Problèmes d’accès à YouTube : les internautes invités à agir

58

Ainsi que nous nous en étions fait l’écho la semaine dernière, le chargement de vidéos hébergées sur YouTube est actuellement fortement dégradé depuis les lignes des opérateurs français majeurs (Free, Orange et SFR, principalement).

Le célèbre blogueur Korben a publié aujourd’hui une tribune, intitulée “FAI : la stratégie du pourrissement”, dans laquelle il résume le problème et invite les internautes à se manifester pour y mettre fin.

Tout d’abord, selon ses constatations (établies à partir de captures d’écran du test de vitesse de YouTube, fournies par divers internautes), seuls les plus gros fournisseurs, générant le plus gros trafic, sont touchés :

- Free – Touché très fortement

- SFR – Touché

- Orange -Touché

- Bouygues, Numericable, et autres… – Pas de problème

Rien de très étonnant puisque, comme nous l’avions souligné dans notre précédent article, la saturation des liens de peering entre Google (propriétaire de YouTube) et les FAI semble être en cause.

Néanmoins, la situation n’a rien d’acceptable selon Korben : selon lui, les abonnés sont les victimes d’une guerre opposant les opérateurs aux prestataires de contenus, où personne ne souhaite payer pour augmenter la taille du tuyau — devenu obsolète avec le temps et la multiplication d’usages de plus en plus lourds en bande passante.

Free et Orange se sont positionnés plus d’une fois en faveur d’une participation financière de la part des gros acteurs américains… et refusent, par voie de fait, d’augmenter d’eux-mêmes la capacité de leurs liens, lorsque cela devient nécessaire. Google, de son côté, estime que ce n’est pas à lui de payer pour cela. Résultat, c’est l’immobilisme et lorsque le réseau sature, ce sont les abonnés qui se retrouvent pris entre deux camps…

Korben, de son côté, milite pour que les opérateurs fassent le nécessaire et mettent les moyens pour qu’une fluidité suffisante soit retrouvée sur YouTube : « c’est leur travail et on les paye pour ça », tranche-t-il. Le cas échéant, « ce n’est plus un véritable accès à Internet que nous avons. Nous nous dirigeons petit à petit vers un internet qui ressemblera plutôt à un bouquet payant de sites internet ».

Il appelle les abonnés à faire pression sur leurs FAI en appelant leurs services abonnés respectifs, exactement comme l’avait fait Dailymotion contre SFR (Neuf-Cegetel à l’époque) lorsque ce dernier ne permettait plus une fluidité suffisante sur son site. La stratégie osée du site Dailymotion avait alors porté ses fruits…

Les numéros à appeler pour agir :

- SFR : 1077

- Orange : 3900

- Free : 3244

via Korben

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

58 commentaires

  1. D'un autre coté, avec le fric que se fait google via ses écrans pub et la vente de fichiers, je trouverais assez logique qu'il participe à l'élargissement de la BP, parce que si seuls les FAI le font, qui va payer au final ? nous, et pour quoi ? pour se bouffer la pub de google. Si google veut plus de visibilité, c'est normal qu'il paye. Il a plus à gagner qu'à perdre dans l'histoire.

  2. Ce n'est pas à tous les internautes de payer pour des services qu'une partie d'entre eux utilisent surtout que ce sont les opérateurs américains qui récoltent le pognon au final. Quand au contenu de Youtube.......... sans commentaire.............

  3. Autre solution, quitter l'opérateur qui refuse d'entretenir son réseau et aller chez un concurrent où le problème ne se pose pas. @Nano, ton raisonnement ne tiens pas la route. Le fait qu'une entreprise fasse de l'argent avec son site n'est pas une condition suffisante pour qu'il participe à l'entretien des "tuyaux" des FAI. Dans ce cas, tous les sites marchants ou qui affichent des pubs se devraient de mettre la main à la poche. Alors, ce sont tous les FAI de la planète qui vont demander leur dime. La fin du e-business. De plus, Ce n'est pas le site qui génère une augmentation de débit, ce sont les utilisateurs qui se connecte à ce site. Dès lors, c'est au FAI de faire le nécessaire puisqu'à travers notre abonnement nous payons déjà pour l'entretien et la mise aux normes du réseau. Youtube n'oblige pas les internautes à se connecter sur son site. Par contre, youtube pourrait très bien interdire l'accès à son site aux internautes des FAI en cause... A ce petit jeu là, c'est le premier qui posera son blocage qui aura le plus de poids. Mais pas sûr que si c'est le FAI qui prend l'initiative d'interdire l'accès à Youtube, il soit le grand gagnant. Je pense même que les 2 parties ont tout à gagner à ne rien faire... Si on suit ton raisonnement, en faisant un parallèle, il faudrait que ce soit les fabricants automobiles qui payent pour l'entretien des routes sous prétexte que c'est parce qu'ils font des voitures que les routes sont encombrées (surtout en ville). Un peu bancal, tu ne crois pas ?

  4. Ce qui m'étonne, quand tu payes un hébergeur pour ton site, tu payes la bande passante de ce site... Dans cette logique, c'est à l'hébergeur de youtube de faire payer plus cher Youtube, et à ce même hébergeur de passer des accords avec les autres réseaux pour améliorer les connectivités, non ? Bon, dans le cas présent, j'imagine que Google est sur tout les rôles liés à Youtube.. Reste que l'attitude des FAI français n'est sans doute pas la bonne.

  5. Skool182 a écrit :
    Ce qui m'étonne, quand tu payes un hébergeur pour ton site, tu payes la bande passante de ce site... Dans cette logique, c'est à l'hébergeur de youtube de faire payer plus cher Youtube, et à ce même hébergeur de passer des accords avec les autres réseaux pour améliorer les connectivités, non ? Bon, dans le cas présent, j'imagine que Google est sur tout les rôles liés à Youtube.. Reste que l'attitude des FAI français n'est sans doute pas la bonne.
    Il m'est d'avis que des boîtes comme youtube ne passent pas par des hébergeurs tiers. Ils sont leur propre hébergeur.

  6. Bienvenue dans l'internet de demain, défaut de bande passante vers certains sites, sites de jeux interdits parce-que étrangés, filtrage de protocols, bref que du bonheur entre l'internet à la maison et sur son portable ...

  7. Perso, en ce qui concerne YouTube, je ne l'utilise pas souvent et si ça bloque je zappe. Cependant, cette affaire médiatico-économique, ce bras de fer fait des millions de victimes : les internautes des FAI qui ralentissent youtube.fr A l'heure où Free obéit à l'Arcep en changeant ses CGV pour ne pas différencier ses tarifs de téléphonie par rapport à la nature des appels de ses clients, Free ralentirait l'utilisation du site YouTube !! Xavier Niel affirme souvent qu'il aime casser les monopoles. Mais j'espère que ce n'est pas pour remplacer le monopole par l'oligopole ?

  8. Réagir sur le forum