Slamming : à qui le tour ?

22

 

Nous le savons, le slamming fait des ravages en France. De nombreux témoignages courent sur la toile, et on peut aisément, de blog en blog, se rendre compte de l’ampleur du phénomène et des complications techniques ou juridiques qu’il engendre…

Plusieurs lecteurs nous ont toutefois recommandé la lecture d’une perle particulièrement révélatrice : C’est l’histoire (vraie) d’un freenaute pas très veinard, qui a goûté aux joies de la hotline, de la concurrence des offres ADSL, et même subi un slamming en bonne et dûe forme…

Extrait :
« Bon, au-delà d’un mois sans service, il devenait légitime d’aller voir ailleurs et de donner sa chance au concurrent du concurrent, ex-star de l’érotisme télématique, le fameux Free. Là, comme avec 9 Telecom, l’idylle démarre on ne peut mieux, l’opérateur proposant même, pour un tarif toujours plus attractif, la gratuité des communications internationales et l’accès aux chaînes câblées pour lesquelles je payais, jusqu’à présent, un abonnement distinct. Jusqu’au jour où, bis repetita, le service est interrompu et commencent les conversations avec la hotline :

  • Assistance technique Free, bonjour ! Barnabé 876 à l’appareil ! En quoi puis-je vous être utile, estimé client ?
  • Ben, je n’ai plus d’accès Internet et ma ligne téléphonique est coupée…
  • Aha, nous allons voir ça… Mais d’abord, avez-vous pensé à vérifier si votre ordinateur était allumé ? Et votre écran, son petit voyant de couleur est-il en position « on » ?

Evidemment, il se peut que des internautes soient effectivement susceptibles d’appeler la hotline parce qu’ils ont oublié d’allumer leur ordinateur.
« 

Cet article à la fois amusant et inquiétant reflète malheureusement le quotidien de certains internautes, qui n’ont pour ainsi dire ’pas de bol’ 🙁 Bonne nouvelle toutefois, à la lecture des commentaires sur la page, ce freenaute a été invité par Angélique Berge en personne à la contacter pour suivre son dossier de plus près… Tiens, ça ne vous rappelle pas notre bonne vieille Freepouille ? 😀

  • Lire ce témoignage sur Agoravox.
  • Partager

    A propos de l'auteur

    22 commentaires

    1. ça résume bien l'ADSL français : en plus d'habiter dans les bonnes zones géographiques, il faut un peu de bol pour ne pas tomber dans la tranche d'utilisateurs handicapés par [ une ligne qui ne fonctionne pas / le mauvais hotliner / un méchant slamming ] (rayez les mentions inutiles... !).

    2. En tout cas, un constat avec l'offre quadruple play, (ie portable inclus) on est sur que les abonnés de neuf ne pourront plus contacter leur hotline... Comme ça, leur stat s'amélioreront ils n'auront plus de plaintes ! C'est plus efficace que le dressage de chiens pour empêcher de téléphoner !

    3. La configuration TNT se bloque systématiquement a 13% .Pourquoi? Il y a un mois toutes les chaines de la TNT fonctionnaient! Si un freenaute a une idée sur le sujet,merci de me renseigner!

    4. A lire l'article complet sur AgoraVox, la conclusion appelle quand meme au retour au bercail de cet ex-wanadien ... Et je trouve quand meme que le ton enjoué de la news me parait mal placé puisque c'est la déception et la résignation de cet internaute qui tranparaissent le plus dans ce billet ... ps1 : A noter que sa formule chez wanadoo (Netissimo+Acces internet+location du modem) n'est pas la plus compétitive de wanadoo, il aurait pu facilement faire baisser sa facture de 39,90 euros à 24,90 s'il s'etait tenu plus au courant de son FAI au lieu de regarder ailleurs ... Mais un debit de 156 kb me surprend car je n'ai aucune idée de ce que c'est ... Quelqu'un a-t-il un idée ???? ps2 : Il est marrant de noter que pour un slamming chez Free on envoi un technicien faire du "polissage des condensateurs de [ses] prises téléphoniques" ... Hé hé hé môssieur est un connaisseur ?! :D ps3 : Aaahhhh l'intervention de A. Berge, elle réussit à caser le communiqué, la larmichette sur le sort des slammé et la volonté de Free de la contrer ... Bravo, c'est beau et c'est grand !!! Mais l'auteur semble plus pressé de revenir chez FT que de suivre le joli chant de la sirène ....

    5. ben le slamming, c'est que tu es chez un FAI, et pouf, le lendemain, t'es chez un autre, alors que tu n'as rien demandé. Plutôt cool non? Du coup, ben ça marche plus, t'es dans la panade et ça dure des plombes pour réussir à te faire entendre... Je ne comprends pas qu'on ne trouve pas de solutions à ce problème. Lorsque je veux commander chez un registrar un nom de domaine qui est déjà pris, l'ancien propriétaire reçoit un mail pour lui demander de confirmer qu'il est bien d'accord pour céder le domaine, me semble-t-il. On peut en effet "protéger" un nom de domaine pour qu'il ne puisse pas être transféré facilement. Dans le cas du slamming, ne pourrait-on pas mettre en place une solution comme celle-ci : Le FAI X fait une demande à FT le cablage pour récupérer une ligne. FT envoie un mail à l'ancien FAI pour lui signaler. Sans réponse de l'ancien FAI dans les 48h, il font le boulot. En cas de réponse dénonçant un cas de slamming, par contre, FT ne fait rien. C'est vraiment compliqué à mettre en place?

    6. Juste un détail qui a son importance : Le gros souci du slamming est lié pour moi au process de France Telecom (et peut etre d'autres), qui ne controle pas la correllation entre le numéro de téléphone et l'adresse du client. Donc, je pense que dans la majorité du temps, le slamming est simplement du à une erreur de saisie. Je m'explique. Je suis un FAI A, j'abonne un nouveau client. Celui-ci me dicte mal mon numéro de téléphone, ou je le saisis mal. J'envoie le dossier à France Telecom (ou à un prestataire dégroupé), qui ne controle pas si le numéro est bien associé au client. Du coup, FT abonne le mauvais numéro pensant abonner la bonne personne ... Mais ça ne s'arrète pas là ! A ma connaissance il n'y a pas non plus de demande à l'ancien FAI s'il accepte de liberer le numéro de téléphone, donc à chaque fois l'abo du client est écrasé par une nouvelle demande, se retrouve abonné chez un autre sans l'avoir demandé ! Le pire là dedans, c'est que ce genre de gros souci n'est pas prévu, c'est à dire que personne n'a prévu les process pour faire machine arrière, du coup, le client se retrouve à demander à son nouvel "FAI Forcé" de le remettre sur son ancien FAI alors que celui-ci n'en n'a pas le pouvoir. La seule solution connnue est que le "bon FAI" refasse une demande d'abonnement du client. ça coute, c'est long, et ça enerve tout le monde !!! Ah les administrations françaises ;-)

    7. moonghost a écrit :
      Juste un détail qui a son importance : Le gros souci du slamming est lié pour moi au process de France Telecom (et peut etre d'autres), qui ne controle pas la correllation entre le numéro de téléphone et l'adresse du client. Donc, je pense que dans la majorité du temps, le slamming est simplement du à une erreur de saisie. Je m'explique. Je suis un FAI A, j'abonne un nouveau client. Celui-ci me dicte mal mon numéro de téléphone, ou je le saisis mal. J'envoie le dossier à France Telecom (ou à un prestataire dégroupé), qui ne controle pas si le numéro est bien associé au client. Du coup, FT abonne le mauvais numéro pensant abonner la bonne personne ...
      en théorie, pourquoi pas. Mais en pratique, ce sont des opérations montées volontairement, et à but frauduleux... on remarquera que certains FAI sont beaucoup plus concernés que d'autres par le slamming, bizarrement :roll: (non non la blondasse transparente, on parle pas de toi ^^)
      Mais ça ne s'arrète pas là ! A ma connaissance il n'y a pas non plus de demande à l'ancien FAI s'il accepte de liberer le numéro de téléphone, donc à chaque fois l'abo du client est écrasé par une nouvelle demande, se retrouve abonné chez un autre sans l'avoir demandé ! Le pire là dedans, c'est que ce genre de gros souci n'est pas prévu, c'est à dire que personne n'a prévu les process pour faire machine arrière, du coup, le client se retrouve à demander à son nouvel "FAI Forcé" de le remettre sur son ancien FAI alors que celui-ci n'en n'a pas le pouvoir. La seule solution connnue est que le "bon FAI" refasse une demande d'abonnement du client. ça coute, c'est long, et ça enerve tout le monde !!! Ah les administrations françaises ;-)
      sur ce point-là, on note encore une fois que l'ARCEP est inefficace sur tous les plans ; une urgence telle que le slamming (surtout quand on voit les chiffres !) devrait être traitée ultra-prioritairement, or on se demande bien ce qu'ils font à l'heure actuelle. Il est clair que de petites modifications dans les procédures d'abonnement/migration pourraient résoudre le problème rapidement...

    8. Réagir sur le forum