Appels gratuits vers le Maroc : des Freenautes s’estiment trompés

42

Free-ture sur la ligne…

De nombreux reports sur des forums communautaires marocains l’indiquent : l’annonce de la gratuité des appels depuis la Freebox vers les fixes au Maroc n’a pas été complètement comprise par tous. En cause, l’absence de validation des nouveaux tarifs téléphoniques via les conditions générales de vente…

Alléchés par l’annonce de Free sans avoir pris le temps de lire l’intégralité du communiqué de presse, ces Freenautes se sont empressés de téléphoner sans compter dès le 1er janvier 2010. Hélas pour eux, en l’absence d’acceptation des nouveaux tarifs, les anciens restent en vigueur… Quelques-uns se retrouvent ainsi avec des factures avoisinant les 600 euros !

S’estimant floués, beaucoup n’hésitent pas à parler d’« arnaque » et envisagent de recourir à des associations de consommateurs. Pourtant, Free a fait savoir cette gratuité des appels dans un communiqué de presse, dans lequel il est expressément stipulé que cette gratuité est soumise à l’acceptation des nouvelles conditions en date du 1er janvier 2010. Cette inscription n’est pas particulièrement cachée ou en petites lignes, il n’est pas possible de la manquer. Dès lors, il n’y a aucune tromperie de la part de Free. Autant dire qu’une quelconque action n’aurait que bien peu de chances d’aboutir…

Ceux-ci avancent également l’argument de l’absence de suivi de consommation chez Free. Il est particulièrement simple de suivre sa consommation téléphonique du mois en cours, de manière très détaillée, dans son interface de gestion, Mon abonnement, Consommation téléphonique (mois en cours). Cet aperçu permet de voir, numéro par numéro, où se situe notre consommation, et donc de ne pas se retrouver pris au dépourvu devant la facture, une fois la fin du mois arrivée. Malheureusement, il ne fonctionne plus depuis quelques jours : “Suivi des consommations momentanément indisponible”.

On a là affaire à un véritable cas d’incompréhension, entre Freenautes persuadés d’être dans leur bon droit et changements tarifaires généralement abscons (certains prix augmentent, d’autres baissent…). Pour les tarifs de téléphonie 2010, l’AdUF avait réalisé un tableau récapitulatif des changements. Libre à l’abonné de les accepter, ou non, en toute connaissance de cause…

Nous tentons actuellement de contacter Free afin d’en savoir plus. Si nous avons du nouveau, nous vous en tiendrons informés…

Source : Yabiladi

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

42 commentaires

  1. Dans l'interface de gestion, il y a aussi la possibilité de connaitre les tarifs appliqués de son compte et donc de vérifier les tarifs pour chaque communication.

  2. C'est pas nouveau ça! chaque fois que Free ajoute des pays , on doit valider les nouvelles conditions. Évidement il y en a toujours qui ne lisent jamais rien et se plaignent tout le temps.!

  3. L'article source est édifiant... Extrait: "Varadero s’est dit arnaquer de 231 euros par Free" Le mec n'a même pas pris le temps de lire les 11 lignes du communiqué et il crie à l'arnaque. C'est navrant... A vouloir absolument rejeter la faute sur les autres, tout ce qu'il va gagner c'est une autre leçon très onéreuse. La première était "il faut lire les communiqués de presse jusqu'au bout", et seconde pourrait être "traiter quelqu'un d'arnaqueur sans raison sur un forum, c'est de l'injure publique, et c'est un délit passible de 12.000 euros d'amende (article 29 alinéa 2 de la loi sur la Liberté de la presse)"...

  4. AH AH ! J'espère que si la justice s'en mêle elle donnera raison à free, car tout a été fait dans les règles de l'art... et que Free ne concèdera aucun geste commercial... Un reportage passé hier parlant des difficultés pour résilier m'a fait bien rire : bien souvent les gens s'étonnent d'être engagé sur 24mois... ils ont pourtant bien du signer un contrat qui l'indiquait très clairement (et ce même si l'opérateur les a mal informés : ils ont signé, fallait lire !)

  5. Evidemment, il faut lire les conditions generales, les approuver etc. Mais si le suivi de consommation fonctionnait de tempsen temps, et avec moins de 15 jours de retard, le probleme serait moins grave. Il y a pas mal d'annees, ce suivi etait assez stable dans ses errements: pratiquement rien pendant les 15 premiers jours du mois, puis un suivi laxiste, mais suivi quand meme. Maintenant, il ne s'agit pas de la "petite panne " actuelle, comme presente avec un certaine mauvaise foi: le suivi ne focntionne presque jamais, ou alors il faut redefinir la notion de suivi. Chez les operateurs mobiles, le suivi est presque en temps reel. On peut en deduire que c'est facile a faire et peu couteux. Je n'approuve pas les comportements impulsifs qui conduisent a des abonnements "a l'insu de mon plein gre". Mais le "suivi" au sens Free ne doit pas etre trop difficile a convertir en euros au tribunal. FT/Orange, malgre son suivi, est un peu sous pression de ce cote la, avec les factures "data" qui derapent en grand. Desole pour la mauvaise humeur, mais il y a des pans entiers du systeme Free dont le fonctionnement est au dessous de tout (a cote de services et fonctionnalites hors du commun). Incomprehensible.

  6. le_castor a écrit :
    AH AH ! J'espère que si la justice s'en mêle elle donnera raison à free, car tout a été fait dans les règles de l'art... et que Free ne concèdera aucun geste commercial... Un reportage passé hier parlant des difficultés pour résilier m'a fait bien rire : bien souvent les gens s'étonnent d'être engagé sur 24mois... ils ont pourtant bien du signer un contrat qui l'indiquait très clairement (et ce même si l'opérateur les a mal informés : ils ont signé, fallait lire !)
    "Regles de l'art" , c'est un terme juridique ... coté art (je cherche) coté règles c'est free qui les imposent . Pourquoi ne pas appliquer la gratuité directement sans avoir "valider" des CGV qui évoluent sur bcp d'autres points. Ce genre de système proné par free est plutôt contre-productif sur l'image de marque de la société.

  7. Oui mais si free changeait ses CGV automatiquement sans que l'utilisateur n'ai a choisir, on aurait dis que c'est n'importe quoi, etc etc... Enfin une bonne leçon à tout ceux qui écrivent/coche "Lu et approuvé" et signe... sans lire (contrat de travail, d'abonnement tel, crédit à la banque,...) !

  8. Réagir sur le forum