Réengagements mobiles : l’UFC dresse la liste des abus

6

Les chiffres sont lâchés

L’UFC-Que choisir dresse le bilan de ses deux récents appels à témoins sur les réengagements mobiles : des démarchages abusifs aux réengagements forcés, l’association a fait le plein de témoignages…

Démarchages téléphoniques abusifs

Pour ce premier appel, l’UFC affirme avoir reçu pas moins de 450 témoignages, en moins de 10 jours. Que ce soit par téléphone ou par SMS, les opérateurs n’hésitent pas à démarcher à répétition leurs clients dans le but d’obtenir un réengagement de 12 ou 24 mois, faisant miroiter des cadeaux (réduction du coût mensuel, minutes offertes, etc.) pour parvenir à leurs fins.

SFR semble le plus enclin à recourir à de telles pratiques : à lui tout seul, l’opérateur au carré rouge représente 44,4% des plaintes reçues par l’association. Bouygues Télécom le suit avec 24,3%, Orange avec 20,8% et Virgin Mobile avec 8,1%.

Réengagements « forcés »

Plus gênants encore, les cas de réengagements obtenus sans l’accord du client ne sont pas rares ! Pour ce second appel, l’UFC a reçu 180 témoignages de consommateurs indiquant avoir été informés d’un réengagement après coup.

Là encore, SFR représente le top des plaintes (34,5%), suivi de près par Orange (29,9%) et Bouygues Telecom (21,8%). Virgin Mobile semble moins touché par ce phénomène avec 3,4% des plaintes seulement.

Autre problème : les durées de réengagement, courant parfois sur 24 mois, ne s’accompagnent que très rarement (5% des cas observés) de l’obtention d’un nouveau terminal à prix préférentiel. Si cette période est souvent justifiée par les opérateurs comme moyen de subventionner les mobiles, ce n’est presque jamais le cas en pratique !

L’UFC invite finalement les députés, dans le cadre de l’examen du projet de loi sur la consommation à partir du 28 septembre prochain, à plafonner les durées d’engagement à 12 mois maximum (contre 24 actuellement), pour limiter de tels abus. Selon l’association, les périodes d’engagement de 24 mois sont désormais utilisées par les opérateurs comme « armes anticoncurrentielles », à l’approche de Free sur le marché…

Source : UFC-Que Choisir

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

6 commentaires

  1. Limiter les durées d'engagement à 12 mois? Les amateurs de Hi-Tech au budget limité vont pleurer. Fini les ouvertures de lignes avec un smartphone dernier cri à un prix "abordable". Une fois encore, UFC "De Quoi Je Me Mêle" va au final pénaliser le consommateur averti au profit de ceux qui préfèrent courber l'échine au lieu de gueuler lorsqu'il y a un problème. Le genre de cheval de bataille UFCèsque décidé autours d'une machine à café... Pathétique.

  2. Doric a écrit :
    Les amateurs de Hi-Tech au budget limité vont pleurer.
    Je t'invite à lire l'article de LesNumériques pour te faire une idée de ce que coûte le crédit de 24 mois des opérateurs, avec un forfait encore très limité (2 Go par mois au mieux). A ce prix je me demande s'il ne vaut pas mieux prendre un crédit revolving pour acheter ton téléphone. http://www.lesnumeriques.com/smartphones-qu-ils-coutent-vraiment-operateur-article-1244.html

  3. Doric a écrit :
    Limiter les durées d'engagement à 12 mois? Les amateurs de Hi-Tech au budget limité vont pleurer. Fini les ouvertures de lignes avec un smartphone dernier cri à un prix "abordable". Une fois encore, UFC "De Quoi Je Me Mêle" va au final pénaliser le consommateur averti au profit de ceux qui préfèrent courber l'échine au lieu de gueuler lorsqu'il y a un problème. Le genre de cheval de bataille UFCèsque décidé autours d'une machine à café... Pathétique.
    Quand je te lis spontanément je remplace : " consommateur averti " par " pigeon ".

  4. Doric a écrit :
    Limiter les durées d'engagement à 12 mois? Les amateurs de Hi-Tech au budget limité vont pleurer. Fini les ouvertures de lignes avec un smartphone dernier cri à un prix "abordable". Une fois encore, UFC "De Quoi Je Me Mêle" va au final pénaliser le consommateur averti au profit de ceux qui préfèrent courber l'échine au lieu de gueuler lorsqu'il y a un problème. Le genre de cheval de bataille UFCèsque décidé autours d'une machine à café... Pathétique.
    Sauf que le prétexte de la subvention de mobile est souvent bien en décalage avec la réalité (cf. l'article : 95% des réengagements de 12 ou 24 mois n'offrent pas droit à un nouveau terminal subventionné !). De plus, je ne vois pas en quoi 12 mois de captivité ne permettent pas déjà d'offrir de bons prix sur les téléphones. Les amateurs de hi-tech au budget limité vont voir que c'est en faisant jouer la concurrence qu'on obtient les meilleurs prix, et ils seront bien gagnants dans l'affaire. Je sais que c'est à la mode de cracher sans raison sur l'UFC-Que choisir sur les forums Freenautes, mais il ne faut pas pousser...

  5. yoann007 a écrit :
    Limiter les durées d'engagement à 12 mois? Les amateurs de Hi-Tech au budget limité vont pleurer. Fini les ouvertures de lignes avec un smartphone dernier cri à un prix "abordable". Une fois encore, UFC "De Quoi Je Me Mêle" va au final pénaliser le consommateur averti au profit de ceux qui préfèrent courber l'échine au lieu de gueuler lorsqu'il y a un problème. Le genre de cheval de bataille UFCèsque décidé autours d'une machine à café... Pathétique.
    Sauf que le prétexte de la subvention de mobile est souvent bien en décalage avec la réalité (cf. l'article : 95% des réengagements de 12 ou 24 mois n'offrent pas droit à un nouveau terminal subventionné !). De plus, je ne vois pas en quoi 12 mois de captivité ne permettent pas déjà d'offrir de bons prix sur les téléphones. Les amateurs de hi-tech au budget limité vont voir que c'est en faisant jouer la concurrence qu'on obtient les meilleurs prix, et ils seront bien gagnants dans l'affaire. Je sais que c'est à la mode de cracher sans raison sur l'UFC-Que choisir sur les forums Freenautes, mais il ne faut pas pousser...
    J'ajouterais même que si l'info d'un forfait avec data illimitée à 15 euros par Free est avérée, on peut ajouter 30 euros pour atteindre le prix équivalent des forfaits concurrents. Ce qui fait 360 euros sur l'année, autant dire un beau terminal smartphone dernier cri ou presque (et imaginez comment ils nous volent sur 24 mois)

  6. yoann007 a écrit :
    Les amateurs de hi-tech au budget limité vont voir que c'est en faisant jouer la concurrence qu'on obtient les meilleurs prix, et ils seront bien gagnants dans l'affaire.
    Après, je viens de voir un truc. Je voulais prendre un exemple chez SFR. Je viens de me rendre compte qu'en prenant un smartphone quelconque, le prix du téléphone reste le même quelle que soit la durée d'engagement (24 ou 12 mois). Par contre, chez Orange, le prix d'engagement multiplie par 2 le prix du même smartphone si on en prend pour 12 mois... Faut croire que je n'étais pas à la page sur ce coup-ci...

  7. Réagir sur le forum