The Phone House pourrait perdre son contrat avec Orange

8

Le réseau indépendant de distribution de téléphones et forfaits mobiles, The Phone House, subit un nouveau coup dur : selon Le Figaro, l’enseigne n’est pas parvenue à renégocier son contrat avec Orange

Après avoir perdu son contrat avec Bouygues Telecom et, en conséquence, annoncé la fermeture de 79 boutiques, The Phone House va peut-être devoir se passer d’un de ses plus gros partenaires : Orange. L’opérateur ne pense pas renouveler son contrat avec la chaîne de magasins, qui arriverait alors à son terme fin décembre.

À lui seul, l’opérateur historique représente pas moins de 25% du chiffre d’affaires de l’enseigne. Autant dire que le coup porté pourrait être rude, pour ne pas dire fatal. Mais pour Guillaume van Gaver, PDG de The Phone House, la décision d’Orange ne serait pas encore arrêtée : « rien n’est décidé. Nous sommes en négociations pour renouveler ce contrat, comme c’est le cas depuis dix-huit ans », assure-t-il au Figaro.

Du côté du ministère des Finances, on se veut rassurant : quel que soit l’avenir du contrat avec Orange, Phone House « pourrait trouver un nouveau modèle économique avec la vente de terminaux nus, tablettes et autres matériels numériques », y suggère-t-on.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

8 commentaires

  1. Me demande ce que le ministère des finances vient foutre la dedans. il faudrait que le politique arrêtent d'intervenir pour tout et n'importe quoi dans les affaires privées. Surtout quand on voit les résultats dans le domaine publique.

  2. La désindustrialisation est inéluctable pour tous, même la Chine est désormais atteinte. C'est une conséquence des gains de productivité.  Une seule issue : le partage du travail ou des biens produits, à moins que la crise de l'énergie / pollution nous frappe et nous oblige à limiter l'usage des machines, car trop coûteuses en énergie ou trop  polluantes.

  3. Réagir sur le forum