La quatrième licence de téléphonie attribuée avant l’été

43

C’est ce qu’annonce François FILLON, Premier ministre, lors d’une réunion des ministre.
D’ici la fin du mois, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) communiquera sur les conditions nécessaires à l’attribution de cette licence.

On apprend également que cet appel à candidatures sera divisé en trois lots.
Les deux premiers réservés aux opérateurs existants (Orange, SFR et Bouygues) et le dernier réservé à un nouvel entrant.

Ce choix a été pour faire monter les enchères et favoriser la concurrence.

Plus d’infos dans le communiqué de presse de Matignon.

Source : AP (via Yahoo)

Partager

A propos de l'auteur

43 commentaires

  1. fir141 a écrit :
    espérons que ça n'aille pas a numéricâble
    Oui, mais comme ils ont tellement peur de Free qui risque de "casser la baraque" des 3 opérateurs déja présents, ils vont bien s'arranger à ce que ça ne soit pas Free qui décroche la timbale ! :(

  2. Les deux premiers réservés aux opérateurs existants (Orange, SFR et Bouygues)[/b] et le dernier réservé à un nouvel entrant.
    ils en ont pas assez ? peuvent pas les vendre à d'autre ca fera encore plus de concurrence y a pu qu'a esperer que free passe qu'enfin les prix dégringolent

  3. ptite question ouverte: le spectre alloué pour le nouvel entrant correspondra à quel bande passante comparée aux opérateurs actuels et leur bande passante actuelle d'un part, et surtout leur bande passante future (<=> bande passante actuelle + lots attribués en même temps que le lot pour le nouvel entrant) ? Parce qu'en admettant que Free gagne le lot pour le nouvel entrant, s'il n'a pas les moyens pour proposer du 'tout data' (ce qui est vraisemblablement l'option retenue par X.N. pour se démarquer de l'offre actuelle), ça risque de ne pas servir à grand chose à Free... My 2 cents. EDIT:

    ils en ont pas assez ? peuvent pas les vendre à d'autre ca fera encore plus de concurrence
    Ca rejoint ma question: pour info, plus un opérateur a une bande de fréquence large qui lui est alloéue, plus la bande passante totale pour chaque relais est importante (ie. la bande passante que ce partagent tous les utilisateurs du relais). En d'autres termes, les opérateurs actuels en veulent plus car sinon ils sont dans l'incapacité de proposer des forfaits 3G généralisés sous peine de faire saturer rapidement leur réseau.

  4. De toute façon ça va vraiment être difficile pour Free, car outre le prix de la license, Free à besoin d'une bande de 10 MHz pour couvrir tout le territoire, or les conditions d'attribution stipulent qu'il n'y aura que 5 Mhz disponibles... Free devra donc "louer" les 5 Mhz manquant aux opérateurs déjà en place! Pas sûr donc que cela soit intéressant financièrement, autant pour Free que pour nous au final... Wait & see

  5. nouknouk a écrit :
    ptite question ouverte: le spectre alloué pour le nouvel entrant correspondra à quel bande passante comparée aux opérateurs actuels et leur bande passante actuelle d'un part, et surtout leur bande passante future (<=> bande passante actuelle + lots attribués en même temps que le lot pour le nouvel entrant) ?
    J'ai trouvé la réspoen à ma question: ce lot n'est finalement que de la poudre aux yeux: 5MHz ne sont pas vraiment viables pour un nouvel entrant ; il en faudrait plutôt 3 fois plus pour une solution économiquement viable Bref, on n'est pas prêt de voir de bouleversement dans le monde des opérateurs mobiles français :rolleyes:

  6. Réagir sur le forum