Vivendi : « Faut-il vraiment un nouvel opérateur ? »

22

Après Martin Bouygues, c’est au tour de Jean-Bernard Lévy, président du directoire de Vivendi (maison-mère de SFR, notamment) de s’exprimer sur la candidature présumée d’Iliad à la 4ème licence 3G.

Dans une interview accordée au journal Les Echos, il confirme sa volonté de contester, à l’instar d’Orange et de Bouygues, le prix de la quatrième licence devant la Commission européenne.

J.-B. Lévy déclare en outre ne pas comprendre l’intérêt d’un quatrième opérateur sur le marché, car « les Français bénéficient déjà de prix parmi les plus bas d’Europe » (ce qui n’est pas tout à fait exact). Extrait :

« Iliad est candidat à la 4e licence… Envisagez-vous comme Bouygues de vous joindre à la plainte de France Télécom à Bruxelles contre le prix de 240 millions d’euros fixé par l’Etat français ?

Oui, nous allons contester devant la Commission européenne ce prix de 240 millions d’euros qui a été fixé pour la 4 licence mobile. Au début de la décennie, les trois opérateurs actuels, Orange, SFR et Bouygues Telecom, avaient payé leur licence 619 millions d’euros chacun. Aujourd’hui, nous avons le sentiment de vivre une véritable inégalité de traitement, d’assister à un bradage des fréquences. Cette aide accordée au futur quatrième opérateur va affaiblir des entreprises qui participent à la relance de l’économie. Quelles garanties a-t-on que cette licence ne va pas surtout profiter aux industriels asiatiques qui bénéficient d’une aide massive de leurs gouvernements ? Faut-il vraiment un nouvel opérateur ? J’observe que, dans plusieurs pays, on passe actuellement de quatre à trois opérateurs et non l’inverse. Ca vient de se passer en Australie, c’est imminent en Espagne et en Grande-Bretagne, et peut-être même aux Etats-Unis.

Vous n’êtes pas chaud à l’idée de voir Free déclencher une guerre des prix dans le mobile…

Cela fait neuf ans que nous anticipons l’arrivée d’un quatrième opérateur ! L’objectif du gouvernement est de faire baisser les prix du mobile, mais la guerre des prix existe déjà en France et les Français bénéficient déjà de prix parmi les plus bas d’Europe. »

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

22 commentaires

  1. Pfff n'importe quoi ... les prix les plus bas d'Europe ??? Faut arrêter la ... ils râlent tous juste parce que Iliad va avoir la licence 3x moins que eux et qu'ils vont casser les prix, et ça, ça les embête pas mal :)

  2. Ce genre de commentaire ne grandit pas son auteur qui eut été bien inspiré de s'abstenir. Mais,que voulez-vous il faut être solidaire du Club qui s'entend sur le dos des consommateurs depuis tant d'années ! De toutes façons l'avenir est inéluctable: ce sera une baisse des prix au delà de nos espérances et toutes les démarches,commentaires et autres agitations sont vaines.

  3. Ce qui me plairait assez, ça serait de faire payer aux 3 "vieux" opérateurs la différence de prix... Puisqu'ils se disent spolier, on va leur donner un petit cours de calcul : 3 * 240 étant égal à 720, il faudrait donc qu'ils déboursent chacun 101 millions d'euros supplémentaire pour vraiment rééquilibrer la balance :D Allez Bruxelles, faites nous plaisir ! ;o)

  4. C'est quand même un scandale de les entendre dire que la guerre des prix existe concernant la téléphonie mobile en France. Je suis chez un opérateur bien connu. Orange, pour ne pas le citer. Or, depuis dix ans, les forfaits n'ont cessé d'augmenter, si bien qu'un jour, on m'a expliqué que mon forfait n'était plus commercialisé et que si je ne changeai pas pour un nouveau forfait, bien sur, plus chère, je serai résilié d'office pour non-acceptation des conditions générales de ventes. Bravo la France. Vivement Illiad et les forfaits adsl + mobile illimités tout opérateurs à 29,90€/mois. :-)

  5. "J.-B. Lévy déclare en outre ne pas comprendre l’intérêt d’un quatrième opérateur sur le marché" Et la liberté d'entreprendre? Il y en a qui ont du oublier que nous sommes dans une démocratie!

  6. Picsoin a écrit :
    "J.-B. Lévy déclare en outre ne pas comprendre l’intérêt d’un quatrième opérateur sur le marché" Et la liberté d'entreprendre? Il y en a qui ont du oublier que nous sommes dans une démocratie!
    Dans un secteur réglementé tel que les telecoms, la "liberté d'entreprendre" est toute relative. On ne peut pas créer une société de téléphonie mobile du jour au lendemain ; les places sont chères !

  7. Les deux operateurs prennent vraiment les francais pour des idiots, nous ne sommes pas dupes du vrai probleme de fond. Et meme s il est vrai que 3 fournisseurs est la regles souvent constatée dans les differents milieux technologiques elle n est que le resultats de rachats des plus petits par les plus gros. Quand le marché arrive a cette maturité c est qu auparavant il y a eu une guerre des prix. Dans le monde de la telephonie ils ont toujours ete deux puis 3 qui se sont battus un temps pour capter et agrandir meur parc, aujourd hui cette guerre est terminée. Si aujourd hui il y a une quatrieme arrivant son seul moyen de capter des clients sera le prix et les services, obligeant les 3 gros a faire des efforts tant sur les prix que sur les innovations, et cela ne peut etre que profitable pour nous ^^

  8. La relativité est une grande chose... Si le prix des mobiles en France ne sont pas au 1er rang dans les tarifs les plus élevés, c'est que nous sommes "parmi les plus bas"! Admirable! Je me demande si ce monsieur ne ferait pas régulièrement des stages au pénitencier de "Los enfoirès", comme une bonne partie du personnel politique et des dirigeants de nos belles "grandes maisons". Ils passent peut-être par les mêmes "grandes écoles", dirigées vraisemblablement par des aliens, car en ce qui concerne les choses "terrestres", il y a longtemps qu'elles ont été oubliées! :P

  9. Réagir sur le forum