Problèmes d’accès à YouTube : les internautes invités à agir

0

Ainsi que nous nous en étions fait l’écho la semaine dernière, le chargement de vidéos hébergées sur YouTube est actuellement fortement dégradé depuis les lignes des opérateurs français majeurs (Free, Orange et SFR, principalement).

Le célèbre blogueur Korben a publié aujourd’hui une tribune, intitulée “FAI : la stratégie du pourrissement”, dans laquelle il résume le problème et invite les internautes à se manifester pour y mettre fin.

Tout d’abord, selon ses constatations (établies à partir de captures d’écran du test de vitesse de YouTube, fournies par divers internautes), seuls les plus gros fournisseurs, générant le plus gros trafic, sont touchés :

- Free – Touché très fortement

- SFR – Touché

- Orange -Touché

- Bouygues, Numericable, et autres… – Pas de problème

Rien de très étonnant puisque, comme nous l’avions souligné dans notre précédent article, la saturation des liens de peering entre Google (propriétaire de YouTube) et les FAI semble être en cause.

Néanmoins, la situation n’a rien d’acceptable selon Korben : selon lui, les abonnés sont les victimes d’une guerre opposant les opérateurs aux prestataires de contenus, où personne ne souhaite payer pour augmenter la taille du tuyau — devenu obsolète avec le temps et la multiplication d’usages de plus en plus lourds en bande passante.

Free et Orange se sont positionnés plus d’une fois en faveur d’une participation financière de la part des gros acteurs américains… et refusent, par voie de fait, d’augmenter d’eux-mêmes la capacité de leurs liens, lorsque cela devient nécessaire. Google, de son côté, estime que ce n’est pas à lui de payer pour cela. Résultat, c’est l’immobilisme et lorsque le réseau sature, ce sont les abonnés qui se retrouvent pris entre deux camps…

Korben, de son côté, milite pour que les opérateurs fassent le nécessaire et mettent les moyens pour qu’une fluidité suffisante soit retrouvée sur YouTube : « c’est leur travail et on les paye pour ça », tranche-t-il. Le cas échéant, « ce n’est plus un véritable accès à Internet que nous avons. Nous nous dirigeons petit à petit vers un internet qui ressemblera plutôt à un bouquet payant de sites internet ».

Il appelle les abonnés à faire pression sur leurs FAI en appelant leurs services abonnés respectifs, exactement comme l’avait fait Dailymotion contre SFR (Neuf-Cegetel à l’époque) lorsque ce dernier ne permettait plus une fluidité suffisante sur son site. La stratégie osée du site Dailymotion avait alors porté ses fruits…

Les numéros à appeler pour agir :

- SFR : 1077

- Orange : 3900

- Free : 3244

via Korben

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.