Xavier Niel : « on a 10 000 antennes à poser le plus vite possible »

24

Xavier Niel était vendredi soir l’invité des Echos de l’Eco sur i>Télé. L’intégralité de l’émission était dédiée à la quatrième licence 3G remportée par Free…

Plein de bonnes choses à retenir dans cette émission. Xavier Niel, plutôt rare à la télévision, explique l’intérêt de l’arrivée d’un quatrième opérateur (notamment pour le grand public), expose sa stratégie en termes de pénétration sur le marché…

Moment savoureux : lorsque la journaliste de l’émission, Capucine Graby, lui demande si il ne sera pas plus ou moins obligé de « rentrer dans le rang », celui-ci argue qu’il n’a jamais cédé à la moindre volonté d’entente illicite dans l’Internet, ajoutant que « s’entendre, c’est disparaître » (pour Free).

A noter également, l’intervention de Jean-Ludovic Silicani (le président de l’Arcep), qui ne tarit pas d’éloges sur le gros point fort retenu dans le dossier de Free : l’absence totale de durée d’engagement pour les abonnés.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

24 commentaires

  1. 10000 antennes à poser !? Il reste à espérer que toute l'énergie d'évolution de Free ne soit pas accaparée "que" par la téléphonie mobile. Ce qui m'inquiète, c'est que les investissements fibre et dégroupage soient laissés de côté au profit du réseau mobile.

  2. Je ne pense pas, les equipes fibres sont bien en place et le chantier avance a son rythme (jamais assez vite), pour le mobile: ben recrutement a déjà debuté et c'est pas si enorme que la fibre en deploiement.

  3. Cedric a écrit :
    Je ne pense pas, les equipes fibres sont bien en place et le chantier avance a son rythme (jamais assez vite), pour le mobile: ben recrutement a déjà debuté et c'est pas si enorme que la fibre en deploiement.
    Et pour le dégroupage le grenier à fric de Free ?

  4. mdmx a écrit :
    10000 antennes à poser !? Il reste à espérer que toute l'énergie d'évolution de Free ne soit pas accaparée "que" par la téléphonie mobile. Ce qui m'inquiète, c'est que les investissements fibre et dégroupage soient laissés de côté au profit du réseau mobile.
    Ben, ils vont recrûter pour pouvoir faire vivre la société (marque ?) "Free Mobile" ;)

  5. Devinette : de la 3G ou de la FTTH, quel produit permettra le plus vite possible à Free de faire du blé ? Indice : depuis 2 ans rien n'a été construit en matière d'accompagnement de l'offre fibre.

  6. Il nous manquait un type de cet envergure en France, nous l'avons. Maintenant il faut avancer et non continuer à se chamailler dans des guerres d'arrière garde d'énarques jaloux de leurs privilèges ! Comme quoi on peut réussir dans les affaires sans sortir de l'ENA en France

  7. Kami78 a écrit :
    Devinette : de la 3G ou de la FTTH, quel produit permettra le plus vite possible à Free de faire du blé ? Indice : depuis 2 ans rien n'a été construit en matière d'accompagnement de l'offre fibre.
    Hasard la pompe à fric de Free c'est le dégroupage !

  8. Justement, pourquoi rien en deux ans ? Il a fallu attendre le deuxième semestre 2009 pour que les clients opérationnels de la fibre perdent leur box adsl, et encore: tous les services ne sont pas prêts sur la nouvelle box. Autrement dit qu'est-ce qui empêche Free de raccorder les clients déjà équipés ? On n'est pas HS car vues les conditions d'exploitation de la licence 3G, cette offre et la FTTH dépendent d'accords avec les autres opérateurs.

  9. Réagir sur le forum