Xavier Niel invité du podcast « On refait le Mac » spécial Free Mobile

11

On refait le Mac, le podcast consacré à l’actualité des produits de la marque Apple, a invité dans son nouveau numéro le fondateur de Free, Xavier Niel, pour revenir avec lui sur le lancement de Free Mobile.

L’émission était déjà revenue sur les similitudes entre Free et Apple pour le lancement de la Freebox Révolution, il y a un an. Elle va de nouveau se pencher sur la question : du sens de la communication aux lancements sur scène en passant par les Free Centers ou ses publicités, Free emprunte beaucoup à la firme de Cupertino…

Qu’en pense le principal concerné ? Réponse dans l’émission de la semaine.

- Retrouvez notre dossier complet sur le lancement de Free Mobile

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

11 commentaires

  1. Encore ? Ca devient lassant de dire que Niel fait du Jobs.
    Niel fait du IT high tech, comme Jobs, comme Gates et les autres.
    Apres c'est peut etre le seul en France à avoir compris que ca rapporte en terme d'image..

  2. En tout cas, Niel prend de jolis gants.... ça m'énerve un peu d'entendre à chaque fois que le prix de la téléphonie c'est de la faute au dividendes.... robin des bois il avait des caleçons moulants lui ;)

  3. en fait on s'en fout un peu de la comparaison avec jobs ( d'ailleurs Mr X a du frolé l'infarctus quand XN a dit qu 'Apple s'etait beaucoup inspiré de Samsung sur la façon de faire de la pub et dans la conception de ses terminaux ) anecdote mise a part on apprends surtout des petites choses intéressantes sur la stratégie de Free , la vision du marché a 5 ans par XN ( qui ne devrait selon lui etre composé plus que d'internet mobile a 100% ) la disparition de la Freebox dans 10 a 15 ans etc ...
    C'est toujours plus sympa que les interview de Maxime ou d'angélique qui ne nous apprennent rarement quelques chose.
    J'envie la place des journalistes , surtout que les questions posés sont intéressantes sans langue de bois mais tout en restant dans la bonne humeur :-)

  4. LOL sesquejp
    J'aime beaucoup ta façon de compter, mais ça ne marche pas vraiment comme ça, la notion de temps est importante en bouse, si on prend une période de 1ans on a :
    Iliad passage de 75€ à 95€ avec dividende ~0,42% (soit + 27%)
    Orange passage de 16€ à 12€ avec dividende ~10% ( soit - 15%)
    Vivendi passage de 20€ à 15€ avec dividende ~8% (soit - 17%)
    Le dividende c'est un peu comme si tout les possesseur d'actions vendait en même temps en toute logique cela fait baisser le cour.
    A choisir je préfère iliad :P

  5. L'info la plus intéressante, distillée à demi-mot, c'est que free utilise son réseau WiMax... sans doute pour la communication entre les antennes, et prouve encore une fois que ce sont des petits malins !

  6. Yep, le coup du Wimax, ça semble effectivement un bon moyen d'éviter un déploiement entre antennes un poil trop cher (en supposant qu'avec un signal et une antenne de réception plus puissante, que les portées soient adaptées à ce genre de transfert).
    En tout cas, même si on peut concevoir qu'il y avait pas de mal de fanboyisme derrière ce looong podcast, c'est sûrement, et de loin, l'une des "interviews" qui montrent le plus le personnage emblématique de free, et aussi le plus la pensée à court, moyen et long terme de Mr Niel.
    Son réalisme sur les TV connectées, c'est, je trouve, une chose assez difficile à dire alors même que free a sû se développer grâce au concept même de box. On a quand même devant nous un pdg d'entreprise qui nous indique que son business actuel risque de fondamentalement changer, pour ne pas dire disparaitre dans sa forme actuel, d'ici cinq à quinze ans.
    Quant au déploiement de la fibre optique, son développement sera sûrement nettement plus facile quand les usagers auront "envie" de services qui ne peuvent être transités que par ce biais.
    Or, actuellement, à part envisager plusieurs flux HD en simultanée, le débit n'est pas forcément le point le plus marquant sur la plus-value qualitative apportée par la fibre. (par contre, parlez donc de ping à un joueur online, et là tout de suite il rêve de fibre optique)

  7. Réagir sur le forum