Redevance TV et box : le gouvernement partagé

0

La redevance audiovisuelle doit-elle étendre son champ d’application aux box Internet ? Les avis divergent au sein même du gouvernement.

La semaine passée, Fleur Pellerin, ministre de la Culture, a créé la polémique en indiquant qu’elle n’excluait pas de prendre en compte les « nouveaux modes de consommation de la télévision » en assujettissant les détenteurs d’abonnements à une box Internet au paiement de la taxe audiovisuelle. Cette mesure viserait essentiellement les foyers plus jeunes, où les habitants peuvent regarder le bouquet proposé par leur opérateur ADSL sans pour autant détenir de poste de télévision.

Cette idée, évoquée comme une simple « option » en cours d’évaluation par la ministre, a fait couler beaucoup d’encre. D’autant qu’au sein du gouvernement, Fleur Pellerin semble minoritaire : Axelle Lemaire, la Secrétaire d’État en charge du numérique, s’est déclarée « pas tellement favorable » à une telle réforme. Et ce week-end, c’est Emmanuel Macron, le ministre de l’Économie, qui se serait radicalement opposé au projet, appelant à une « réflexion sur une refonte plus globale de la redevance », selon le JDD.

Toute cette agitation médiatique ressemble fort à une tempête dans un verre d’eau. Une telle mesure, qu’elle soit adoptée ou pas, concernerait moins de 2 % des français : à l’heure actuelle, 98 % des foyers possèdent déjà un poste de télévision déclaré.

Source : JDD

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.