressante : le débit pratique du WIMAX est de l'ordre de 15 à 25 mb/s , ce qui permet du triple play sans passer par le cuivre ! Donc plus de passage par "l'opérateur historique" (des problèmes et des coûts en moins dûs à l'infrastructure du téléphone cuivré)... Une freebox qui ne se brancherait plus sur la ligne téléphonique, mais qui utiliserait le wimax pour se connecter, ça peut être intéressant, non ? Enfin je sais pas moi, je dis ça comme ça, si vous avez des idées... (faut bien trouver un nouveau sujet puisque le voile du mystère va bientôt être levé sur Free Mobile...)

  6. Fhonny a écrit :
    le débit pratique du WIMAX est de l'ordre de 15 à 25 mb/s , ce qui permet du triple play sans passer par le cuivre !
    Oui mais par antenne ... donc a se partager entre les abonnés relié a une meme antenne.. c'est pourquoi on arrive a 220 euros par mois pour 2Mb NON garantie (autrement dit il peut très bien rester du 128K en période de pointe ) Je rejoins ceux qui pensent que l'offre est plus la pour faire plaisir a l'ARCEP , car les offres par satellites restent beaucoup moins chères.

  7. hiroko a écrit :
    Oui mais par antenne ... donc a se partager entre les abonnés relié a une meme antenne... [...] Je rejoins ceux qui pensent que l'offre est plus la pour faire plaisir a l'ARCEP , car les offres par satellites restent beaucoup moins chères.
    Au temps pour moi alors, ça fait pas lourd du coup... Par contre s'il y a plusieurs antennes utilisant différents canaux, vu la densité d'antennes nécessaires à la 3g et les 50 km (si je ne m'abuse) de portée pour le Wimax ?

  8. Fin 2006 un groupe international s’était formé : WiSOA (Wimax Spectrum Owners Alliance). Leur but était d'uniformiser les fréquences à travers le monde (chose quasi impossible) pour réduire les couts et faciliter le déploiement de cette technologie. J'ai eu le plaisir d'assister à leurs assemblée de création du groupe et ainsi en connaitre plus sur la technologie. Dans l'idéal du Wimax, on parle des trois 50, soit : - 50 Mbs sur 50km pour 50$ (oui dollar mais euro ce serait à peu près la même chose, la n'est pas la question) En pratique, ce serait 1/10/100, soit : - 1Mbps sur 10km pour 100$ WiSOA cherchait aussi à obtenir, à minima, ce 1/10/100 car la réalité, à l’époque, était tout autre. D'ailleurs, l'offre IFW le montre bien : débit crête à 2Mbps mais sans aucune garantie soit donc la possibilité d'être à 128kbps tout le temps sans recours, pour 220€ (on est loin des 100$) avec une distance dépendante de la visibilité de l'antenne relais. Lors de l'assemblée, il y a eu la présentation de plusieurs fabricants tels que Samsung, Alcatel et Motorola avec des concepts intéressants tels que le "mobile broadband" (le haut débit mobile) mais qui était aussi le haut débit de la maison, genre un forfait pour tout faire plutôt que d'avoir son forfait mobile et son forfait ADSL. Une des raisons qui fait que le Wimax n'a pas démarré, c'est la 3G. La technologie 3G a un coût de déploiement énorme par rapport aux autres technologies, du coup il faut les rentabiliser sur plusieurs années avant de déployer une nouvelle technologie. De mémoire, je crois qu'on disait, en 2006, qu'une puce Wimax coutait 5 fois moins cher à fabriquer qu'une puce 3G et la différence de consommation était du même ordre (Wimax consomme moins que la 3G). Un autre problème avec le Wimax vient de la fréquence utilisé, car à 3,6GHz le relief et les bâtiments deviennent des obstacles de taille. En regardant bien, le Wimax est déployé dans certains pays comme les petites iles ou l'Australie. Sur une ile qui fait 50km de distance maximale, il suffit de mettre 3 ou 4 pylônes sur les points hauts et vous couvrez toute l'ile et le cout est bien moindre qu'un maillage cuivre. Sinon dans le désert Australien avec un pylône, vous pouvez couvrir 4 ou 5 maisons, cela semble peu mais avec 30 à 50km de distance entre chaque maison, imaginez tirer des liaisons cuivre avec les répéteurs, le coût n'est pas le même. Au vue des tarifs proposés par IFW et étant donné que FreeMobile déploie des antennes nouvelle génération compatible LTE, je ne vois pas trop l’intérêt d'une unification des deux. La technologie LTE semblant plus prometteuse que le Wimax. Éventuellement, je verrai plutôt l'une venant en complément de l'autre pour atteindre les objectifs fixés par l'ARCEP.

  9. Réagir sur le forum