Sébastien Soriano proposé pour prendre la tête de l’ARCEP

0

Le nom du prochain probable président de l’ARCEP (Autorité de régulation des télécoms) est désormais connu : il s’agit de Sébastien Soriano, un proche de Fleur Pellerin, actuellement conseiller spécial au cabinet de la ministre.

Comme le veut la procédure, c’est François Hollande lui-même qui a proposé la nomination de Sébastien Soriano à la tête de l’ARCEP. Sauf surprise, l’Assemblée nationale et le Sénat devraient valider en commission la proposition du Président de la République. M. Soriano viendra alors succéder à Jean-Ludovic Silicani qui, après un mandat de cinq ans, quittera ses fonctions à la présidence de l’ARCEP en janvier.

Sébastien Soriano est ingénieur en chef du Corps des Mines. Il est notamment passé par l’École Polytechnique et Télécom ParisTech avant d’entrer au Conseil de la concurrence dès 2001 en tant que rapporteur permanent. Il connaît très bien l’ARCEP puisqu’il y exerce depuis 2004, d’abord en tant que chef de l’unité Marchés mobiles, puis dès 2007 comme directeur de la Régulation des marchés haut et très haut débit et des Relations avec les collectivités territoriales. Il retournera un temps à l’Autorité de la concurrence en 2009 avant de rejoindre le cabinet de Fleur Pellerin en 2012, d’abord à l’Économie numérique, puis à la Culture.

Alors que l’on craignait la mise en poste d’un président ménageant les susceptibilités des opérateurs historiques, il semblerait que François Hollande ait finalement opté pour un profil toujours pro-concurrence comme en témoigne son parcours. On ne peut que s’en réjouir…

Photo : © MCC / D. Plowy (via ministère de la Culture et de la Communication)

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum