Spotify : une nouvelle formule low cost en phase test ?

0

La publicité serait forcément incluse à ce tarif là, mais mettrait l’abonnement à disposition d’un plus grand nombre pour un montant au ras du plancher, à savoir 0,99 €.

Le montant est tout de même plus abordable pour les familles, qui disposent la plupart du tas, d’une quantité d’abonnements éparpillés, tant pour la musique pour la SVoD, les replay, ou les plateformes de streaming, ce qui commence à peser lourdement dans la balance comme à opérer une sélection drastique au sein de la concurrence;

La formule ultra lite a d’ores et déjà été adoptée notamment par YouTube, qui n’a ouvert son service qu’à un nombre limité d’usagers sous réserve bien évidemment de supporter la pub insérée dans le contenu.

Le passage à un modèle économique payant, véritable enjeu pour l’avenir des plateformes musicales.

Ce nouvel abonnement, Spotify Plus, qui revient donc à 1/10ème du coût d’un abonnement classique, permet une certaine liberté, outre le prix, par rapport au compte gratuit qui, de son côté, est maintenu et notamment celle de choisir d’écouter un titre précis par exemple, sur mobile, en lieu et place d’une playlist aléatoire, avec la possibilité de passer d’une plage à une autre sans restriction.

Bien évidemment, le contenu est entrecoupé de publicité, ce qui est la rançon de ce modèle économique low cost pour l’abonné mais entraînerait la fidélisation de l’abonné en lui imposant beaucoup moins de contraintes que l’abonnement classique.

Pour rappel, les abonnements Spotify s’adressent souvent à un jeune public et viennent grever un peu plus le budget des parents en s’additionnant à d’autres formules souvent souscrites en complément ; cette nouvelle offre s’inscrirait donc comme marginale parmi les offres commerciales déjà sur le marché, et disponibles pour 4,99 € voire 15,99 €/mois.

« Nous testons actuellement un plan d’abonnement financé par la publicité auprès d’un nombre limité de nos utilisateurs. Certains tests finissent par ouvrir la voie à de nouvelles offres ou améliorations, tandis que d’autres ne permettent que de tirer des enseignements »,communique de son côté Spotify, laissant tout de même planer un doute sur la poursuite de cet abonnement passée la phase de test.

L’intérêt de cette nouvelle formule, serait de conduire les utilisateurs vers un mode commercial payant, alors que Spotify sort d’une période économiquement complexe car privée de la diffusion dans certains commerces, ou lieux de vie, entraînant par voie de conséquence, une modification des usages au niveau de la consommation de contenu musical.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.