Free n’aime plus Ubuntu

22

Merci Lucid

Jusqu’à présent, l’ensemble des services web gérés par Free (par exemple, l’hébergement de pages perso) utilisaient Ubuntu côté serveur. Il semble cependant que suite à l’orientation trop « desktop » prise par les dernières versions de la distribution Linux bien connue, Free souhaite l’abandonner au profit de Debian

L’administrateur des principaux services web de Free, Yohan Tordjman, ne cache plus son antipathie pour la dernière version en date d’Ubuntu, Lucid Lynx.

Après une migration s’étant visiblement mal passée sur les serveurs des pages perso, il explose et se lâche sur Ubuntu et en particulier sa version Lucid : « tout est de plus en plus orienté
desktop que serveur »
. Il annonce dans la foulée que tous les serveurs qu’il gère passeront prochainement sous Lenny, dernière version en date de la distribution Debian (beaucoup moins grand public).

Alors, Ubuntu est-elle véritablement devenue une distribution trop “grand public”, ou Free ressentait-il avant tout le besoin de changer ? Quoi qu’il en soit, entre Free et Ubuntu, le divorce est désormais consommé…

Source : proxad.free.services.pagesperso

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

22 commentaires

  1. Version desktop => plus de ressources. J'ai moi même testé la dernière version d'Ubuntu... très lourde, temps de chargement important... comparé à une Debian.

  2. bil2 a écrit :
    de toute facon ubuntu est basé sur debian, franchment y a pas trop de diff a part que debian est plus clean (donc mieux pour les servers)
    +1. Autant j'apprécie personellement beaucoup Ubuntu Desktop pour l'utilisation au jour le jour de mon laptop (un 'vieux' T5600 avec 2Go de RAM), autant je suis toujours autant étonné que certaines boites choisissent Ubuntu pour leur serveurs: Debian fait au moins aussi bien (puisque c'est la base même d'Ubuntu) et reste plus souple pour les personnes expérimentées (dont font logiquement partie les personnes travaillant sur les projets 'pro'). Si quelqu'un a quelques exemples de l'intérêt d'Ubuntu comparé à une Debian pour un serveur, je suis preneur d'infos.

  3. lowwa132 a écrit :
    J'ai moi même testé la dernière version d'Ubuntu... très lourde, temps de chargement important... comparé à une Debian.
    Pour la version desktop, chez moi c'est totalement l'inverse avec mon SSD. Ubuntu est d'une rapidité sans égale pour booter.

  4. nouknouk a écrit :
    Si quelqu'un a quelques exemples de l'intérêt d'Ubuntu comparé à une Debian pour un serveur, je suis preneur d'infos.
    Je dirais que ça reste pas mal pour ceux qui ont besoin de mettre en place un petit serveur (le genre de truc visité par 50 personnes chaque mois) chez eux ou sur un petit dédié distant, et qui n'ont pas forcément de très grosses connaissances dans le domaine. Exemple typique : moi. :D Après, c'est vrai que je trouve aussi l'utilisation d'Ubuntu Server étonnante sur de grosses installations comme celle-ci.

  5. utilisateur d'ubuntu depuis longtemps, je l'ai toujours vu comme pour une utilisation desktop et non serveur. débian a pour principe de faire une installation légere mais très sécurisée et 100% libre. contrairement à ubuntu qui allourdi le système pour faciliter l'utilisation et l'ajout de programme non libre pour les neophytes.

  6. yoann007 a écrit :
    Je dirais que ça reste pas mal pour ceux qui ont besoin de mettre en place un petit serveur [...] et qui n'ont pas forcément de très grosses connaissances dans le domaine.
    Je pense qu'on est d'accord (pour une fois, ça se souligne :D). Mais justement je me demandais si au delà de ce "marché", il n'y avait pas d'autres bonnes raisons de vouloir préférer Ubuntu Serveur à une Debian. Typiquement, je serais curieux de savoir pourquoi Free a choisi Ubuntu server au départ plutôt que Debian puisque dans leur cas, on ne peut pas raisonnablement supposer qu'ils sont néophytes dans l'admin de serveurs.

  7. bil2 a écrit :
    Si quelqu'un a quelques exemples de l'intérêt d'Ubuntu comparé à une Debian pour un serveur, je suis preneur d'infos.
    Pourquoi Ubuntu Server ? Parce que contrairement au projet Debian sur lequel elle repose, une distribution Ubuntu LTS (Long Term Support) est supportée pour les mises à jour de sécurité et bugs majeurs pendant 5 ans. Dans une entreprise, quand on gère des dizaines ou des centaines de serveurs Linux, on apprécie de pouvoir planifier des dates de migration et d’avoir une durée de support importante (parce que souvent il n'y a pas de raisons fonctionnelles de migrer). C'est une des raisons qui explique le succès de RedHat en entreprise (support, contrat, compatibilité officielle avec des produits tiers, toussa). Coté Debian, comme la version stable est « prête quand elle prête », tu ne peux pas planifier les migrations. Le support Debian en sécurité est en principe d’un an après la sortie d’une nouvelle stable, ce qui laisse un temps assez court si on doit migrer tout un tas de serveurs … Après on peut discuter les choix de distribs et ce que l'on met dedans, mais rien n'interdit d'adapter une distrib en retirant par exemple des paquets installés par défaut (notamment des paquets "à la con" qui seraient livrés par défaut dans une Ubuntu Server) .

  8. Ce serait vraiment intéressant d'avoir plus de détails sur la motivation de cette aversion soudaine pour Ubuntu Server. Je penche pour ma part pour une stabilitié moindre car Ubuntu a de nombreuses qualités, mais un défaut qui est que les outils spécifiquement développés sur cette distribution ont une fâcheuse tendance à être trop limités en termes de compatibilités logicielles et matérielles par rapport à Debian. Mais c'est la rançon à payer pour avoir un système disposant des logicielles dans leurs versions les plus récentes...

  9. Réagir sur le forum