Le mobile sous un autre angle

17

De nos jours, tout le monde (ou presque) possède un téléphone mobile. Certains passionnés aiment pousser la technologie dans ses retranchements.
Si Free accède au rang d’opérateur mobile comme souhaité, il devra prendre conscience des enjeux coté sécurité. En fouinant un peu il est par exemple possible d’avoir deux cartes SIM sur le même téléphone. Original ?

Deux cartes SIM pour un même téléphone portable, ce n’est pas franchement une nouveauté. Mais quand le basculement de l’une à l’autre se fait en cours de session GSM, ou que l’une d’elles est indépendante de tout opérateur, librement reprogrammable, voire même « virtuelle », alors des choses tout à fait étonnantes deviennent possibles …

La suite de cette analyse sur le site ACBM ; Société éditant le « Virus Informatique » un magasine indépendant traitant des lacunes sécuritaires des nouvelles technologies sans pour autant inciter aux pratiques illégales.

Partager

A propos de l'auteur

Je suis à Freenews depuis 2005. Je suis modérateur, rédacteur et membre du Conseil d’Administration de l’association.
Je bosse dans un service d’expertise technique d’Enedis à Tours.
Premières connexions Internet (en 33,6) en 1997 avec des factures monstrueuses !
Freenaute de la première heure, j’ai fais parti des forfaits 50H bas débit bien avant l’ADSL. Un vrai Freenaute historique…

17 commentaires

  1. jiggaknot a écrit :
    A propos de FREE et de la 4ème licence, Le Canard Enchaîné estime qu'elle est quasiment enterrée, voir ici...
    Oui mais comme c'est un serpent de mer.... ne pas trop vite tirer de plan sur la comète d'un coté ou d'un autre car c'est actuellement le boulot des groupes de lobing de faire de la désinformation... donc wait&see

  2. Attention néanmoins à l'origine de l'article... Ce même magazine avait à l'époque de la multiplication des radars automatiques publié un article de fond sur la méthode employée par un petit malin pour "effacer" sa voiture des serveurs de la police après avoir été flashé. Magazine suivant, un gentil communiqué assurant que c'était un canular. Ha ha nous avons été bien eus. Je ne me souviens pourtant pas que le magazine eût été publié un 1er avril... J'ai été un lecteur assidu de ce magazine... jusqu'à ce que je me rende compte que les informations que j'y lisais étaient parfois non vérifiées...

  3. Réagir sur le forum