Radios sur Freebox : Nouveautés

29

 

Un an après le lancement des radios sur Freebox, plusieurs radios nationales et régionales ont rejoint le bouquet, et la qualité du service s’est améliorée…

Aujourd’hui, le produit est devenu plus ergonomique pour les abonnés (grâce à de récentes évolutions visuelles), mais aussi pour les sociétés de radio, qui ont désormais à leur disposition des offres qui s’annoncent passerelle vers le bouquet Freebox…

 Connect2

Votreradio.com, par l’intermédiaire de la société Cognac-Jay, propose aux radios qui souhaitent rejoindre le bouquet Freebox, une solution clés-en-main comprenant l’hébergement du flux sur un serveur dédié, la retransmission vers le réseau Freebox, et une plate-forme Shoutcast accueillant 200 auditeurs…

A l’occasion du lancement de cette nouvelle formule ’CONNECT2Free’, nous avons interrogé Guillaume Tilleul, Fondateur de W3-Multimedia, la société qui gère Votreradio.com, afin d’en savoir plus… :

Guillaume Tilleul 

Freenews :
Bonjour Guillaume.

    Guillaume Tilleul :
    Bonjour Florian,

Freenews :
A quoi sert votre nouvelle formule CONNECT2 ?

    Guillaume Tilleul :
    Nous avons lancé cette offre afin de faciliter la mise en place des différentes radios sur le bouquet Free.

Freenews :
Je suis une radio locale qui émet en Bretagne. Quelle est la procédure à suivre pour diffuser mon flux sur Freebox, et quels sont les délais ?

    Guillaume Tilleul :
    Le fonctionnement est très simple, nous reprenons le flux audio (shoutcast) depuis vos locaux vers un serveur dédié chez nous qui va retransmettre ce même flux vers les locaux de Free (via cognac Jay). Ensuite, ce flux est envoyé sur le réseau Freebox. Le délai est de 2 semaines après acceptation du dossier.

Freenews :
Vous parlez de l’acceptation du dossier. Quels types d’obstacles peut rencontrer un dossier ?

    Guillaume Tilleul :
    Free demande juste une certaine charte de qualité en fonction du site, de l’antenne et de la structure. Il n’y a pas de pré requis contractuel. Free se laisse le choix d’accepter ou de refuser un dossier.

Freenews :
D’un point de vue financier, votre formule est facturée 165€/mois à l’occasion du lancement du service CONNECT2Free (contre 205€ habituellement). Free perçoit-il une somme quelconque sur ce forfait mensuel ?

    Guillaume Tilleul :
    Non, les frais mensuels comportent la reprise du flux vers un serveur dédié, l’envoi de ce même flux vers le réseau Free via une ligne spécialisée, la mise en place du système de surveillance ainsi que la diffusion du flux vers 200 auditeurs web.

Freenews :
La formule CONNECT2 semble apte à s’étendre sur plusieurs Fournisseurs d’accès… Pouvez-vous nous indiquer des précisions sur l’avancement des discussions avec les différents acteurs du marché ?

    Guillaume Tilleul :
    La formule CONNECT2 va en effet proposer la diffusion de flux audio vers différents fournisseurs d’accès. Free est le premier proposé car il est le plus populaire pour la diffusion radio sur Internet.

    D’autres FAI vont suivre… Le prochain en cours de négociation est Orange. Nous espérons que d’autres FAI comme Neuf et Alice vont suivre assez vite… Nous espérons aussi d’ici la fin de l’année proposer une offre CONNECT2 Mobile… à suivre.

Freenews :
Prévoyez-vous une offre intégrale, qui propose au client d’être diffusé sur plusieurs Fournisseurs d’Accès, au lieu de devoir souscrire aux différents services Connect2Free, Connect2Orange, etc… ?

 Mobilité

    Guillaume Tilleul :
    Oui, évidemment, une fois que notre réseau CONNECT2 sera suffisamment important. Par exemple, une offre intégrale sur les fournisseurs d’accès Internet, mobile et bientôt TNT.

Freenews :
Eh bien, les ambitions ne manquent pas !

Les nouvelles technologies de diffusion numérique sont en train de redonner un nouveau souffle au marché des radios, selon-vous ?

    Guillaume Tilleul :
    Le nombre de radios sur Internet a grandement augmenté depuis quelques années. Je pense qu’il est temps de proposer à ces nouvelles radios d’avoir la possibilité d’être diffusé sur un maximum de portail (Internet, 3G, TNT, FM,…)

    Je vois régulièrement des radios très sérieuses se monter sans pouvoir se donner tout les moyens possible afin d’arriver a se faire connaître.
    Toutes les radios ne peuvent pas se payer une diffusion satellite et je pense que c’est un grand avantage des nouvelles technologies !! Il faut vivre avec son temps…

Freenews :
Qu’avez-vous pensé de notre reportage sur les webradios, qui est diffusé sur FreenewsTV ?

    Guillaume Tilleul :
    Je pense que c’est la preuve qu’une radio peut vivre sur le net, qu’internet peux etre le moyen de faire avancer sans passer forcement via les ondes FM.

Freenews :
Qu’est-ce qui se cache sous ces ’serveurs dédiés’ ? (matériel, logiciel et réseau…)

    Guillaume Tilleul :
    Ce sont des serveurs 3.2Ghz sous linux, équipés de notre logiciel Stream-Manager.

    Il y a une version simple relay et une version qui permet de diffuser des mp3 avec gestion de playlist, calendrier, programmation à la minute, statistiques détaillées,…). La nouvelle version 1.5 va sortir d’ici quelques semaines avec encore de nouvelles possibilités.

    Coté réseau, chaque serveur a une bande passante de 100Mbps.

Freenews :
Quel est le débit du flux radio envoyé à Free ?

    Guillaume Tilleul :
    Nous envoyons le flux avec un encodage spécifique (MPEG1 Layer 2, 192 kbps)

Freenews :
Combien de personnes s’occuppent du service ?

Serveurs 

    Guillaume Tilleul :
    Nous travaillons à 5 personnes sur cette activité (1 développeur, 2 techniciens/support et 2 commerciaux). Une nouvelle personne va nous rejoindre fin Juillet pour la sécurité.

Freenews :
Avez-vous déjà plusieurs clients qui vont utiliser votre formule (et pouvez-vous en citer quelques-uns.. ?)

    Guillaume Tilleul :
    Oui, nous allons lancer une dizaine de radios cette semaine qui seront disponible sur Freebox le 24 Juillet.
    Quelques exemples : Watt FM, Hit Radio Sud, Enjoy Station

Freenews :
Quels sont les chantiers de Votreradio.com pour les mois/années à venir ?

    Guillaume Tilleul :
    Nous avons beaucoup de chantier en cours comme une régie pub dédiée aux webradios, la diffusion des différents streaming sur les mobiles, l’option CONNECT2 pour les webtvs ainsi qu’un centre de formation.

Freenews :
Dans ce marché en pleine expansion, Avez-vous de la concurrence ?

Freenews :
Avez-vous un mot à faire passer aux freenautes, ou aux radios qui cherchent à rejoindre le bouquet Freebox ?

    Guillaume Tilleul :
    Oui, que l’on va tout mettre en oeuvre pour améliorer nos services et prix.

Freenews :
Merci pour toutes ces précisions, Guillaume.

    Guillaume Tilleul :
    Merci à vous.

Dans le bouquet FreeboxTV, les radios sont regroupées sur le canal 99, et sont listées en fonction de leur style (information, généraliste, régionale, musicale…etc). Nouveau : Lors de la lecture d’une radio, son nom apparaît désormais sur l’écran de la Freebox !

Nom de la radio affiché à l'écran
  • Consulter l’offre Connect2Free annoncée par Votreradio.com
  • Partager

    A propos de l'auteur

    29 commentaires

    1. deboutv a écrit :
      Pourquoi les non-dégroupés ne peuvent-ils pas bénéficier de la radio ? Le débit est beaucoup moins important que pour la TV.
      Je dis peut-être des bêtises, mais je crois que F.T. facture d'une manière ou d'une autre à Free le volume de données que les abonnées free font passer sur leur ligne F.T. Et donc l'utilisation par un grand nombre de N.D. Free de flux stream sur le réseau de F.T. serait au final facturé une fortune à Free, et ça ne permettrait plus un tarif de 30 euros à l'utilisateur. Je dis des bêtises ?

    2. J'ai rebouté ma Freebox V4 mais rien n'est changé et les noms de radios n'apparaissent pas sur la Freebox donc tout ça certainement réservé à la V5?

    3. Wikipédia a écrit :
      For example, a 128 kbit/s MP3 encoded audio usually sounds, to the human ear, truer to the original source than the same audio encoded as 192 kbit/s MP2. Source: http://en.wikipedia.org/wiki/MP2_%28format%29
      Je comprends pas bien l'interêt d'utiliser plus de débit pour une qualité moins bonne o_O

    4. alors ça c'est carrément excellent, m'occupant d'une webradio, c'est absoluement ce genre de service qu'il nous manque ! difficile de faire sa place parmi les gros, heuresement que des solutions se développent.... j'ai hate de découvrir leur offre de régies pub pour webradios;

    5. CRICRI75 a écrit :
      J'ai rebouté ma Freebox V4 mais rien n'est changé et les noms de radios n'apparaissent pas sur la Freebox donc tout ça certainement réservé à la V5?
      le firmware déployé hier concernait les v5, ça viendra probablement plus tard pour les v3/v4. @visaster : je ne crois pas que tu dises des bétises ;)

    6. Réagir sur le forum