[Rumeur] Le débit proposé par les opérateurs et dédié à Netflix ou YouTubube pourrait être diminué

1

Une décision qui n’est pour le moment pas confirmée, mais qui s’inscrirait dans la droite ligne des mesures gouvernementales prises en Italie pour favoriser les télétravailleurs.

« Les infrastructures sont dimensionnées pour absorber des pics d’activité », affirme cependant Arthur Dreyfuss, Président de la Fédération Française des Télécoms dans le cadre d’un entretien accordé au Journal du Dimanche hier.

La situation n’en demeure pas moins inédite et force est de constater que l’inactivité engendrée par les mesures de confinement qui devraient être prises ce soir par le Gouvernement, contraindra à la mise en place de dispositifs connexes afin de ne pas provoquer par manque d’anticipation, un effondrement économique en raison d’une utilisation des réseaux à des fins de divertissement.

Si la consommation de séries sur des plateformes comme Netflix, le visionnage de vidéos sur YouTube ou TikTok, et la connexion à des jeux en ligne comme Fortnite se multiplient, le réseau risque d’être fortement impacté.

Des opérateurs qui se disent prêts mais à quel point ?

« Tous les opérateurs télécoms ont mobilisé des milliers d’ingénieurs et de techniciens qui superviseront et entretiendront l’ensemble du réseau », précise également Arthur Dreyfuss ; postulat qui n’exclue pas, bien au contraire, de privilégier les usages professionnels en diminuant la bande passante pour des sites qui peuvent paraître annexes.

Pour rappel, la vidéo représente 56% de tout le trafic sur Internet ; et ce qui est encore plus impressionnant, c’est que les flux de contenus en 4K n’en représentent qu’une infime partie à l’heure actuelle malgré la forte augmentation des plateformes SVoD ces derniers mois. 

Et force est de constater que leur impact en termes de bande passante n’est pas négligeable, bien au contraire.

Une situation peu gênante dans des conditions normales d’utilisation mais qui risque d’être problématique face à un accroissement de l’activité à distance et en ligne

Une mesure pénalisante certes pour les abonnés mais qui devrait en toute bonne logique faire partie du corollaire indispensable des mesures sanitaires prises pour affronter les semaines à venir.

Partager

A propos de l'auteur

1 commentaire

  1. Je comprends pas trop ...
    On sait engranger des abonnements, mais on on laisse toujours le tuyau à la même taille ?
    On paye pour un service qui ne sera pas rendu ?

    Au lieu de travailler l'ARPU à la hausse, il faut investir dans les installations.
    Pourtant c'est pas le manque d’études sur les habitudes de consommation des usages qui manque !

    On va pas me faire croire que le télétravail va faire écrouler (les infras) internet car a l'heure actuelle du "tout cloud", que vous soyez chez vous ou en entreprise la conso est la même ! En tout cas dans mon entreprise !
    Mais bien sur, la société paie sont abo 30 fois plus cher que nous, donc c'est encore un moyen de demander de payer plus aux particuliers ...

    Un télétravailleur consomme beaucoup moins en bande passante que quelqu'un qui fait du streaming... et il reste 44% a vous écouter ...
    Perso, je peux pas voir un film et travailler en même temps ...

    Je sens l'option "super débit télétravail" pointé le bout du nez ! (encore une arnaque !)
    Allez messieurs des télécom, arrêtez de vouloir faire entrer dans une 2cv 50 personnes !  Achetez un bus ! (donc ajouté de la bande passante ! vous êtes payés pour cela )

    Bientôt on ira chez le boulanger dépenser 0.87€  (prix moyen actuelle)  pour une baguette de pain qui ne fera que 10cm car il en faut pour tout le monde m'sieur !

    Ludo.

  2. Réagir sur le forum