Xavier Niel : une grande fortune, c’est presque « un bien public »

0

Xavier Niel était hier l’invité du Grand Journal au cours duquel il a pu intervenir en présence de Bill Gates, première fortune mondiale.

Lors de l’émission, face au fondateur de Microsoft (qui est également le plus grand philanthrope de tous les temps), il a pu donner son avis sur les thèmes de la fortune et de l’héritage. « Quand on a une fortune importante, je pense, c’est un avis personnel, que ça devient quasiment un bien public », a affirmé Xavier Niel, qui entend lui-même remettre une partie de son argent au profit des citoyens comme il l’a fait avec l’école 42.

Il s’est également prononcé sur sa participation à l’initiative The Giving Pledge, co-fondée par Warren Buffett et Bill Gates, qui consiste à reverser au moins la moitié de sa fortune — immédiatement ou à sa mort — à des œuvres caritatives.

« En France, on n’a pas la possibilité de faire ça (…) vous avez l’obligation de donner à vos enfants la totalité de votre patrimoine », a-t-il regretté, même s’il est possible que la loi évolue (un député a présenté un projet de loi en ce sens). Avant de clarifier sa position : « oui, bien évidemment, j’ai envie de donner plus que la moitié de mon patrimoine pour créer des choses ». Xavier Niel serait alors le premier milliardaire français à souscrire à une telle initiative.

Regardez l’émission dans son intégralité :
(Xavier Niel à partir de 19:40)

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.