WiGig : un successeur du WiFi à très haut débit

17

La Wi-Fi Alliance et la Wireless Gigabit Alliance mettent leurs compétences en commun pour mettre au point la technologie qui devrait succéder au WiFi : le WiGig. Celle-ci devrait atteindre des débits avoisinant les 7 Gbps

7 Gigabits par seconde, c’est le débit théorique faramineux annoncé par les initiateurs de ce projet. Une telle performance permettrait, sur les connexions actuelles, de faire aussi bien que la technologie câblée ethernet (généralement limitée à 100 Mbps, voire 1 ou 10 Gbps sur des réseaux domestiques grand public) et ainsi de profiter à 100% de son débit en ADSL, voire en fibre optique…

Le WiGig, qui exploitera de très hautes fréquence (bande des 60 GHz), devrait rester rétro-compatible avec les différents équipements WiFi en date, en émettant également sur leurs propres fréquences (entre 2,4 et 5 GHz). Jusqu’à présent, toutes les versions du WiFi ont adopté ce principe d’interopérabilité.

Il convient néanmoins de ne pas être pressé : soutenu par de grands constructeurs et acteurs du marché (Broadcom, Cisco, Dell, Intel, LG, Microsoft, Nokia, Panasonic, Samsung…), le WiGig ne devrait pas arriver sur le commerce avant 2012. Pour le moment, la dernière déclinaison en date du WiFi (le 802.11n, permettant des débits théoriques jusqu’à 300 Mbps) commence tout juste à se démocratiser…

Source : ITespresso

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

17 commentaires

  1. 67meinau1 a écrit :
    Bon ben là j'pense qu'on va pouvoir quand même commencer à s'inquiéter pour notre santé nan ?.....
    Il te suffit de voir le débit affiché pour commencer à avoir peur, toi ? Y'a-t-il un lien de cause à effet ?

  2. Ben on commence à comprendre que le courant électrique induit par les champs électromagnétique est de nature à perturber des fonctions "sociales". http://www.sciencesetavenir.fr/depeche/20100330.AFP4496/le-jugement-moral-peut-etre-affecte-en-agissant-sur-une-zone-du-cerveau.html Bizarrement s'il s'agit de semences OGM ou de nanotechnologies, on comprend de suite les risques sur le long terme, et pour l'électromagnétisme on postule trop facilement que les tres hautes fréquences 60Ghz ont les mêmes effets que les fréquences communes (tv hertzien, applications militaires, de 200 à 600 Mhz ...)

  3. Inner S a écrit :
    Ben on commence à comprendre que le courant électrique induit par les champs électromagnétique est de nature à perturber des fonctions "sociales". http://www.sciencesetavenir.fr/depeche/20100330.AFP4496/le-jugement-moral-peut-etre-affecte-en-agissant-sur-une-zone-du-cerveau.html Bizarrement s'il s'agit de semences OGM ou de nanotechnologies, on comprend de suite les risques sur le long terme, et pour l'électromagnétisme on postule trop facilement que les tres hautes fréquences 60Ghz ont les mêmes effets que les fréquences communes (tv hertzien, applications militaires, de 200 à 600 Mhz ...)
    Ce qui est amusant, d'emblée, c'est que tu considères les ondes "plus anciennes" comme "moins dangereuses". Selon quel postulat, je n'en sais rien ! Parce que la fréquence utilisée, c'est bien joli, mais ce qui compte, c'est avant tout la puissance d'émission, non ? Les fréquences allant jusqu'à 250 GHz sont utilisées depuis longtemps et partout sur des réseaux privés, pour le radio-amateur, pour le satellite... et en termes de puissance d'émission c'est sans commune mesure avec un "simple" réseau domestique de type WiFi/WiGig. Donc finalement, c'est se faire un problème là où il n'y en a pas, puisqu'on est déjà quotidiennement arrosé par ces ondes sans que personne n'en parle.

  4. yoann007 a écrit :
    Parce que la fréquence utilisée, c'est bien joli, mais ce qui compte, c'est avant tout la puissance d'émission, non ?
    Eh ben non: c'est les trois à la fois: puissance, fréquence et temps d'exposition. Et si tu as une fréquence très élevée, même avec une forte puissance, ça n'aura rien à voir avec une puissance plus faible mais à la 'bonne' fréquence. Un peu comme 20 000 Volts à 0.001mA ne te feront rien, mais 20 Volts à 100 Ampères te tueront.

  5. nouknouk a écrit :
    Parce que la fréquence utilisée, c'est bien joli, mais ce qui compte, c'est avant tout la puissance d'émission, non ?
    Eh ben non: c'est les trois à la fois: puissance, fréquence et temps d'exposition.
    J'ai envie de rétorquer une remarque à base de "captain Obvious", mais il paraît que je suis déjà trop méchant avec les forumeurs en ce moment... :)

  6. Je ne suis même pas sûr que la fréquence et la puissance ai été déjà normalisé. Attendons pour voir avant de dire de grosse conneries. En attendant appliquons le principe de précaution et que les personnes qui croit au effet des ondes mettent des chapeaux en aluminium. ou pour les plus rationnel apprenez ce qu'est l'effet de peau http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_de_peau

  7. Le WiGig 1.0 est une technologie sans fil de courte portée, d'environ 10 mètres, et elle comprend des couches de sécurité et de gestion de l'énergie. Elle se veut un complément du WiFi et prépare le terrain des prochains produits WLAN à très haut débit.

  8. yoann007 a écrit :
    Ce qui est amusant, d'emblée, c'est que tu considères les ondes "plus anciennes" comme "moins dangereuses". Selon quel postulat, je n'en sais rien.
    Un certain recul de 100 ans ... non pas "moins dangereuses", mais les applications on finit par être encadrées C'est pas acceptable de ne pas faire des tests d'innocuité et de céder aux sirènes de la nouveauté. Le plomb dans les canalisations et les peintures, l'amiante, les fumées de bitume, phtalate... et non, je ne fais pas confiance aux sociétés marchandes qui ne sont pas soumis aux mêmes règles que les innovations en matière de santé. Il y a qu'à voir la difference entre les produits alimentaires, les enrobages des jouets, et l'électromagnetisme : tous pénètrent dans le corps et peuvent entrainer des réactions physiologiques ... et si la "sécurité alimentaire" oblige les aliments nouveaux à être soumis à étude, ça n'est pas le cas des enrobages des biberons (phtalate) , et encore moins des ondes EM. Mais ouai, rien ne t'empêche de me taxer de "vieuxconnisme" ou d' "empecheur de se séguer tranquille" LOL , les débats contradictoires font la liberté et la démocratie ;)

  9. Réagir sur le forum