Redevance TV et box : le gouvernement partagé

8

La redevance audiovisuelle doit-elle étendre son champ d’application aux box Internet ? Les avis divergent au sein même du gouvernement.

La semaine passée, Fleur Pellerin, ministre de la Culture, a créé la polémique en indiquant qu’elle n’excluait pas de prendre en compte les « nouveaux modes de consommation de la télévision » en assujettissant les détenteurs d’abonnements à une box Internet au paiement de la taxe audiovisuelle. Cette mesure viserait essentiellement les foyers plus jeunes, où les habitants peuvent regarder le bouquet proposé par leur opérateur ADSL sans pour autant détenir de poste de télévision.

Cette idée, évoquée comme une simple « option » en cours d’évaluation par la ministre, a fait couler beaucoup d’encre. D’autant qu’au sein du gouvernement, Fleur Pellerin semble minoritaire : Axelle Lemaire, la Secrétaire d’État en charge du numérique, s’est déclarée « pas tellement favorable » à une telle réforme. Et ce week-end, c’est Emmanuel Macron, le ministre de l’Économie, qui se serait radicalement opposé au projet, appelant à une « réflexion sur une refonte plus globale de la redevance », selon le JDD.

Toute cette agitation médiatique ressemble fort à une tempête dans un verre d’eau. Une telle mesure, qu’elle soit adoptée ou pas, concernerait moins de 2 % des français : à l’heure actuelle, 98 % des foyers possèdent déjà un poste de télévision déclaré.

Source : JDD

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

8 commentaires

  1. La taxe ne concerne que les acteurs publiques audiovisuelles, notamment du point de vue du budget de France télévision qui dépend de cette taxe en premier lieu, puis des revenus publicitaires en second lieu. Cela ne concerne pas encore les dettes de l'état, il y a l'impôt sur les revenus dédié pour cela.

  2. Surtout pourquoi faire cela pour une box alors que ça ne l'ait pas pour plusieurs téléviseurs, plusieurs décodeurs TNT/SAT/etc....
    Et je ne sais même pas si cela serait légal.
    Dans sa conférence ce matin le président à annoncer que lui non plus n'était pas favorable.

  3. Pour la double imposition, il y a plus simple et ça a déjà existé : la redevance audiovisuelle pour toutes les résidences avec télé, dedans on ratisse les résidences secondaires, tertiaires, ...  qui ont été exemptées depuis que la redevance a été rapatriée dans la taxe d'habitation. Comme quoi, si le gouvernement voulait en mettre plus, il pourrait le faire. Mais on n'en est pas là. Le débat est : est-ce que les détenteurs de box qui n'ont pas la télé doivent-ils payer pour la redevance comme s'ils détenaient aussi une télé? Je pense qu'il serait contre productif que d'imposer cette minorité constituée d'étudiant et de réfractaires de la télé. Il vaudrait peut-être mieux que France Télévision révise sa manière de dépenser son budget, car si France télévision bénéficie d'une redevance (assez bonne? En tout cas, elle rapporte plus que la publicité), les autres chaines doivent se débrouiller sans.

  4. Réagir sur le forum