L’ARCEP lance plusieurs enquêtes sur les opérateurs téléphoniques

5

L’orage gronde…

L’ARCEP qui vient de retrouver récemment son pouvoir de sanction annonce ce jour l’ouverture de 19 enquêtes administratives à l’encontre d’opérateurs téléphoniques français.

Le régulateur des télécoms a procédé à l’ouverture de 19 procédures à l’égard de onze opérateurs fixe et mobile pour des faits susceptibles de constituer des manquements aux obligations afférentes à leurs activités.

Ces procédures concernent notamment l’obligation de couverture par les opérateurs de zones blanches.

Dans le cas de manquements avérés, l’ARCEP procédera à une mise en demeure des contrevenants, et pourra éventuellement prononcer des sanctions.

Source : ARCEP

Partager

A propos de l'auteur

Je suis à Freenews depuis 2005. Je suis modérateur, rédacteur et membre du Conseil d'Administration de l'association. Je bosse dans un service d'expertise technique d'Enedis à Tours. Premières connexions Internet (en 33,6) en 1997 avec des factures monstrueuses ! Freenaute de la première heure, j'ai fais parti des forfaits 50H bas débit bien avant l'ADSL. Un vrai Freenaute historique...

5 commentaires

  1. Ouép, ta raison, je suis allé en vacances dans un charmant petit village de Savoie et pas de réseau 3G, pire, a ma grande surprise Orange absent de la liste des réseaux, le grand opérateur national pas foutu de couvrir même en EDGE. C'est bien la 4G, quel beau piège a C...
    Que faire d'un mobile équipé 4G quand on reçoit même pas du EDGE ?
    Faut pas rêver ils font ce qu'ils veulent, un peu moins depuis l'arrivée de Free, mais il faut des gens capable de les bousculer un peu dans leurs immobilisme.  :)

  2. Oui ça bouge en ce moment... et d'un coup, les réseaux de Free vont démarrer en itinérance ou pas. X. Niel va plus avoir pour racheter T Mobile si il faut mettre des antennes.

  3. Tu oublies un peu vite que XN est associé à Orange et qu'il ne bouge le petit doigt que si Orange lui permet. C'est assez astucieux d'ailleurs de se partager le boulot entre Orange et Free, mais reste le douloureux problème du sous-investissement.

  4. Réagir sur le forum