Sarkozy contre la hausse de TVA sur le triple play

0

C’est une demi-surprise ; alors que, ces derniers temps, le petit monde politique s’agite autour de la perspective d’une hausse de TVA sur les forfaits triple play et les groupes de télévision payante, Nicolas Sarkozy s’affirme contre une telle mesure.

Le taux de TVA réduit (5,5 %) appliqué aux groupes de télévision payante et, en partie, aux fournisseurs d’accès, sera-t-il finalement supprimé ? Il en était question ces derniers temps, mais la volonté du Président de la République semble aller à l’encontre d’une telle décision…

Sarkozy souhaiterait préserver la création, en particulier le mode de financement particulier de l’industrie cinématographique française. La mise en place de la TVA à taux réduit comprend également des contreparties pour les FAI et groupes de télévision, qui se traduisent par des taxes en faveur de la création, notamment la taxe Cosip (5,5 %), soutenant la réalisation de programmes audiovisuels.

Le retour à une TVA à taux plein (19,6 %) pourrait remettre en cause l’existence de ces financements en faveur de la création, et donc toucher indirectement le monde du cinéma, de la musique… Il vient également dangereusement menacer le prix unique du triple play pour l’abonné, actuellement fixé à 30 euros par mois.

Selon Le Figaro, le Président pourrait donc mettre un terme à cette tentative de réforme, et ce au plus vite : Nicolas Sarkozy « pourrait recevoir dès ce soir et au plus tard demain matin le monde du septième art et de l’audiovisuel pour les rassurer et les assurer de son soutien ». Reste à savoir si seuls les groupes de télévision payante seront épargnés, ou si les FAI bénéficieront également de l’armistice…

Source : Le Figaro (via Numerama)

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.