Xavier Niel : « l’État n’a plus d’argent, la société civile doit prendre le relais »

1

Le Madame Figaro de cette semaine consacre une interview à Xavier Niel, en tant que co-fondateur de l’école gratuite 42, qui rencontre pour l’occasion Edgar Morin, sociologue s’étant beaucoup penché sur le domaine de l’éducation notamment avec La Méthode.

Dans cette entrevue, Xavier Niel déplore l’état actuel de l’éducation en France : « nous avons de très bons maîtres et de très bonnes écoles, mais une partie de l’Éducation nationale passe plus de temps à s’interroger sur elle-même qu’à se demander ce qu’elle doit faire pour les enfants. Le problème, c’est que l’État n’a plus d’argent. Pas d’argent, pas de réformes. Il n’y a plus de vision et de courage pour affronter les corporatismes. Seule la société civile peut prendre le relais et apporter des solutions qui ne seront jamais globales ou totales, mais qui auront peut-être un jour un impact, qui sait ? ».

Pour lui, l’une des causes du problème est le capitalisme vieillissant français, favorisant les castes. « On reproduit les vieux schémas et on se prive de la richesse de la diversité. L’intégration n’est pas notre fort. Et quel dommage ! Je suis allé au lycée à Créteil, où il y avait des jeunes qui venaient d’Algérie aux côtés desquels j’ai beaucoup appris (…) le mélange renforce », conclut-il.

  • Retrouvez l’interview en intégralité dans le « Figaro Madame » d’aujourd’hui

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.