Le Ring Back Tone, un an après…

0

 

Le Ring Back Tone est un service qui gravite autour du monde des Freenautes depuis maintenant un an et demi.

Suite à l’évocation de la faisabilité technique par Alexandre Archambault, cette fonctionnalité a été l’objet de quelques discussions dans les forums, notamment face à ce que proposait certains opérateurs mobiles…

Fin Janvier 2005, Free annonçait le lancement du Ring Back Tone sur l’offre de téléphonie Freebox. La mise en place du service a été repoussée plusieurs fois, avant de sortir enfin, mais imbriquée dans une option payante : la téléphonie premium. Il s’agit d’un pack de services auquel un freenaute peut souscrire pour 2 euros par mois (maintenant 1 euro), et qui donne l’accès à quelques évolutions de la téléphonie : un réveil, une horloge parlante, un service d’annuaire inversé, et le ring back tone (dont chaque musique coûtait alors 1 euro, à choisir dans un maigre catalogue de musiques commerciales)…

A titre de comparaison, Orange et France Telecom proposent l’option Fun Tones à 1€ par mois + 1,50€ par musique achetée, tandis que SFR et Bouygues Telecom affichent un abonnement à 1€ par mois également, mais des tonalités à 2€, dans leurs offres SFR Tona et Welcome Sound.

 Ring Back Tone

Bref, le service déçoit, les tarifs ne sont pas en adéquation avec les attentes des Freenautes, et ce gadget tant attendu prend la tournure d’une option de luxe réservée à un public restreint…

Quelques semaines après la sortie, nous décidons de faire le point sur le Ring Back Tone, et publions un test en profondeur du service… Bien qu’amusant et original, il reste couteux et présente un intérêt limité au catalogue Universal.

Les Freenautes rêvent alors de gratuité et de liberté, tel le monde des bisounours, où l’on peut choisir à volonté un son ou une musique sur son ordinateur, et le mettre en place en Ring Back Tone, sans surcoût… Faire patienter ses amis avec un sketch humoristique, accueillir les coups de fil de sa belle-mère avec une marche funèbre… Tant de possibilités techniquement réalisables, mais chères et limitées… Le Ring Back Tone, que l’on a tant attendu avant de le décrier, n’avait-il pas un potentiel de séducteur inexploité ?

Parmi les fonctionnalités qui n’ont pas ’percé’ chez les Freenautes, le Ring Back Tone est un exemple oublié par les freenautes réguliers, parfois inconnu des nouveaux arrivants, mais qui mérite peut être cette remémoration, un an après sa mise en place qui a fait couler beaucoup d’encre, et ses tarifs qui ont désossé quelques machoires… 😉

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.