TF1 va (peut-être) diffuser de la pub pendant ses JT

7

Le CSA a autorisé TF1 à diffuser des pauses publicitaires pendant ses JT.

Soumis à un régime d’exception, TF1 ne pouvait jusque là pas interrompre sa grand-messe de l’information avec des pubs : contrairement aux autres chaînes, cela lui était interdit. Une décision initialement prise en 1992 par les pouvoirs publics, en raison de la position dominante de la 1ère chaîne à l’époque. Les temps ont changé, et à la demande de TF1, le CSA a décidé de lever cette interdiction : TF1 pourra bien diffuser de la publicité pendant ses JT, à condition que ceux-ci ne durent pas moins de 30 minutes.

Rien ne dit que TF1 fera effectivement usage de ce droit

Pour TF1, le risque est grand de faire fuir le spectateur, s’il décide d’entrecouper ses journaux télévisés d’espaces publicitaires. À 20h, le paysage audiovisuel est hautement concurrentiel, et toute intrusion publicitaire supplémentaire pourrait pousser les zappeurs compulsifs à se réfugier sur une autre chaîne — notamment le JT de France 2, régulièrement au coude-à-coude avec celui de TF1.

Aussi, il n’est pas certain que TF1 exploitera réellement ce droit au quotidien. D’autant que les autres chaînes, bénéficiant déjà de ce droit, ne se sont jamais engouffrées dans la brèche. Deux scénarios se dessinent donc : TF1 pourrait prendre le risque malgré tout, et pousser ses concurrents à en faire de même (à l’exception de France Télévisions, qui ne peut plus diffuser de publicité après 20h). L’autre hypothèse, plus probable, est que TF1 n’utilise ce droit que de façon ponctuelle, pour des pauses publicitaires exceptionnelles.

via AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. Sur TF1, bientôt, vos publicités pourront être interrompues par des programmes et autres séries.
    Mais pas d'inquiétude, elles ne pourront pas être perturbées plus de 25 min...

    Trêves de plaisanteries, nous vivons une époque formidable. Déjà que couper le début des matches de foot (quitte à louper le début comme c'est déjà arrivé) je trouve ça très limite mais envisager pendant les actualités, couper 2 informations sur une guerre, famine, phénomènes graves par de la publicité pour un dentifrice ou une nouvelle pâte à tartiner, on atteint des sommets !

    Espérons que l'idée ne reste qu'à l'état de projet et ne se concrétise pas ...

  2. lyocox a écrit :
    couper 2 informations sur une guerre, famine, phénomènes graves par de la publicité pour un dentifrice ou une nouvelle pâte à tartiner

    Rassure-toi, ça fait bien longtemps que les informations des grandes chaînes ne parlent plus des guerres, famines et autres phénomènes graves, de toute façon ;D

  3. Yoann Ferret a écrit :

    Rassure-toi, ça fait bien longtemps que les informations des grandes chaînes ne parlent plus des guerres, famines et autres phénomènes graves, de toute façon ;D


    Oui je sais, c'était pour illustrer  ;D

  4. Comment peut-on encore s'étonner de ces dérives, cela fait longtemps que la télévision n'existe plus.
    Le CSA, le censeur ?le censeur de quoi, TF1, M6 et toutes les chaînes de leurs groupes respectifs ne vivent que pour l'argent, se moquant éperdument des téléspectateurs.
    Constat: à quelle heure démarrent vos programmes le soir, 21 h 08 au lieu de 20 h 50 u 20 h 55.
    déduction faite des publicités, avec en plus les sponsors, il reste ± 22 minutes de "soit-disant télévision" par demi-heure, 44 minutes par heure.
    Tout incite à laisser tomber ces chaînes et j'invite les fournisseurs d'accès, Free en premier, à ne pas céder au chantage de ces groupes.
    Ces télévisions deviennent "scatologiques" on vous sert des publicités, pour les diarrhées, la constipation, les couches anti-fuites, j'en passe et des meilleures, aux heures de l'apéro et des repas, utilisant encore et encore l'image de la femme d'une façon révoltante.
    A quand l'insurrection contre ces "fricaillons".
    Un peu de respect pour l'amour du ciel.

  5. Réagir sur le forum