Stéphane Richard fustige l’arrivée de Free Mobile sur le marché

30

Si SFR et Bouygues Telecom n’ont cessé de critiquer le choix de l’arrivée d’un quatrième opérateur par les pouvoirs publics, dénonçant notamment son impact présumé pour l’emploi ou les investissements, Orange a su rester plus discret pendant des années sur la question, profitant même de l’arrivée de Free pour générer des revenus supplémentaires grâce au contrat d’itinérance. Mais ça, c’était avant…

Dans Le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, Stéphane Richard, PDG d’Orange, s’est plaint de la réduction de ses marges sur le secteur du mobile — des pertes estimées selon lui à 2 milliards d’euros — et a estimé qu’il fallait, sans pour autant revenir sur les acquis de ces dernières années, cesser maintenant la baisse des prix.

Il a également tenu un discours moins nuancé que d’habitude. « La France a fait le choix d’un quatrième opérateur, au moment où partout ailleurs en Europe on faisait le choix inverse », a-t-il ouvertement critiqué. « Le choix qui a été fait a été une mauvaise décision, je pense qu’on aurait pu avoir des baisses de prix par un autre moyen ». En faute, selon lui : « le gouvernement de l’époque, le régulateur (qui) l’a beaucoup poussé » et « tout un tas de gens ». « Peut-être que l’industrie a aussi payé un certain nombre d’erreurs du passé », consent-il toutefois.

« Personne ne peut dire » que l’arrivée d’un quatrième opérateur « a été un élément positif », conclut-il, appelant à nouveau à une consolidation du secteur.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

30 commentaires

  1. « Personne ne peut dire » que l’arrivée d’un quatrième opérateur « a été un élément positif »,

    Il ne lui aura pas échappé la satisfaction de nombreux consommateurs, et même de politiques.

    Avant l'arrivée de Free, on ne l'a pas vu faire des propositions pour baisser les prix. Doit-on reprendre le contenu des déclarations faites à l'arrivée de Free?

  2. C'est sûr que c'était mieux la période des ententes illicites...

    http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/la-condamnation-d-orange-bouygues-et-sfr-confirmee-en-appel_1419290.html


  3. Quel dommage que lui ou ses prédécesseurs n'y aient pas pensé avant...

    La France a fait le choix d’un quatrième opérateur, au moment où partout ailleurs en Europe on faisait le choix inverse

    Pourquoi toujours faire un nivellement pas le bas ? C'est pas parce que c'est moins bien ailleurs qu'il faut qu'on s'aligne. Déjà que c'est le cas dans pas mal de domaines qui nous défavorisent, hélas...

    Peut-être que l’industrie a aussi payé un certain nombre d’erreurs du passé

    Personnellement, j'aurais évité le "peut être" dans cette phrase.

    Et puis, tout de même, les trois opérateurs mobiles "historiques" n'ont pas l'air d'être dans une grande détresse économique du fait de l'arrivée de Free Mobile, si ?

  4. Freenews a écrit :

    ...où partout ailleurs en Europe on faisait le choix inverse...

    C'est tout de même marrant cette façon des politiciens de toujours se comparer aux autres pays.  Quels sont les effets dans ces pays ?
    Freenews a écrit :

    Personne ne peut dire » que l’arrivée d’un quatrième opérateur « a été un élément positif

    Moi, je le dit, autour de moi tout le monde le dit. Nous ne sommes personne ?


  5. « Personne ne peut dire » que l’arrivée d’un quatrième opérateur « a été un élément positif », conclut-il


    Alors celle-là, fallait oser la sortir ! A peu prêt tout le monde (sauf vous et votre pote Martin) trouve que c'est un élément très positif, monsieur Richard ! La preuve, ça fait revenir vos marges gargantuesques à un niveau plus normal !

  6. Kitof a écrit :

    C'est sûr que c'était mieux la période des ententes illicites...


    Avec l’arrivée du quatrième opérateur, « l’industrie a payé un certain nombre d’erreurs du passé, il faut être honnête » évoque Orange, pointant les anciennes ententes sur les prix.

    http://www.nextinpact.com/news/92946-stephane-richard-free-mobile-a-ete-mauvaise-decision.htm

    20_100 a écrit :

    C'est tout de même marrant cette façon des politiciens de toujours se comparer aux autres pays.


    Richard n'est pas un politicien c'est un Chef d'Entreprise.

  7. Sindri a écrit :

    La preuve, ça fait revenir vos marges gargantuesques à un niveau plus normal !


    Vous pouvez nous dire quelle était cette marge gargantuesque. Pour info la marge de free dans l'adsl c'est dans les 40 à 43%. Est-ce gargantuesque comme marge ? 

    Pour info, l'article de pc- impact est sensiblement plus complet:    http://www.nextinpact.com/news/92946-stephane-richard-free-mobile-a-ete-mauvaise-decision.htm

  8. Heu on peut rester sur le mobile ?

    (et oui les marges sont encore généreuses pour tous dans tous les cas, suffit de regarder l'ARPU face aux prix des abonnements).

    Je le dis de suite, je n'ai pas le courage d'aller chercher les chiffre d'ARPU d'Orange avant l'arrivée de FreeMobile.

  9. Bien sûr que ce n'est pas pareil!

    Free fait 40% de bénéf en vendant des forfaits dans les mêmes prix que ses concurrents.  Il a une marge supérieure  car il est tout simplement plus performant. 
    Cela n'a donc rien à voir avec une marge liée avec une entente sur les prix.

  10. Réagir sur le forum