Rachat de SFR : Bouygues tente de rallier le Qatar et les Dassault à son offre

0

Le 4 avril, date limite de la période de négociations exclusives entre Vivendi et Altice (Numericable) arrive à grands pas. Bouygues l’a bien compris et essaye, une fois encore, d’améliorer son offre via l’arrivée de nouveaux partenaires.

Tous les moyens sont bons pour renforcer, encore et toujours, la proposition de rachat de SFR soumise à Vivendi : c’est assurément ce que doit penser Martin Bouygues. Le Journal du Dimanche révèle que l’entrepreneur a passé les derniers jours à la recherche de nouveaux investisseurs, pour se joindre à son offre déjà soutenue par la Caisse des dépôts, entre autres.

Bouygues est ainsi en discussions avec le fonds souverain du Qatar, selon plusieurs sources rapportées par le JDD. Le Qatar se retrouve dans une position délicate, puisqu’il est déjà actionnaire de Vivendi… le vendeur. Autre piste envisagée : la famille Dassault, à la tête d’un des plus importants groupes français, qui aurait été jointe pour participer au tour de table.

Contactés par Bouygues, certains auraient refusé : c’est le cas de plusieurs fonds d’investissements, comme CVC, Kurazeo, KKR et Apollo, énumère le JDD, mais également de Philippe Louis-Dreyfus. L’armateur n’aurait pas vu l’intérêt de rejoindre une offre déjà soutenue par Pinault ou encore Decaux.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.