TF1 se sépare de son entité Médias Numériques Unify

0

TF1 serait sur le point de céder son pôle de médias numériques, Unify, qui inclut Doctissimo, AuFéminin et Marmiton, au groupe Reworld.

Cet accord de cession comprendrait la reprise de l’intégralité des collaborateurs d’Unify, ce qui correspond à environ 300 salariés dont 50 titulaires d’une carte de presse, mais demeure conforme aux dispositions du droit du travail en la matière.

Le chiffre d’affaires de cette filiale de TF1 est évalué à 60 millions d’euros mais rencontre de grosses difficultés pour atteindre un seuil de rentabilité, ce qui est encore actuellement loin d’être le cas.

La finalisation de cet accord est cependant subordonnée à la réalisation des conditions suspensives mises à la charge des cocontractantes, et notamment l’accord de l’autorité de la concurrence, indique le communiqué rédigé à cet effet.

« Si l’opération se réalise, Reworld Media, par sa vision du marché et son savoir-faire, constituera le meilleur partenaire pour accompagner ce pôle et ses talents, et leur permettre de poursuivre une croissance durable », indique par ailleurs Gilles Pélisson, PDG du Groupe TF1 dans ce même communiqué.

Les sites internet concernés, mais également la section influence

L’accord porte sur douze « marques digitales », a de son côté précisé Reworld, alors qu’Unify est composé de nombreux sites internet rencontrant un vaste public, comme Marmiton, aufeminin, Doctissimo et Les Numériques, ce qui représente 25 millions de visiteurs uniques chaque mois et plus de 200 millions de pages vues par an, selon TF1 mais est également doté d’un studio de création et de production, d’une régie publicitaire et d’une activité d’influence, Studio Fy.

Grâce à cette cession, Reworld Media atteindrait une audience de plus de 36 millions de visiteurs uniques mensuels selon Médiamétrie.

Du côté de TF1, l’accord en question permet à TF1 de se recentrer sur son coeur de métier, qui reste l’édition de contenu audiovisuel avec notamment sa filiale dans la production Newen et sa participation financière dans le streaming en délaissant la presse en ligne, qui ne l’intéresse plus vraiment, et bien encore moins depuis la cession de sa filiale de publicité numérique Gamned ! au fonds d’investissements HLD il y a quelques jours.

Par ailleurs, il y a fort à parier que ce projet entre dans le cadre des préliminaires de la fusion qui doit intervenir entre TF1 et M6, et qui est toujours entre les mains de l’Autorité de la Concurrence.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.