Un nouveau téléphone épinglé pour dépassement du DAS réglementaire

0

L’Archos Access 50, un smartphone d’entrée de gamme, présentait un rayonnement bien plus élevé que les seuils autorisés en France. Le problème a été résolu par une mise à jour constructeur.

En 2018, l’Agence nationale des radiofréquences (ANFR) a pointé du doigt huit modèles de téléphones ayant présenté un DAS (ou « débit d’absorption spécifique ») supérieur au taux maximum autorisé (2 W/kg), lors des mesures indépendantes menées par l’agence. Six d’entre eux avaient bénéficié d’une mise à jour corrective, les deux derniers ont été rappelés et retirés de la vente.

Un neuvième coupable s’ajoute à la liste : l’Archos Access 50. Lors des mesures initiales menées par l’ANFR, ce modèle présentait un DAS « tronc » atteignant jusqu’à 3,01 W/kg, bien supérieur à la valeur légale. Averti, le constructeur a procédé à une mise à jour logicielle afin de réduire la puissance de rayonnement de son téléphone. Il est désormais de nouveau dans les clous, avec un DAS « tronc » de 1,36 W/kg lors des dernières mesures de l’ANFR.

Si vous êtes en possession de ce smartphone, assurez-vous de bien avoir installé la dernière mise à jour logicielle proposée par le constructeur.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum