UFC-Que choisir : l’accusation de Free est « anecdotique »

0

Face aux accusations virulentes de Xavier Niel l’accusant d’être en partie responsable d’une prochaine augmentation des prix sur le marché de l’ADSL, l’UFC-Que choisir avait aussitôt formellement démenti. Edouard Barreiro, responsable des nouvelles technologies pour l’association, revient sur ces accusations…

Interrogé par ZDnet.fr, Barreiro balaie les reproches faits par Xavier Niel : « c’est anecdotique et nous commençons à être habitués à ce genre de déclarations. Nous accuser de favoriser la hausse des prix de l’ADSL est de l’ordre du fantasme. Nous réclamons simplement des conditions transparentes pour les abonnés, conditions qui ont peu d’incidence sur le modèle économique de Free, c’est tout ».

Egalement amené à s’exprimer sur la possibilité d’une augmentation prochaine des tarifs sur le marché de l’ADSL, en premier lieu chez SFR selon la rumeur, il estime que les fournisseurs d’accès tentent désormais « de courir derrière les marges observées dans le mobile, des marges colossales » en prévision de leurs investissements dans le domaine de la fibre optique. « C’est une logique financière qui poussera les FAI à augmenter leurs prix ».

Relatant l’impuissance de l’UFC face à un tel phénomène, il rappelle que « la fixation des prix est libre » en France, mais fait preuve de vigilance : « si cette tendance se confirme, le risque d’augmentation de la fracture numérique sera élevé », conclut-il.

- Lire l’intégralité de l’interview sur ZDnet.fr

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.