Xavier Niel parle : YouTube, futur des forfaits mobiles et des box…

26

Xavier Niel s’exprime longuement, dans une interview consacrée au nouveau magazine 01net (ex-Ordinateur individuel et Micro Hebdo), sorti ce jour. Il y revient sur les sujets les plus brûlants pour Free…

Sur YouTube

L’un des problèmes les plus handicapants pour les Freenautes au quotidien n’en est pas vraiment un pour le fondateur de Free. Il confirme que l’opérateur a cessé d’augmenter sa capacité vers le site de partage de vidéos, provoquant les ralentissements bien connus de ses clients : « on ne bride l’accès à personne mais on arrête l’escalade : on a un tuyau d’une certaine taille pour le trafic de Google et on n’en rajoute pas, même si les besoins explosent à certaines heures ».

La raison ? Xavier Niel estime que Google doit participer au financement des réseaux. « Si on ne le fait pas aujourd’hui, dans cinq ans, les abonnements vont grimper de 5 à 15 euros par mois, juste pour payer le surplus de bande passante de Google », avertit-t-il…

Sur les offres subventionnées

L’arrivée d’une offre subventionnée est bien dans les cartons de Free Mobile ; Xavier Niel constate que peu de clients optent pour l’achat d’un téléphone via l’offre de crédit à la consommation de Free Mobile. « Les Français continuent de préférer la subvention proposée par nos concurrents », regrette-t-il, « pourtant (…) ça leur revient plus cher à tous les coups ! Soit nous n’avons pas assez « éduqué » le consommateur, soit c’est lui qui cherche avant tout la simplicité… donc, à nous de nous adapter ».

Free Mobile va donc se lancer sur le terrain des offres subventionnées, mais ne sait pas encore très bien sous quelle forme : « nous réfléchissons donc à une solution. Je ne peux pas vous dire encore si ce sera vraiment de la subvention ou un crédit à la consommation simplifié ou quelque chose d’autre… »

Sur le futur des forfaits mobiles

Xavier Niel confirme son intention de continuer à faire évoluer ses forfaits free Mobile, en particulier le forfait 2 € : « je pense que nous ne sommes pas au maximum des possibilités. L’attente est forte. Et, là encore, nous allons y répondre d’une autre manière… »

Cependant, il ne veut pas sortir de nouveautés « trop vite », pour éviter de se retrouver avec un trop grand nombre de nouveaux abonnements à gérer d’un seul coup, comme lors du lancement de Free Mobile… « on l’a oublié, mais nous avons galéré les premiers jours », confesse-t-il. Xavier Niel privilégie une évolution régulière de son offre, par exemple « quand on sentira une inflexion des ventes » pour relancer la croissance…

Ainsi, il n’est pas très bavard sur l’arrivée des nouveautés comme des forfaits pour tablette (qui ne devraient pas arriver tout de suite, Free Mobile ayant déjà du mal à gérer les consommations actuelles de données en zones très denses), ou la 4G (« les antennes 3G que nous installons depuis notre arrivée peuvent également accueillir la 4G », se contente de rappeler le trublion).

Sur le futur des offres fixes

« Notre Freebox est sortie avec deux ans d’avance et, aussitôt, on s’est mis à travailler sur la nouvelle génération. Croyez-moi, ce qui se prépare est aussi révolutionnaire que ce qu’on a fait avec la Freebox Révolution ! », avertit Xavier Niel.

Si l’évolution de la Freebox fait moins parler d’elle face à la récente offre mobile, elle reste une priorité pour Free. « Nos équipes continuent de travailler sur la box actuelle. Elles ont des feuilles de route de dix à trente nouveautés par an. Il y en a qu’on ne va pas pouvoir sortir parce que l’environnement a changé ou parce que ça ne marche pas, etc. Mais on a quatre grandes évolutions logicielles par an sur les box, et on fait quinze ou vingt mises à jour par an, avec à chaque fois, une petite nouveauté ».

Sur les Free Centers

Dernière petite surprise, Xavier Niel est déterminé à faire évoluer le concept de Free Centers, ces boutiques déployées par Free à travers toute la France, aujourd’hui au nombre de 18. « Chaque magasin évolue avec ce qu’on a appris du précédent. Sur les surfaces, la circulation à l’intérieur… »

Mais ce n’est qu’un début. « Vous verrez, on a des trucs à proposer sur la distribution. (…) Bientôt, on va totalement réinventer ce domaine », annonce Xavier Niel, qui ajoute que cette grande nouveauté devrait voir le jour « avant la fin de l’année ».


L’intégralité de l’interview, accompagnée d’un dossier de plusieurs pages sur Free et les offres ADSL/mobiles du moment, est disponible dans le magazine 01net n°771 du 4 au 17 avril, actuellement en kiosques.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

26 commentaires

  1. Dixit XN : "et on fait quinze ou vingt mises à jour par an, avec à chaque fois, une petite nouveauté..."
    C'est clair que si ça fonctionnait dès le début, il n'y aurait pas tant de mises à jour à déployer... et la petite nouveauté, c'est qu'une mise à jour qui corrige certains problèmes... en engendre d'autres...  ??? >:(
    Xavier, faut arrêter de te la péter, et plutôt que de nous faire le coup du lecteur BluRay acheté en mode "secret défense", il aurait été de bon ton de nous en mettre un qui fonctionne correctement...  ;)
    [b]
    Mister  :( Clean[/b]

  2. C'EST UN SCANDALE!
    Cette fois c'est DECIDE!!! Si Free ne réagit pas rapidement et n'améliore pas son débit Youtube/PlayStore, lors de mon déménagement JE ME CASSE!
    Quand notre seigneurie NIEL en aura marre de voir ses fans de la 1ère heure se barrer à la concurrence ce sera TROP TARD pour se sortir les doigts du c**!!!!
    Les autres FAI s'adaptent à cette montée en charge, Free doit aussi fournir le service que nous sommes en droit d'attendre!

  3. ah, ok.
    Donc, si j'ai bien compris, quand tout va bien tu la ferme et aujourd'hui tu écumes les forums pour verser ta rancoeur, c'est ca ?

  4. Réagir sur le forum