Projet de loi : la localisation des centres d’appels restera privée

9

Le projet de loi du député UMP Marc Le Fur, visant à informer obligatoirement le consommateur de la localisation du centre d’appel qu’il est en train de joindre, n’a pas été adopté.

Le texte devait imposer à toutes les entreprises françaises d’« identifier clairement le pays » où est implanté le centre d’appel que le client est en train de contacter. « Lorsque la documentation jointe à un produit ou un service fait mention d’un centre d’appels dédié aux clients, sa localisation doit être précisée », ajoutait le projet de loi.

Pour le député, il était question de mettre en avant le “produire français” face à la délocalisation des hotlines.

Le texte n’a cependant pas été adopté par l’Assemblée nationale. La Commission des affaires économiques a rejeté l’ensemble de la proposition de loi.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

9 commentaires

  1. identifier clairement le pays où est implanté le centre d’appel ?

    Malheureusement c'est relativement simple, "l'accent étranger" du Hotliner suffi pour savoir le plus souvent.

    Ce qu'on peu déplorer c'est l'absence de choix, celui-ci nous est imposé.

  2. Il y a encore quelques semaines, c'était :
    "Vous allez voir ce que vous allez voir, il va falloir rapatrier les hotlines en France."

    Aujourd'hui, même devant un petit amendement symbolique, le gouvernement encore une fois, baisse son pantalon.
    D'ici cinq ans, c'est la hernie discale garantie.

  3. Belteg a écrit :

    Il y a encore quelques semaines, c'était :
    "Vous allez voir ce que vous allez voir, il va falloir rapatrier les hotlines en France."

    Aujourd'hui, même devant un petit amendement symbolique, le gouvernement encore une fois, baisse son pantalon.
    D'ici cinq ans, c'est la hernie [s]d[/s]fiscale garantie.

    ;D

    Mesure simple et efficace ... Et là tu te dis ... punaise si même çà, ça ne passe pas, mais alors qu'est ce qu'on nous cache !

  4. shyrokie a écrit :

    Malheureusement c'est relativement simple, "l'accent étranger" du Hotliner suffi pour savoir le plus souvent.


    "l'accent étranger"  quelle notion inintéressante  !!

    personnellement, j'ai plus de mal avec l'accent qu'ont certains ch'ti  ou aussi certains accents des départements d'outremer ( au téléphone je suis souvent obligé de les faire répéter)  qu'avec la plupart des originaire d’Afrique du nord que j'ai eu en ligne.

    Je ne parle pas spécifiquement de conversation de help-hdesk  ou hot line, mais d'une manière générale, surtout au boulot.

    Le lieu ou se trouve notre interlocuteur est secondaire, pourvu qu'il nous apporte la solution. Et c'est là où le bât blesse bien souvent, quelque soit l'accent.

      :o

  5. Mobius a écrit :

    "l'accent étranger"  quelle notion inintéressante  !!

    personnellement, j'ai plus de mal avec l'accent qu'ont certains ch'ti  ou aussi certains accents des départements d'outremer ( au téléphone je suis souvent obligé de les faire répéter)  qu'avec la plupart des originaire d’Afrique du nord que j'ai eu en ligne.

    Je ne parle pas spécifiquement de conversation de help-hdesk  ou hot line, mais d'une manière générale, surtout au boulot.

    Le lieu ou se trouve notre interlocuteur est secondaire, pourvu qu'il nous apporte la solution. Et c'est là où le bât blesse bien souvent, quelque soit l'accent.

    D'accord avec toi pour la partie mise en exergue mais pour le reste tu me fait de la peine pour les chti et autres francophones.Cependant j’admets que l'accent de certain canadiens et cajuns de Louisiane est assez difficile à appréhender et qu'il faut se livrer à de l'analyse phonétique et contextuelle pour les comprendre.
    Les employés de hot-line d'Afrique du Nord sont recrutés en général et  entre autre sur leur élocution et (non-) accent et on leur demande même de se trouver un pseudo franchouillard (nom et prénom) comme se l'ai attribué la fille d'un ami marocain manager (la fille) de hot line d'un opérateur "historique"(il n'y a pas que FT) de téléphone mobile à Casablanca alors que son patronyme prononcé "à la française) est totalement neutre et que son prénom est "accepté" sans question bien que d'origine  du nord de l'Afrique.

  6. Saxophile a écrit :

    D'accord avec toi pour la partie mise en exergue mais pour le reste tu me fait de la peine pour les chti et autres francophones.


    Je suis désolé de te faire de la peine  ???  je pensais avoir été assez nuancé :
    certains [/b]ch'ti  ou aussi certains accents des départements d'outremer ( au téléphone je suis souvent obligé de les faire répéter)  qu'avec la plupart des originaire d’Afrique du nord que j'ai eu en ligne.

    Je ne parle pas spécifiquement de conversation de help-hdesk  ou hot line, mais d'une manière générale, surtout au boulot .



    Le but était de mettre en avant que la compréhension, surtout au téléphone, n'est pas si évidente pour peu que notre interlocuteur ait un "accent" auquel nous ne somment pas habitués.
    Comme je l'ai spécifié je me suis exprimé par rapport à mon contexte professionnel, donc situation vécues avec des collègues, ou des clients, voire des fournisseurs.

    Avec la famille aussi, du coté du Folgoët il m'arrive d'avoir des difficultés  :)

    Pour revenir au sujet de base, le fait de savoir ou se trouve la personne qui répond ne m'importe pas plus que ça.

    :)

  7. Mobius a écrit :


    Pour revenir au sujet de base, le fait de savoir ou se trouve la personne qui répond ne m'importe pas plus que ça.


    Ce n'est pas un problème d'accent, il s'agit dumping social.

  8. Belteg a écrit :

    Ce n'est pas un problème d'accent, il s'agit dumping social.

    Et pour ma part, préciser la localisation ne me fera peut être pas changer d'opérateur comme ça d'un coup, mais influencera à coup sur mon jugement à une autre occasion.
    Bref ... Cela n'aurait pas été du luxe.

    Maintenant, il existe aussi des arguments, genre, les gens qui vont raccrocher au nez du télé-opérateur par ce qu'il n'est pas en France etc ....

    Mais je trouve que ne pas au moins le tenter est idiot et ne protège que le FAI. Ni ses clients, Ni ses employés ou sous-traitants.

  9. Réagir sur le forum