Guide des modes d’affichage (4/3, 16/9 et termes barbares)

0

Manuel de survie en milieu hostile

Avec le nombre croissant de chaînes émettant, partiellement ou en intégralité, en 16/9, de plus en plus d’utilisateurs néophytes se perdent dans la jungle des formats d’affichage, formats de conversion, etc.

Qu’est-ce qu’une diffusion « 16/9 » ? Comment les recevoir au mieux lorsqu’on dispose d’une télévision ancienne en 4/3 ? A quoi correspondent les différents modes d’affichage de la Freebox ? Toutes les réponses en détail dans ce tuto.

Le problème du 16/9 en analogique

Commençons par la base. Le format 4/3, pensé à l’origine pour la télévision, est désormais considéré comme obsolète. On lui préfère, pour tous types de programmes, le 16/9, dont le format se rapproche beaucoup plus de la vision humaine, elle aussi « large ».

A l’origine, toutes les chaînes de télévision diffusaient au format 4/3. Cela signifie que pour les programmes tournés à l’origine dans un format 16/9 (ou plus large), comme c’est très souvent le cas pour les films de cinéma, mais également plus récemment pour les séries et téléfilms, la diffusion se faisait avec deux bandes noires, en haut et en bas, selon la techique dite de « letterbox ».


Si cette méthode ne pose pas de problèmes particuliers sur un téléviseur 4/3, elle va compliquer sensiblement les choses lors de l’arrivée des téléviseurs 16/9. En effet, les bandes noires sont bel et bien comprises dans l’image émise par la chaîne de télévision. Le téléviseur ne saura donc pas qu’elles ne font pas partie de l’image « utile » du programme regardé, ce qui donnera un « effet de cadre » à l’écran…



Pour contourner ce problème, la plupart des téléviseurs 16/9 proposent une touche manuelle de zoom. D’autres tentent de détecter automatiquement (avec plus ou moins de succès selon la qualité de réception analogique) les programmes diffusés avec des bandes noires, pour changer le format d’affichage directement. Aucune de ces méthodes n’est réellement satisfaisante…

Il existe également une astuce (encore très largement utilisée de nos jours) qui consiste pour la chaîne à ajouter un signal invisible particulier (reconnu par la grande majorité des téléviseurs), indiquant que le programme est diffusé en 16/9, et forçant donc le téléviseur à changer d’affichage. Lorsque cette méthode fonctionne, on obtient donc enfin une image 16/9 prenant toute la largeur de l’écran.


Néanmoins, en analogique il subsiste un véritable problème : quoi qu’il arrive le signal d’origine est en 4/3 avec bandes noires. Lorsque le signal 16/9 est correctement détecté, le téléviseur effectue un zoom… mais qui dit zoom, dit également augmentation du flou. Sur une télévision relativement grande, et pour peu que la réception analogique ne soit pas optimale, le résultat peut vite être très baveux ! Comme nous allons le voir, l’ère numérique changera la donne…

Le numérique c’est magique !

Sur les différents supports numériques (câble, satellite, ADSL, TNT…), la taille de l’image peut être contenue directement dans les informations de la vidéo. Cela permet de simplifier énormément les choses pour diffuser en vrai 16/9. C’est d’ailleurs avec l’arrivée de la TNT que le passage progressif de tous les programmes au 16/9 s’est amorcé.

Concrètement, certaines chaînes diffusent désormais de manière mixte (le signal passe automatiquement en 4/3 ou en 16/9 selon le format du programme diffusé, ce qui est la meilleure des solutions pour tous les types de téléviseurs, car elle n’ajoute jamais de bandes noires et ne déforme jamais les images).

Malheureusement, pour des raisons techniques plus ou moins compliquées, certaines chaînes ne peuvent/veulent pas gérer une diffusion mixte. Beaucoup de chaînes passent ainsi au tout-16/9, ce qui pose de nouveaux problèmes pour les programmes à l’origine en 4/3. Tout comme avant, certaines sont donc diffusés avec des bandes noires, ce qui pose problème sur les télévisions 4/3… d’autres sont diffusés déformés (IDF1…) ou coupés (NRJ12…), voire un peu de tout à la fois (France 2, 3…).

Chaînes 16/9 sur télévisions 4/3 (et inversement)

Comment configurer l’affichage des chaînes de la Freebox de manière optimale pour votre télévision ? Tout se passe dans le menu Affichage de votre Freebox. Pour y accéder, pressez la touche
(Freebox v5) ou la touche Etoile (Freebox v4) de votre télécommande.

Par défaut, il est conseillé de laisser votre Freebox au format Auto. Cependant, sur certains modèles de télévisions (en particulier anciennes), le mode Auto peut provoquer une image déformée, voire un écran noir. Dans ce cas, choisissez le format de votre télévision dans le menu Format (4/3 ou 16/9).

Attention : il s’agit bien du format de votre télé et pas du format des chaînes que vous souhaitez afficher ! Vous n’aurez donc pas besoin de le changer.

Il convient ensuite de choisir le réglage de « conversion » le plus approprié. Ce paramètre rentrera en jeu lorsque vous afficherez une chaîne qui n’est pas au format de votre télévision (chaîne 4/3 sur une télévision 16/9 ou chaîne 16/9 sur une télévision 4/3) ; il n’influera pas sur les chaînes étant déjà au bon format. Voici les trois types de conversion illustrés (ici, avec l’exemple d’une chaîne 4/3 sur une télévision 16/9) :

JPEG - 9.9 ko
Le format Letterbox affiche l’intégralité de l’image d’origine, en ajoutant des bandes noires sur le reste de l’écran. C’est le format conseillé pour la plupart des utilisateurs.
JPEG - 10.7 ko
Le mode Pan scan zoome l’image afin qu’elle occupe toute la surface de l’écran, sans déformation. Cela aura pour conséquence gênante de couper les bords de l’image (notamment les logos et certains textes à l’écran). De plus, l’image étant zoomée, elle perd en netteté.

Ce mode est utile lorsque certaines chaînes sont affichées avec un effet de « cadre » (cf. premier chapitre de ce dossier).

JPEG - 11.2 ko
Le mode Fullscreen étend l’image sur toute la surface de l’écran, sans la couper. Cela entraîne une déformation particulièrement importante et peu esthétique ; pour cette raison, ce mode est déconseillé.

Contrairement à une idée reçue plutôt fréquente, le 16/9 n’est pas une déformation de l’image. Cette idée a été répandue par la mauvaise configuration des téléviseurs 16/9 sur des chaînes 4/3, entraînant la dite déformation.

Grâce à ces réglages, vous pourrez continuer à bénéficier des chaînes 16/9 (de plus en plus nombreuses) même sur vos télévisions d’avant-guerre, en contrepartie de bandes noires relativement peu gênantes. La plupart des utilisateurs y sont déjà habitués car les films sont diffusés ainsi depuis de très nombreuses années.

Si vous avez encore des questions ou des doutes, n’hésitez pas à m’en faire part sur le forum ! Je mettrai ce tutorial à jour si besoin…

Note : pour des raisons de simplification, ce dossier a volontairement omis de parler de la distinction entre le format 16/9 (télévisuel) et le format 1,85:1, très proche, utilisé au cinéma. On admettra donc l’approximation consistant à dire que les films de cinéma sont réalisés en 16/9. Puristes, merci de ne pas m’en tenir rigueur 😉

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.