Sarkozy : Xavier Niel est « un homme du peep-show »

28

Le président de la République Nicolas Sarkozy aurait-il une dent contre Xavier Niel, l’actionnaire majoritaire et tête pensante de Free et du groupe Iliad ? Il ne mâche en tout cas pas ses mots à son égard…

Si, à l’heure actuelle, l’offre déposée par Matthieu Pigasse, Pierre Bergé, et Xavier Niel pour la reprise du journal Le Monde demeure la plus tangible et la plus crédible, cela ne semble pas être du goût de Nicolas Sarkozy.

Une discussion téléphonique entre le président de la République et l’actuel directeur du Monde Eric Fottorino, rapportée par Le Point, a rapidement tourné aigre. Les propos virulents de Nicolas Sarkozy se sont surtout concentrés sur le patron de Free, Xavier Niel, qu’il qualifie d’« homme du peep-show » (en référence à ses débuts sulfureux dans le milieu du minitel rose). Visiblement remonté, il précise même que faire entrer Niel à la tête du Monde serait « une folie » !

Derrière ce coup d’éclat, il faut évidemment comprendre que le président ne perçoit sans doute pas d’un bon œil le rachat d’un grand journal français par un groupe dont deux des participants (Matthieu Pigasse et Pierre Bergé) sont des soutiens affichés du Parti socialiste… et préfère donc privilégier les autres candidatures, sans avoir l’air d’y toucher. Mais, pourquoi tant de haine ? 😉

Source : Le Point

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

28 commentaires

  1. C'est sûr que Le Monde repris par des investisseurs 'tendance de gauche' ne peut pas vraiment être du goût de celui qui se sert admirablement des médias pour vendre sa soupe. Pour le reste, c'est moi ou il y en a un des deux qui est parti de rien pour monter une boite qui pèse plus de 3.5 milliards d'euros pendant que l'autre a fait carrière dans les promesses populistes qu'il ne tient même pas ?

  2. Entre un homme qui se fait élir et qui se prend pour un monarque en s'enrichissant sur le dos du contribuable et un homme qui remonte ses manches et travaille pour réussir son entreprise il n y a pas photo!!

  3. Quand un chef d'état s'immisce à ce point dans la gestion des médias, ça en dit long sur l'état de notre démocratie. Et c'est loin d'être la première fois : TF1-Bouygues, PPDA-Lolo Ferrari, France Télévision, patron de Radio-France, choix de "gentils" journalistes lors de ses interventions télévisuelles, retouches photos... Putain, 2 ans !... (et encore, c'est un minimum)

  4. Et une belle remarque top classe de plus. Et une belle tentative de mise au pas de l'information de plus. (@DevDef: tu as oublié de mentionner l'AFP dans ta liste) L'addition commence à être méchament lourde. Mais qu'est-ce qu'on a pu bien faire pour mériter celui là...

  5. Réagir sur le forum