Téléphone mobile : la mode est au low cost

0

Si le succès des opérateurs virtuels de téléphonie mobile (MVNO) reste discutable avec 5,5 % de parts de marché au grand total, cela n’empêche pas de nouveaux de se créer régulièrement. La mode du moment ? Les opérateurs très low cost

Sur le modèle du slogan de Simpleo, un des MVNO concernés : Plus c’est simple, moins c’est cher. Très loin de la mode des smartphones, des services Internet mobiles, leur but est de proposer un téléphone qui ne sert qu’à téléphoner, le tout à des tarifs plancher, généralement à la minute. C’est le cas de Simplicime (ex-Simpleo), Simyo, Zéro Forfait, et du petit dernier SIM+ : celui-ci propose une facturation jamais vue, à 17 centimes d’euros la minute (la carte SIM coûte 9,90 €, et le client doit consommer au moins 20 euros tous les six mois pour conserver son numéro).

Le succès de ce type d’offre est relativement simple à expliquer : en misant sur la simplicité et le prix bas, les opérateurs ciblent à la fois un public désireux d’avoir un portable uniquement pour téléphoner et être joint (typiquement les personnes plus âgées ou non technophiles) et les foyers cherchant à réduire leurs dépenses en téléphonie mobile en temps de crise.

D’aucuns semblent devoir en tirer des conclusions concernant l’arrivée de l’éventuel quatrième opérateur de téléphonie mobile, à savoir Free. Pourtant, ce dernier envisagerait plutôt de proposer des forfaits tout compris téléphone + internet mobile… bien loin du public visé par ces cartes SIM ne servant qu’à téléphoner. Les MVNO ont sans doute encore de beaux jours devant eux.

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.