XN : « A moins de 30€ par mois, Free est une association caritative »

0

Xavier Niel, le fondateur de Free, apparaît régulièrement dans la presse comme un énergumène au look et aux propos inattendus de la part d'un grand dirigeant…

Son insolence dans le milieu fermé des télécoms ne lui empêche pas de recevoir les éloges de l'ARCEP, et de mettre en ébullition les principaux concurrents de Free, rendant tout ce bien morne secteur un peu plus palpitant dans les colonnes des journaux économiques…

La dernière aventure de Hixène, trublion des télécoms, est disponible ce jour dans La Tribune…

Extraits choisis :

« Free, que Didier Lombard, le pdg de France Télécom, avait taxé de « pseudo-opérateur » lors d'une convention de cadres, veut aller jouer son rôle de trublion au-delà de l'internet, dans la téléphonie mobile : « Le seul moyen de faire de la croissance » pour le fournisseur d'accès aux 20 % de parts de marché dans l'ADSL, dont le ralentissement commence à se faire sentir. Mais Xavier Niel, boulimique de projets, déjà investi dans un ambitieux déploiement de fibre optique, ne voulait pas entrer dans le mobile au prix fort, vingt ans après les opérateurs en place.« 

 

« Pour obtenir un assouplissement des conditions financières, Xavier Niel a dû sortir de sa réserve légendaire et monter au créneau, après le départ, l'an dernier, de son charismatique second, Michael Boukobza. Xavier Niel a dû davantage pratiquer les cabinets ministériels, sortir dans les colloques, se rendre plus fréquentable, en fermant par exemple les newsgroups de Free, véritables nids à fichiers piratés.« 

Source : Satellifax

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.